Tatouage : cinq choses à savoir avant de se faire tatouer la peau !

0
525
Salon du tatouage à Lyon: les pièges à éviter pour un bon tatouage !
Le tatouage, c'est tendance, mais c'est aussi quasi irréversible: réfléchissez-bien ! ©Alvarez by Getty Images

Le tatouage est une technique en vogue, mais loin d’être anodine. Conseils avant de vous faire tatouer la peau avec un médecin esthétique.

La Lyon Tatoo Convention, rendez-vous des fondus de tatouages et de piercings depuis plus de 20 ans à Villeurbanne (Rhône), a été l’occasion de faire le point sur ce phénomène qui séduit des adolescents aux seniors. Le Dr Jean-Philippe Donati, médecin esthétique au cabinet médical et laser d’Annecy, rappelle quelques règles de base à bien respecter pour éviter les désagréments et autres soucis cutanés liés à cette mode qui fait de plus en plus d’adeptes. 14% des Français arborent en effet un tatouage, proportion qui grimpe à 27% chez les moins de 35 ans.

Tatouage, réfléchissez bien !

Un tiers des personnes tatouées regretteraient leur geste selon une étude britannique et un sixième vont même jusqu’à détester leur tatouage. Parmi elles, les 3/4 s’étaient fait tatouer sur un coup de tête. Les raisons sont multiples : insatisfaction vis-à-vis du résultat final, retentissement professionnel, effet rédhibitoire au niveau sentimental ou évolution de l’état d’esprit, notamment quand le tatouage est réalisé à l’adolescence.

Tatouage, pas sur toutes les peaux

Si vous avez une peau à grains de beauté, la vigilance est de mise. Un tatouage peut les faire saigner. Et leur surveillance et la détection d’éventuelles lésions cancéreuses est plus difficile sur les peaux tatouées.

Si votre peau cicatrise mal ou en cas d’affection dermatologique (psoriasis, lichen plan…), mieux vaut s’abstenir. Les tatouages, surtout les grands, peuvent favoriser une poussée de la maladie. Les petits ont moins de contre-indications.

Tatoué ? Pas n’importe où

Les femmes qui veulent des enfants devraient éviter les tatouages le long de la colonne vertébrale, où se pratique la péridurale. Le ventre, qui risque de se déformer avec la grossesse, est aussi à éviter. Attention aux zones sensibles, où la peau est fine et recouvre des veines, comme les mains et le cou. Les tatouages sont moins douloureux sur les épaules, les bras, les fesses et les mollets.

Pas avec toutes les encres

Le tatouage n’a plus un caractère irréversible, il est possible de le faire retirer au laser par un médecin esthétique ou un dermatologue. Mais le procédé peut s’avérer long et les résultats incertains, dépendant des encres utilisées. Les encres rouge, jaune et bleu claire sont difficiles à retirer. Mieux vaut privilégier les foncées.

Un bon tatoueur sinon rien

On préviendra les complications en choisissant un tatoueur expérimenté ayant pignon sur rue et des locaux dédiés. Avec la mode du tatouage, les salons se sont multipliés. Une formation à l’hygiène suffit pour s’installer, mais les tatoueurs sont loin d’être tous expérimentés. Un tatouage mal réalisé vieillit moins bien. Quant aux tatoueurs à domicile, ils sont à éviter pour des questions d’hygiène.

 

A SAVOIR

Certains tatouages peuvent donner lieu à des infections cutanées, poussées de maladie de peau déjà présente ou encore allergies. 6 % de personnes présenteraient des problèmes chroniques liés à leur tatouage. Avant de vous faire tatouer, arrêtez les médicaments qui fluidifient le sang comme l’aspirine, respectez une bonne hygiène de vie et dormez: un corps reposé supporte mieux la douleur. Après vous être fait tatouer, nettoyez et hydratez bien votre tatouage pendant la phase de cicatrisation.

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here