Vaccination pharmacies lyon rhone
Les premières injection du vaccin AstraZeneca seront réalisées à Lyon (Rhône) et Valence (Drôme) ©P.Auclair

Les pharmacies du Rhône et de la Drôme vont pouvoir commencer la vaccination Covid dès cette fin de semaine. Les deux départements étant placés en « vigilance renforcée ». Les officines des autres départements d’Auvergne-Rhône-Alpes ne pourront commencer à injecter le vaccin AstraZeneca qu’en milieu de semaine prochaine. Comment ? Pour qui ? Réponses d’Olivier Rozaire, président de l’URPS pharmaciens d’AuRA.

Quand les pharmacies d’Auvergne-Rhône-Alpes pourront-elles vacciner contre la Covid-19 ?

La vaccination dans les pharmacies débute officiellement le 15 mars. Mais il sera possible de se faire vacciner dans le Rhône et dans la Drôme dès cette fin de semaine, sans doute vendredi après réception des premiers flacons AstraZeneca. Ces deux départements sont en effet placés en vigilance renforcée, ce qui rend prioritaire la livraison des premières doses en officine. Dans un premiers temps, environ 250 pharmacies du Rhône pourront vacciner, ce qui représente dans l’absolu 5000 doses injectées avant la fin du week-end. Mais il faut rester prudent car toutes les officines ne recevront pas deux flacons. Pour les autres départements d’Auvergne-Rhône-Alpes, il faudra sans doute attendre le 18 ou le 19 mars pour des raisons logistiques. En effet, les pharmaciens n’ont pu passer commande que cette semaine. Or, il faut en moyenne dix jours entre la commande et la livraison des flacons.

 

Vaccination en pharmacie : bientôt la moitié des officines du Rhône 

Olivier Rozaire URPS pharmaciens auvergne-rhone-alpes
Olivier Rozaire, président URPS pharmaciens AuRA

Toutes les pharmacies pourront-elles vacciner ?

Non. Comme pour les médecins, c’est sur le principe du volontariat et après enregistrement auprès de l’ARS (Agence Régionale de Santé). En Auvergne-Rhône-Alpes, 85 à 90% des officines sont agréées pour vacciner. Mais toutes ne vont pas le faire, au moins au début. En effet, les pharmaciens doivent aussi réaliser les tests antagoniques et accueillir les autres clients de l’officine. Dans les premières semaines, on peut estime que moins de la moitié des pharmaciens de la région proposeront la vaccination Covid.

 

Combien de doses seront distribuées dans chaque pharmacie ?

Il était possible de commander deux flacons de dix doses. Mais, en fonction des stocks, il est à craindre que la plupart des officines ne reçoivent qu’un flacon. En fait, personne ne sait vraiment. C’est l’un des grands mystères de Santé Publique France. On est donc obligé de mettre en garde ceux qui veulent se faire vacciner en officine. Tant que l’on n’est pas livré, il y a un doute. Voilà pourquoi on donne une date de principe. Si les doses ne sont pas reçues, il faudra appeler chaque patient pour déprogrammer et reporter à une date ultérieure.

 

Eligibilité à la vaccination : d’abord les 50-74 ans avec comorbidité

Qui est éligible à cette vaccination Covid en pharmacie ?

Toutes les personnes âgées de 50 à 74 ans avec au moins un facteur de comorbidité peuvent demander à se faire injecter le vaccin AstraZeneca. Idem pour les plus de 74 ans, qu’ils souffrent ou non de comorbidités. Vers le 10 avril, la tranche d’âge des 65 à 74 ans, avec ou sans comorbidité, devrait aussi devenir éligible à la vaccination. Ensuite, à partir de la fin avril, toutes les personnes âgées de 50 à 74 ans seront susceptibles de se faire vacciner. Enfin, sous réserve que les stocks suivent…

 

Comment se faire vacciner dans les pharmacies d’Auvergne-Rhône-Alpes ?

Il faut prendre rendez-vous par téléphone. Ou, encore mieux, aller sur place. En effet, au préalable, il faut remplir un questionnaire pour confirmer la présence d’une comorbidité et attester ne pas avoir contracté la Covid-10 dans les six derniers mois. Vous devez aussi fournir une ordonnance de votre médecin confirmant votre comorbidité. Sauf si votre pharmacien a déjà enregistré d’autres ordonnances en rapport avec cette comorbidité.

 

Et ensuite ?

La vaccination est très rapide. Ensuite, après l’injection il vous faudra patienter un quart d’heure dans l’officine afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction. Puis, vous pourrez repartir avec votre attestation de vaccination. Le système est bien rodé depuis que nous pouvons vacciner contre la grippe. La seule différence, c’est que vaccin antigrippal est livré en monodose. Alors que l’AstraZeneca est livré par flacon contenant dix doses, voire parfois jusqu’à douze doses. Il faut donc prélever à chaque fois 0,5 ml dans le flacon avec une seringue à usage unique.

 

Un vaccin pris en charge par l’assurance maladie

Combien coûte cette vaccination en pharmacie ?

La vaccination est entièrement prise en charge par l’Assurance Maladie. Il suffit d’amener sa carte vitale. Le pharmacien, lui, va toucher 7,90 € par injection, ainsi que 5,40 € pour l’enregistrement sur le site mesvaccins.net et la délivrance de l’attestation.

 

Comprenez-vous la grogne des médecins privés de vaccins cette semaine pour pouvoir servir les pharmacies ?

Oui. Nous, les pharmaciens, n’avons jamais demandé d’être intégré à la campagne de vaccination Covid au détriment des médecins. C’est une erreur de communication du directeur général de la Santé. Rien ne justifie une telle décision. Bref, ce n’est pas très adroit, surtout en période pré-électorale dans les URPS…

 

A SAVOIR

Pour vous faire vacciner dans une pharmacie du Rhône ou de la Drôme dès cette fin de semaine, vous devrez prouver souffrir de l’un de ces facteurs de comorbidité: pathologie cardio-vasculaire, diabète de type 1 ou 2, pathologie respiratoire chronique, insuffisance rénale chronique, obésité, cancer, maladie hépatique chronique, immunodépression, troubles psychiatriques, pathologie neurologique. Le site du ministère des Solidarités et de la Santé répertorie en détail les comorbités ouvrant droit à vaccination en pharmacie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here