Rhinopharyngites, rhumes, grippe, bronchite ou encore bronchiolite… l’hiver est propice aux infections virales respiratoires. La plupart du temps sans gravité, elles peuvent entraîner de graves complications. Pour s’en protéger, le mieux est d’éviter la propagation en adoptant de simples gestes d’hygiène.

Comment se transmettent les maladies respiratoires ?

Par voie aérienne : la toux, l’éternuement ou des postillons projettent dans l’air des sécrétions respiratoires contaminées.
Par le biais d’une personne porteuse d’un virus respiratoire :
contact des mains souillées par les gouttelettes ou sécrétions respiratoires infectées, contact physique avec une personne infectée par un virus respiratoire (lorsque l’on embrasse une personne malade…).

Comment limiter la contagion ?

En se lavant les mains plusieurs fois par jours au savon avant de préparer les repas, de manger ou de nourrir les enfants, de s’occuper d’un nourrisson, s’être mouché, avoir toussé ou éternué, après chaque sortie et en rentrant au domicile, avoir visité une personne malade ou avoir eu un contact proche avec le matériel qu’il utilise ou ses effets personnels.
Mais aussi après avoir cuisiné, être allé aux toilettes, avoir changé une couche ou aidé un enfant à aller aux toilettes, avoir touché un animal ou ramassé ses excréments, à chaque fois que les mains sont sales.

  • En utilisant des mouchoirs individuels jetables et en le jetant dans une poubelle.
  • En mettant sa main devant la bouche lorsque l’on tousse ou que l’on éternue.
  • En portant un masque. Le masque chirurgical permet de limiter à la fois la contamination de l’entourage et de l’environnement du malade. Pour une réelle efficacité, il doit être porté par le malade en présence de tierces personnes. Il faut se laver les mains avant de manipuler le masque. Celui-ci doit être attaché derrière la tête, moulé sur la racine du nez et abaissé sous le menton. Le masque doit être changé environ toutes les 4 heures ou quand il est mouillé. Il faut alors le jeter dans une poubelle couverte puis se laver les mains.

Précautions particulières avec les enfants en bas âge

  • Se laver systématiquement les mains avec du savon avant de s’occuper de l’enfant, et particulièrement si c’est un bébé.
  • Aérer sa chambre tous les jours.
  • Porter un masque en présence de l’enfant, si l’on est malade.
  • Eviter d’échanger dans la famille les biberons, sucettes, couverts non nettoyés.
  • Eviter d’emmener un nourrisson dans les lieux publics très fréquentés où il pourra entrer en contact avec des personnes infectées (transports en commun, centres commerciaux, hôpitaux…).

C.F.
Source : Inpes

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here