Les bienfaits du VTT en montagne !
Pour votre santé, prenez le temps d'évaluer vos capacités afin de choisir l'activité en montagne la mieux adaptée à vos capacités. ©O.Octobre/GTMC/VTT

Nager dans les lacs, dévaler les pentes à vélo ou encore courir vers les hauteurs… Les belles courbes des paysages des montagnes offrent une panoplie d’activités à tester au cours d’un été, plus que jamais montagnard. Vous êtes près des cimes et vous ne savez pas encore vers quelle pratique vous tourner ? Steve Lergès, coach sportif en Savoie vous donne les clés pour un choix en pleine santé.

Toutes les pratiques sont bonnes en montagne, mais chacune d’entre elles a ses spécificités. Selon vos capacités, votre santé et les sensations que vous recherchez, elles n’auront pas toutes le même attrait. Ma Santé vous aide à faire le point sur votre activité préférée entre marcher, courir, nager ou encore pédaler !

 

La marche

Les bienfaits de la marche en montagne.
La randonnée, accessible au plus grand nombre. ©Ollie Godbold

On apprend à marcher dès notre plus jeune âge et pourtant, on oublie souvent son importance. Cette activité physique, pleine de bienfaits, peut convenir à tous car chacun peut aller à son rythme. La marche permet d’améliorer les fonctions motrices et musculaires tout en tonifiant progressivement le corps. Pour les plus fragiles, la marche nordique, avec l’appui d’un bâton à chaque main, peut être un bon compromis.


Avantage
: pas besoin d’entraînement, il suffit de mettre un pas devant l’autre !

 

La course à pied

La course à pied, un exercice intense. ©Freepik

Gain de tonus, renforcement musculaire, amélioration de l’endurance et de la mobilité ou encore perte de poids… Les bienfaits de la course à pied sont nombreux.

Comparé au fait de marcher, courir demande plus d’effort mais aussi de l’entraînement. L’intensité de l’exercice étant décuplé, l’endurance et le gain de tonus le seront aussi ! Pour éviter tout risque de blessures, pensez toutefois à l’échauffement avant de vous lancer et aux étirements en fin de séance.

Avantage : amélioration de l’endurance des capacités physiques après chaque entraînement.

 

Le vélo

Les bienfaits du vélo en montagne.
Le vélo en montagne, que du bonheur ! ©Pixabay
Si vos pieds foulent peu le sol, pédaler fait tout de même travailler votre corps et donc votre cœur et vos poumons ! Autre bénéfice : vous améliorez votre équilibre et votre coordination. Pour un travail plus intense des muscles, préférez le vélo classique à sa version électrique, également plus écologique. Ainsi, pas de panne de batterie à prévoir ! Alors pourquoi ne pas sortir la tête du guidon et des pistes cyclables urbaines pour une escapade montagnarde ?

 

Avantage : un moindre impact sur les articulations, donc moins de risques de blessures (sauf en cas de chute !).


La natation

Les bienfaits de la natation en montagne. L’été est la saison idéale pour profiter des bienfaits de la nage. Si vous avez besoin de vous sentir léger, c’est l’activité qu’il vous faut ! Dans l’eau, le corps humain flotte à 80%. Les mouvements sont donc plus souples et plus faciles à réaliser tandis que la résistance que crée la pression de l’eau permet d’exercer ses muscles en profondeur mais sans douleur. N’hésitez plus, jetez-vous à l’eau mais restez toutefois vigilant aux risques de noyade.

Avantage : être dans l’eau crée une sensation de bien-être.

 

À SAVOIR

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommandé de pratiquer au moins 30 minutes d’activité physique d’intensité modérée à élevée au moins 5 fois par semaine. En altitude, les bienfaits pour le cœur et les poumons sont décuplés, profitez-en ! Si vous avez un doute sur vos capacités, demandez conseil à votre médecin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here