Détecter le plus rapidement possible l’infection des plaies en embarquant dans le pansement une solution diagnostic. Telle est l’innovation actuellement en cours de développement à Lyon.

Le projet Smart Bandage, labellisé par Techtera et Lyonbiopôle, a pour objectif de développer un pansement qui donnerait une réponse diagnostic intégrant l’identification du microorganisme et sa résistance à un antibiotique. Concrètement, ce projet de recherche, qui inclut des essais laboratoire et vérification du dispositif sur quelques cas cliniques, vise à concevoir un biocapteur dans un pansement au sein duquel serait révélée la présence de bactéries pathogènes impliquées dans des infections nosocomiales.
Ces pansements seraient destinés au monde hospitalier, au grand public et aux animaux de compagnie. Ce programme innovant est porté par le groupe BioMérieux, acteur majeur dans le domaine du diagnostic, qui travaille sur ce projet avec six partenaires et un sous-traitant aux compétences complémentaires: Bluestar Silicone Fibroline, Montdor, l’Université Claude Bernard Lyon 1, les Hospices Civils de Lyon et le Centre International de Recherche en Infectiologie.

D’importantes débouchés commerciaux en 2018

Ce projet, dont le budget global dépasse 2,7 millions d’euros, est financé à hauteur de 1,07 millions par l’Etat, les collectivités territoriales et les fonds FEDER. Lancé cet automne, ce programme ambitieux devrait aboutir dans 30 mois. Il sera alors temps d’envisager une commercialisation de ce dispositif révolutionnaire capable de répondre à un besoin médical non satisfait jusqu’à présent.
Ce projet permet d’envisager des débouchés commerciaux rapides qui généreraient un chiffre d’affaires cumulé de 13 millions d’euros“, précise la direction de Techtera, pôle de compétitivité des textiles et matériaux souples de la région Rhône-Alpes, numéro 1 des textiles techniques en France.

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here