vaccination covid rhône
Dans la Loire aussi, la campagne de vaccination Covid a débuté pour les plus de 75 ans ©CHU Saint-Etienne

Six centres de vaccination ont ouvert cette semaine dans le Rhône. D’autres devraient être implantés la semaine prochaine dans le département, dont un grand centre installé au palais des Sports de Gerland. Pour l’instant, priorité aux plus de 75 ans et au personnel de santé. Les plus jeunes attendront !

Dans le département du Rhône, la vaccination a débuté le 28 décembre pour une trentaine de résidents de l’hôpital des Charpennes (Villeurbanne) et de l’hôpital Pierre Garraud (Lyon). Depuis, de nouvelles injections ont été réalisées dans les Unités de Soins de Longue Durée (USLD) des hôpitaux Antoine Charial et Frédéric Dugoujon.

Parallèlement, les HCL ont débuté lundi 4 janvier la vaccination de certains de leurs professionnels de santé. Deux jours plus tard, six centres de vaccination étaient ouverts dans le Rhône. Quatre réservés aux professionnels des HCL. Deux dédiés aux professionnels de santé libéraux de plus de 50 ans ou ayant des facteurs de risque. Sur tous ces sites, la vaccination se fait sur rendez-vous, après inscription en ligne.

 

La vaccination Covid débute à Villefranche-sur-Saône

Par ailleurs, ce jeudi 7 janvier, l’Hôpital Nord-Ouest-Villefranche a ouvert un centre de vaccination. Il est dédié aux personnels du GHT Rhône Nord Beaujolais Dombes. La vaccination débute également auprès des résidents de l’Ehpad ex-hôpital gériatrique du Val d’Azergues à Alix. Et, le vendredi 8 janvier, à l’Ehpad Clairval à Reyrieux.

Enfin, lundi 11 janvier, les HCL ouvriront un autre centre de vaccination au groupement hospitalier Sud (Pierre-Bénite). Il sera destiné également aux professionnels et personnels de santé de plus de 50 ans et/ou avec facteur de risques.Ce même jour, l’Hôpital-Nord-Ouest-Villefranche ouvrira son centre de vaccination à l’ensemble des professionnels de santé prioritaires (publics et libéraux) du territoire.

D’autres centres de vaccination sont actuellement à l’étude sur le territoire de la Métropole de Lyon. Leur ouverture sera annoncée progressivement. Une certitude, un grand centre sera ouvert le jeudi 14 janvier sous la coupole du palais des Sports de Gerland. Il comportera sept box individuels de vaccination.

 

Priorité aux personnes très âgées et aux soignants

A ce jour, plus d’un millier de patients, professionnels et personnels de santé ont reçu le vaccin Pfizer-BioNTech dans le Rhône. Au préalable, tous ont dû remplir un questionnaire de pré-vaccination avec des informations médicales personnelles. Une démarche indispensable pour l’inscription dans le système d’information national de suivi de la campagne.

Sur le plan logistique, pour faire face à la demande, les Hospices Civils de Lyon ont reçu une première dotation de près de 14 500 doses de vaccins. L’hôpital Nord-Ouest de Villefranche sera prochainement destinataire d’une autre dotation de plusieurs milliers de doses.

Pour rappel, en France, la vaccination est pour l’instant réservée aux résidents des Ehpad et des Unités de Soins de Longue Durée de plus de 75 ans. Sont aussi éligibles les personnels soignants et administratifs soignants des hôpitaux. Et, depuis cette semaine, tous les professionnels de santé libéraux âgés de plus de 50 ans ou à risques. Idem pour les pompiers et les aides à domicile de plus de 50 ans.

 

La vaccination pour tous ? Pas avant l’été

Dans un second temps, à partir du 18 janvier, la vaccination sera ouverte aux plus de 75 non résidents en Ehpad, puis aux plus de 65 ans, aux personnels de l’Education Nationale et à toute personne présentant des risques de comorbidité.

Enfin, à partir du début de l’été, la campagne de vaccination doit être ouverte à tous les Français de manière progressive. En commençant par les personnes âgées de 50 à 64 ans.

 

A SAVOIR

Les personnes âgées de 75 ans et plus pourront prendre rendez-vous pour se faire vacciner à partir du 14 janvier. Cette rendez-vous pourra être pris directement auprès des centres de vaccination ou via un numéro national unique. Enfin, autre option, le site sante.fr. qui sera doté d’une carte interactive pour visualiser la liste des centres disponibles. Quel que soit le moyen, l’appelant sera dirigé vers le centre le plus proche de son domicile. A noter qu’aucune consultation préalable chez son médecin généraliste n’est obligatoire pour s’inscrire.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here