Des soins dentaires sans se ruiner

2
349

Les soins dentaires, un luxe Hors de prix, souvent mal remboursés, les soins dentaires sont en passe de devenir un luxe. Certaines personnes renoncent même à se faire soigner alors qu’une dentition saine conditionne le bon état général. Pour garder le sourire chez le sourire, pensez aux centres de santé dentaire. Les centres de soins […]

Les soins dentaires, un luxe

Hors de prix, souvent mal remboursés, les soins dentaires sont en passe de devenir un luxe.

Certaines personnes renoncent même à se faire soigner alors qu’une dentition saine conditionne le bon état général. Pour garder le sourire chez le sourire, pensez aux centres de santé dentaire.

Les centres de soins dentaires à Lyon

Il en existe 10 dans le Grand Lyon (5 à Lyon) accessibles à tous les assurés (coordonnées sur www.ameli.fr). Ils pratiquent des tarifs conventionnés sécurité sociale et le tiers payant. Vous ne réglez donc que la part mutuelle. Délai d’obtention d’un rendez-vous : 3 semaines à 1 mois.

Autre solution :

le service de consultations et de traitements dentaires des HCL
6 – 8 place Depéret, Lyon 7e – 04 72 41 39 52
Vous serez pris en charge par des étudiants de 4e, 5e et 6e années encadrés par leurs professeurs. En général, ils sont un peu plus lents dans l’exécution des gestes mais très appliqués. Les tarifs appliqués sont ceux de la Sécurité sociale, donc vous êtes entièrement remboursés sauf pour les prothèses (couronne et bridge) pour lesquelles vous devrez régler la part mutuelle.

Chargement des commentaires facebook ...

2 Commentaires

  1. Doit on continuer notre combat efficace contre les centres dentaires low cost et en même temps persister à détruire la profession de prothésiste dentaire français en achetant nos prothèses à bas prix, en provenance de Chine, du Maroc ou de Madagascar?
    Et ce d’autant plus que nous ne répercutons pas la baisse des tarifs.
    La moralité me semble n’aller que dans un sens…. mais je peux me tromper.
    Je suis chirurgien dentiste libéral.

  2. La plupart des centres dentaires à “grand débit” salissent la profession !
    je parle de ce que je connais sur lyon et limitrophe villeurbanne; des centres qui abusent de la crédulités des patients en surfacturant parfois (facturent des actes qui n’existent pas ou qui doivent etre traités mais qui ne le sont finalement pas ! mais que font les services de control fiscaux !)
    – des centres qui ne gardent pas leur labo car les sous paient;
    – la concurence étant rude les labos n’ayant pas le choix sont poussés par un temps limite et une quantité trop importante à “bacler” la prothèse !! une pression terrible en étant sous payés !!
    – souvent disent que la prothèse est fabriquée en France alors qu’on l’envoie en chine ou ailleurs
    -et la cerise sur le gâteau des centres sous payant leur personnel, assistantes dentaires: on ne compte plus les heures non payées, (voir des malversations vis à vis de la sécurité sociale, vis à vis des patients et parfois d’un travail qui laisse à désirer….)la direction rends complice ses assistantes , sans quelles le veuille, de tout ce trifouillage;
    centres , comme Dentexia qui sont dirigés par des commerciaux et pour qui le chiffre passe souvent avant la santé et l’humain et traite ses salariés comme des pions interchangeables à souhait
    A Lyon ( centre Charpenn… , Denteg…Dentasm…) particulièrement le premier qui est installés dans ces “fraudes” depuis plusieurs années sans aque quiconque ne s’en rende compte…
    je me demande parfois pourquoi les services compétents ne viennent pas jeter un oeil et contrôler aussi bien l’hygiène, la qualité du travail, les abus faits auprès des salariés et des patients, et surtout les comptes de l’entreprise qui se dit souvent à but non lucrative et qui est pourrie par différents détournements !
    ces problèmes existent messieurs dames mais chacun ferme les yeux (ordre des chirurgiens dentistes et directeurs de centres) jusqu’à un jour où l’affaire enfin est exposée ….
    mais c’est déjà trop tard…la santé et la qualité des soins en ont pris un coup… au profit de l’argent
    une honte !
    et je répond à Laroche Jean François . il n’y a pas que dans les centres qu’on dit low cost que cela se passe; la politique du haut débit, des bénéfices puissance x font fi de la qualité des soins, des relations avec les patients, et de la façon dont les dirigeants traitent leur salariés…il y a longtemps qu’on a dépasser la moralité
    et croyez moi je parle de plus de 15 ans d’expérience dans la profession
    c’est parfois révoltant de ce qu’on peut voir depuis les coulisses…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here