Venez vous former aux gestes qui sauvent, samedi 28 avril sur la place Bellecour ! ©Muriel Chaulet Ville de Lyon
Venez vous former aux gestes qui sauvent, samedi 28 avril sur la place Bellecour ! ©Muriel Chaulet Ville de Lyon

La Semaine des Gestes qui sauvent est de retour à Lyon, où plus de 2000 volontaires avaient été formés aux premiers secours l’an dernier. Co organisée par la ville et la Fédération Française de Cardiologie, sa deuxième édition a lieu du 23 au 28 avril. A vous de devenir l’un des maillons de la chaîne de secours !

Après le succès rencontré en 2017, la Semaine des Gestes qui sauvent est reconduite à Lyon du 23 au 28 avril 2018 pour une seconde édition. L’objectif ? Que chaque citoyen puisse se familiariser avec les gestes de premiers secours.
« Sauver une vie est sans doute le geste qui honore le plus notre condition d’humain. Sauver une vie c’est l’expression même de la solidarité », souligne Céline Faurie-Gauthier, conseillère municipale déléguée aux Hôpitaux, à la Prévention et à la Santé pour la Ville de Lyon, qui organise l’événement en partenariat avec la Fédération Française de Cardiologie.

Premiers secours: se former pour sauver des vies

40 000 personnes sont victimes chaque année d’un arrêt cardiaque en France. L’arrêt cardiaque est mortel en quelques minutes s’il n’est pas pris en charge rapidement. Une intervention efficace peut se révéler salvatrice, et éviter de lourdes séquelles. En moyenne, les arrêts cardiaques se produisent 7 fois sur 10 devant un témoin, qui souvent n’intervient pas ou mal, faute de connaissances.
Pourtant, 4 victimes sur 5 survivent à un tel accident après avoir bénéficié des gestes de premiers secours. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : alerter les secours, prodiguer un massage cardiaque et utiliser un défibrillateur forment une chaîne de trois gestes simples que chacun peut facilement assimiler et qui, surtout, peuvent sauver des vies.
Ainsi, qu’il s’agisse d’un arrêt cardiaque ou autre incident, chaque témoin est en capacité d’intervenir s’il maîtrise les gestes de premiers secours. « Il suffit de quelques heures pour se former et apprendre à utiliser un défibrillateur ou à effectuer un massage cardiaque », explique Jacques Beaune, président d’honneur de la Fédération Française de Cardiologie pour illustrer tout l’intérêt d’un événement parrainé par l’ex-footballeur David Ginola. Grâce à la Semaine des Gestes qui sauvent, sauver une vie devient donc une opportunité accessible à chacun.

Lyon s’engage en faveur de la santé

Intégrée au réseau des Villes-Santé de l’OMS, Lyon a reçu en mars dernier le label ‘’Ma commune a du cœur’’, qui promeut les actions locales en termes d’accidents cardiaques. En effet, la ville est fortement engagée en matière de santé et réalise des actions concrètes telles que l’installation de défibrillateurs et la formation de la population aux premiers secours. Le but de cette semaine dédiée aux gestes qui sauvent est donc de faire prendre conscience que chacun de nous est en capacité de sauver une vie.

A SAVOIR

La deuxième édition de la Semaine des Gestes qui sauvent, parrainée par David Ginola, se déroule du 23 au 28 avril. Au programme, de nombreux ateliers d’initiation aux gestes de premiers secours dispensés par les partenaires de l’opération (SAMU, pompiers, armée, associations de secouristes) aux quatre coins de la ville (Piscine Garibaldi, Centre Commercial Part-Dieu, place Edgar Quinet) : utilisation des défibrillateurs, formation au massage cardiaque, utilisation d’un garrot, démonstration de sauvetage, etc. En point d’orgue, ‘’la Rue des premiers secours’’, le samedi 28 avril de 10h à 18h sur la place Bellecour (entrée libre), avec défi solidaire ‘’la chaîne du massage’’, démos et initiations à la pelle.
Informations et inscriptions sur www.lyon.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here