Une jeune femme profite des bienfaits des plantes adaptogènes.
Face au stress, qu'il soit lié au surmenage, aux contraintes professionnelles ou à toute autre raison du quotidien, les plantes adaptogènes offrent une réponse bienfaisante et, surtout, naturelle. ©Pexels

Votre meilleur allié anti-stress se cacherait-il dans votre jardin ? Si les fameuses plantes adaptogènes ne se ramassent pas dans le premier carré d’herbes venue, mais en pharmacie ou magasin spécialisé, leur pouvoir contre l’anxiété et la fatigue a fait ses preuves depuis des lustres. Ginseng, rhodiole, astragale… Chiara Denis, consultante Ma Santé et naturopathe à Lyon, explique comment et quand bénéficier d’un remède tout ce qu’il y a de naturel pour venir à bout de votre stress.

Les plantes adaptogènes regroupent un ensemble de plantes qui permettent à l’organisme de s’adapter face à des épisodes de stress chronique. Ce terme galvaudé tant employé au quotidien arbore en réalité une signification plus complexe. En effet, d’un point de vue scientifique, le stress désigne un ensemble de réactions physiques et physiologiques de l’organisme lorsque ce dernier est confronté à une situation particulière à laquelle il doit s’adapter. Si nous revenons à l’époque du paléolithique, Cro Magnon devait affronter de multiples prédateurs afin de survivre. Ainsi, trois choix s’offraient à lui lors d’un affront : la fuite, le combat ou l’incapacité d’agir. De manière générale, cette situation de stress de courte durée implique deux hormones principales : le cortisol et l’adrénaline.

Cependant, le prédateur tant redouté de Cro Magnon est devenu omniprésent dans notre société. À titre d’exemple, le travail, la famille, l’argent, la pollution ou les maladies font partie des nombreuses causes qui viennent perturber l’équilibre de l’organisme de manière durable altérant notre qualité de vie. On parlera alors de stress chronique.

 

Plantes adaptogènes : c’est quoi ?

Dans cet article, nous allons nous intéresser à quelques plantes dites adaptogènes qui peuvent apporter une aide durant un stress et une fatigue chronique. Parmi les plantes phares, on retrouve l’ashwagandha (Ginseng Indien), la rhodiole, l’éleuthérocoque (Ginseng Sibérien), le Ginseng Panax et l’Astragale.

 

D’où vient le terme “plante adaptogène”? 

Cette notion a été établie par Nicolaï Lazaref en 1947. Ce chercheur russe a défini les plantes adaptogènes comme étant “une substance pharmacologique capable d’induire dans un organisme un état de résistance augmentée non spécifique permettant de contrebalancer les signaux de stress et de s’adapter à un effort exceptionnel”.

Autrement dit, ces plantes augmentent la résistance de l’organisme contre les agresseurs, boostent notre système immunitaire et augmentent notre tonus.

 

Dans quel cas recourir aux plantes adaptogènes ?

Lors d’un épisode de stress et de fatigue intense comme les examens, pour des jeunes parents épuisés, ou des personnes âgées. Mais aussi pour un salarié subissant un stress intense au travail, font partie des motifs pour recourir aux plantes adaptogènes.

 

Plantes adaptogènes : la preuve par cinq !

La Rhodiole

La rhodiole – Rhodolia rosea (variété la plus riche) est LA plante des personnes en pleine effervescence.Son surnom de “racine dorée” augmente l’oxygénation musculaire et celle cérébrale. Ainsi, la rhodiole stimule la mémoire, la concentration et la coordination. Elle augmente également la capacité de travail et des fonctions cognitives. Pour finir en beauté, elle joue également un rôle dans l’équilibre de l’humeur. 

À qui s’adresse-t-elle? Idéale pour les jeunes parents qui ont du mal à s’adapter à ce nouveau rythme. Cette plante s’adresse aussi à tous les travailleurs débordés dans leur travail ou victime de burn out. Enfin, la rhodiole peut être utile lors d’une préparation à une épreuve sportive.

Contre-indication : la femme enceinte, allaitante et en cas de bipolarité. Se reporter à la notice du complément ou demander conseil à votre médecin.

Utilisation : idéalement le matin et/ou midi ; son utilisation en fin de journée peut perturber le sommeil.

Posologie : varie en fonction de la marque du laboratoire et de la forme galénique.

L’ashwagandha ou Ginseng indien

L’ashwagandha aussi appelé Le Ginseng indien – est une plante adaptogène originaire d’Inde qui possède la particularité de booster durant la journée mais de calmer la nuit venue grâce à la présence d’alcaloïdes. Elle permet de réduire les effets du stress mental, émotionnel ainsi que la fatigue physique.

Comme toute plante adaptogène, elle favorise la résistance de l’organisme face au stress. Enfin, l’ashwagandha possède une action sur la libido et la sécrétion d’hormones sexuelles reproductives.

À qui s’adresse-t-elle? Elle convient aux personnes victimes d’insomnies, les femmes en post-partum souhaitant récupérer de l’énergie.

Contre-indication : la femme enceinte ou allaitante, et en cas d’hyperthyroïdie. Se reporter à la notice du complément ou demander conseil à votre médecin.

Posologie : varie en fonction de la marque du laboratoire et de la forme galénique.

 

L’éleuthérocoque ou Ginseng Sibérien

Il s’agit d’une plante de la famille des Araliacées. Cette plante adaptogène agirait en stimulant le système nerveux central et les glandes surrénales. Ce sont les éleuthérosides que la racine contient qui seraient responsables des capacités adaptogènes de l’éleuthérocoque. Ainsi, ce dopant naturel est utilisé dans les états de stress, de fatigue physique mais aussi comme stimulant des fonctions cognitives et immunitaires.

À qui s’adresse-t-elle? Elle s’adresse aux personnes en convalescence, mais aussi aux personnes durant une période d’examen ou de surmenage.

Contre indication : en cas d’hypertension artérielle, en cas de maladie auto-immune, de cancer. Déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante. Se reporter à la notice du complément ou demander conseil à votre médecin.

Posologie : varie en fonction de la marque du laboratoire et de la forme galénique.

 

Ginseng (Panax) 

Reconnue par l’OMS, c’est la plante de référence lorsqu’on parle de fatigue et de baisse de tonus général de l’organisme. En effet, prise en cure, le Ginseng permet de redonner de l’énergie ainsi que de la vitalité.

Parmi ses autres bienfaits, la racine agit sur le système immunitaire et renforce ainsi les défenses naturelles de l’organisme. Idéal durant la période hivernale lorsqu’on est soumis à une baisse de régime. Enfin,

À qui s’adresse-t-elle? à toutes personnes durant une période de forte sollicitation intellectuelle, pour celles étant épuisées et qui souhaitent agir sur leur stress.

Contre indication : femmes enceintes, allaitantes, en cas d’hypertension artérielle et en cas de troubles cardiaques. Se reporter à la notice du complément ou demander conseil à votre médecin.

Posologie : elle varie en fonction de la marque du laboratoire et de la forme galénique. La racine de ginseng doit être âgée d’au moins 5 ans après récolte.

 

L’astragale

Cette plante adaptogène participe à l’équilibre du système immunitaire. Également antioxydante par excellence, la racine contribue ainsi au bon fonctionnement général de l’organisme et à réduire les effets du stress oxydatif.

À qui s’adresse-t-elle? Pour toute personne souhaitant booster leur défense immunitaire.

Contre indication : femmes enceintes, allaitantes, en cas de maladie auto-immune. Se reporter à la notice du complément ou demander conseil à votre médecin.

Posologie : elle varie en fonction de la marque du laboratoire et de la forme galénique. Toujours commencer par des doses réduites.

 

Cliquez ici pour retrouver les conseils de Chiara Denis, naturopathe et réflexologue plantaire à Lyon.

 

À SAVOIR

Les plantes adaptogènes s’achètent en parapharmacie, boutiques bio et en herboristerie. Elles se présentent sous diverses formes galéniques : en tisane, teinture-mères, en gélule « titrée » pour plus d’efficacité suite à une meilleure concentration des principes actifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here