Adopter les bons gestes permettent de profiter des sports d'hiver sans accidents. ©Pixabay

Skis, raquettes, snowboard… les sports de neige font partie des joies de l’hiver. Les retours de vacances, en revanche, peuvent parfois s’agrémenter de courbatures et autres blessures indésirables ! Les conseils avisés de Johan Golonka, ostéopathe à Grenoble, pour se préparer à profiter des activités hivernales.

L’engouement à l’approche des vacances d’hiver et des nombreuses activités à pratiquer doit s’accompagner de bon sens ! Profiter des sports d’hiver sans craindre les dangers associés (blessures, courbatures, fatigue musculaire…), c’est possible, avec un minimum d’entraînement.

Johan Golonka, ostéopathe à Grenoble et membre de l’association des Ostéopathes de France, livre ses recommandations pour une pratique sécurisée et en mode zen sur les pistes !

 

S’échauffer en amont pour être prêt le jour venu

La pratique d’un sport d’hiver, surtout lorsqu’il est intense comme le ski, nécessite une préparation adaptée avant de chausser les skis . « Il arrive parfois que le séjour à la montagne soit le seul moment de l’année durant lequel les vacanciers pratiquent une activité sportive », explique Johan Golonka. Puisqu’il vaut toujours mieux prévenir que guérir, quelques dispositions doivent être prises en avance pour éviter les bobos durant l’effort. 

L’échauffement commence dès trois à quatre semaines avant le départ ! Au rythme de 45 minutes, deux fois par semaine, l’entraînement sportif peut ainsi permettre de conditionner le corps à l’effort. Si l’ostéopathe précise que « la course à pied et le vélo développent l’endurance », des exercices simples pour être au top sur les pistes peuvent également être pratiqués : privilégier les escaliers, faire des squats, la planche ou encore la chaise. Réaliser les exercices de façon progressive et sans se forcer.

 

Ne pas se lancer « à froid » dans l’activité !

Le jour J, une fois l’attirail sur le dos : gants, bonnets, écharpe, cache-oreilles… ne pas oublier de s’échauffer aussi à l’intérieur ! Avant d’enfiler les équipement de sport au pieds (raquettes, skis, planche…) penser à faire un jogging ! Une dizaine de minutes en montant les genoux est un bon échauffement. Des exercices complémentaires (flexions, pas-chassés, gymnastique douce…) aident également à se préparer à l’effort. 

Attention, il n’est pas question de se fatiguer ou d’épuiser ses réserves d’énergie ! L’objectif est à l’inverse de se préparer efficacement à l’intensité de l’activité à venir. Pour des stocks énergétiques suffisants, un petit-déjeuner équilibré et adapté est essentiel. Ne lésinez-pas sur les fruits riches en vitamine C tels que les agrumes et les kiwis : des alliés de taille pendant l’effort ! 

 

Après l’effort, le réconfort… sans oublier les étirements !

Suite à la pratique d’une activité physique intense, les muscles du corps, très sollicités, sont sous tension. Pour éviter ainsi courbatures et éventuelles déchirements musculaires, les étirements sont indispensables. « Ils doivent être réalisés à chaud, dans l’heure ou les deux heures qui suivent l’effort », précise Johan Golonka.   

L’hydratation (avant, pendant et après l’effort) est également essentielle, même lorsque l’envie de boire n’est pas forcément ressentie. En effet, la déshydratation affaiblit l’organisme, déjà fatigué après une activité intense, et augmente à l’inverse le risque de blessure. 

Adopter une bonne hygiène de vie fait aussi partie des précautions de sécurité pour favoriser le bon fonctionnement de l’organisme. « La fatigue due au coucher tardif ou encore les restes d’alcool diminuent la vigilance et les capacités du corps, qui perd ses réflexes », précise l’ostéopathe. 

 

Retrouvez la liste des ostéopathes de votre ville ou de votre quartier sur www.conseil-national.medecin.fr

À SAVOIR

Une consultation chez un ostéopathe peut être recommandée avant et après la réalisation de sports d’hiver. En amont, le praticien peut réaliser une action préventive sur les muscles notamment en diminuant les tensions déjà présentes. Après l’effort, l’intérêt d’une séance est de favoriser la récupération globale du corps et de soulager les tensions des jours précédents pour limiter ainsi les risques de blessures. Retrouvez les bons conseils pour bien choisir son ostéopathe dans cet autre article !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here