Parler de sexualité à son enfant
Trouver le bon moment pour parler de sexualité avec son enfant n'est pas simple. Une chose est sûre: le faire l'aidera, et rien ne sert d'attendre trop longtemps ! ©Shutterstock

Le sujet n’est jamais facile à aborder avec son enfant, mais il est important de parler de l’amour à son ou ses enfant(s) sans attendre l’adolescence. Quand aborder la question de la sexualité ? Qui doit parler à qui ? Quels outils utiliser ? Marie Costa, coach parental à Lyon, vous donne 10 clés pour vous aider.

L’éducation à la sexualité, contrairement à autrefois où le tabou régnait en maître, entre peu à peu dans les moeurs. À juste titre. Bien souvent, un enfant informé retarde sa première expérience sexuelle, se protège davantage lors des rapports, et est moins enclin à consulter des sites pornographiques. Mais comme il n’est pas toujours simple de trouver le moment opportun et le temps d’en parler avec son enfant, Marie Costa, notre consultante en parentalité, vous délivre ses précieux conseils.

 

Sexualité : les clés pour une discussion fructueuse

  1. Profitez des scènes de la vie quotidienne

Vous pouvez échanger avec lui au sujet de la sexualité : lorsque vous changez la couche du petit frère, au moment de la douche, quand il s’habille,  ou lorsque vous embrassez votre conjoint. Le tout petit pose naturellement toutes les questions afin de mieux comprendre le monde qui l’entoure. Il n’a pas de tabou à cela.

  1. Utilisez les mots justes

    Lorsqu’ils découvrent les parties de leur corps, n’hésitez pas à nommer aussi les parties intimes sans être pour autant insistant.

  2. Délivrez une information adaptée à sa maturité

Lorsque l’enfant vous pose une question sur la sexualité, tenez-vous en à sa préoccupation et évitez de donner plus de précision qu’il n’est prêt  à entendre. Vous écouterez les mots qu’il utilise et vous répondrez avec des phrases courtes et simples.

  1. Aidez-vous de livres

    Si vous ne savez pas comment aborder la question, lisez des histoires adaptées à l’âge de l’enfant.

  2. N’éludez pas les questions embarrassantes

Vous pouvez toujours dire que vous allez y réfléchir et aborder le sujet plus tard avec lui.

6. Insistez sur le respect, la tendresse et l’amour

Parlez-lui de l’amour entre deux personnes dans une relation amoureuse.

  1. Préservez son intimité

Expliquez à l’enfant que son corps lui appartient, que personne ne doit toucher ses parties intimes.

  1. Parlez de la pornographie avec votre pré-adolescent 

De nos jours, vous n’êtes plus à l’abri que l’enfant découvre accidentellement un site pornographique. Expliquez que l’amour ne consiste pas à se comporter comme dans ces films, que la sexualité ne se conçoit pas de façon instrumentale ou seule la performance compte. Vous pouvez insister sur les sentiments amoureux, le droit de refuser, le respect de l’autre, la non soumission de la part d’un partenaire et enfin sur l’absence de violence associée aux rapports sexuels.

  1. Incitez-le à préserver son intimité sur les réseaux sociaux 

Mettez-les en garde sur les images dénudées envoyées à leur amoureux et le risque qu’un jour, elles se retrouvent sur les réseaux sociaux. Ces images ne disparaissent pas et elles peuvent être utilisées dans un but malveillant.

  1. Orientez vos conseils vers la prévention

Indiquez lui qu’il peut trouver des informations sur la contraception ou les MST (maladies sexuellement transmissibles) auprès d’un médecin, des bureaux d’informations jeunesses, du planning familial…

 

Sexualité : qui est le bon interlocuteur ?

Je pense qu’il faut faire selon son ressenti : certains pères n’oseront pas parler des règles à leur fille par exemple. Il y a de plus en plus de familles où il y a deux papas ou deux mamans, ou monoparentales. Je pense qu’ils doivent tous aborder le sujet avec leurs fils ou filles de manière indifférente.

Ne vous retenez pas !

De nombreux parents ont des réticences : « je ne suis pas expert », « j’ai peur pour mon enfant », « lui en parler c’est l’inciter », « c’était tabou dans ma famille ». Dépassez-les !

 

Sexualité : quel est le bon âge pour en parler ?

Très tôt (à la maternelle) il faut parler du respect du corps à l’enfant, et aborder la sexualité avant qu’ils ne la découvrent sur les sites pornographiques. Les enfants y accèdent de plus en plus jeunes : vers 9-10 ans en moyenne en France. Les plus jeunes tombent sur ces images par hasard. Les ados les consultent à l’insu des parents, sur leurs smartphones).

 

Faut-il recourir à une aide extérieure ?

S’il est trop difficile pour vous d’échanger directement, des professionnels du Centre de Planification peuvent parler de la sexualité. Vous pouvez également faire appel à un médecin de famille, un sexologue, à une conseillère conjugale ou coach parental pour vous aider à aborder la sexualité pour la première fois avec votre enfant.

 

À SAVOIR

Marie Costa est coach familial en ligne à Lyon et vient de publier deux nouveaux ouvrages d’activités d’éveil pour les tout-petits (Larousse). Elle vous conseille plusieurs ouvrages susceptibles de vous accompagner dans la discussion avec votre enfant.

– Le parcours de Paulo, aux éditions Kaléidoscope

– Balthazar et “comment sont faits les bébés ?”, aux éditions Hatier jeunesse

– Questions d’amour 5-8 ans, aux éditions Nathan

– L’amour et les bébés aux éditions Milan

– Parle-moi d’amour 6-8 ans aux éditions Amaterra

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here