De nouveaux scanners à Saint Joseph-Saint Luc (Lyon)

0
317

Le service des urgences de Saint Joseph-Saint Luc, à Lyon, dispose désormais de son propre scanner

Meilleure prise en charge des patients

Le Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc propose désormaisl’accès à 2 machines d’imagerie. L’établissement hospitalier a optimisé son plateau technique, via l’acquisition d’un nouveau scanner, destiné à l’activité de Service de Médecine d’Urgences. Ce matériel technique performant, situé à proximité du service d’Urgences et disponible 24h/24, permet une meilleure prise en charge des patients. Les urgences disposant de plages horaires dédiées. Le centre hospitalier s’est équipé, en parallèle, de nouveaux logiciels informatiques pour le service d’imagerie. Grâce au RIS (Radiology Information System), associé à un système de reconnaissance vocale, le médecin radiologue peut désormais dicter, produire puis valider directement les comptes-rendus. Ainsi, les résultats mis à disposition plus rapidement permettront de réduire le temps d’attente des patients. Quant au PACS (Picture Archiving and Communication System), il permet, entre autres, d’archiver les images et ainsi de pouvoir comparer un scan à un examen antérieur, pour un meilleur suivi des patients. Ces 2 logiciels permettent une transmission des images et des résultats aux médecins et chirurgiens assurant la prise en charge du patient.

Baisse des délais de rendez-vous

La mise en place de ce nouveau scanner s’est également accompagnée de la création d’une salle d’attente dotée d’une cabine grande taille, afin d’offrir le maximum de confort aux patients. L’exploitation de cette nouvelle machine permettra une baisse des délais de rendez-vous. A terme, l’objectif est de réaliser 1 examen toutes les 15 minutes entre 8h et 17h. D’ici le mois d’octobre, cette offre de scanner sera accessible aux cabinets privés du quartier qui bénéficieront de créneaux spécifiques.

A savoir

le CH Saint Joseph-Saint Luc dispose de près de 350 lits, emploie 1 000 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros. Ses patients bénéficient d’une tarification publique, sans « reste à charge » et sans dépassement d’honoraires.

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here