Coronavirus France Auvergne-Rhône-Alpes_RaSante©Freepik
La région Auvergne-Rhône-Alpes dispose de six centres de référence des maladies infectieuses capables d'accueillir les patients atteints de coronavirus, dont l'Hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon. ©Freepik

L’épidémie de coronavirus progresse en France. La région Auvergne-Rhône-Alpes est l’une des plus touchées. Expert en maladies infectieuses et tropicales, l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon, se tient prêt à réagir face à une poussée épidémique.

Le nombre de cas de coronavirus en France connu son inexorable progression.

La région Auvergne-Rhône-Alpes est l’une des plus touchées. Comment sont pris en charge les malades ? Quels sont les moyens dont disposent la ville de Lyon et sa région ? Ma Santé fait le point sur les capacités de la région face à l’épidémie de Covid-19 qui touche désormais la France.

 

Plusieurs hôpitaux mobilisés en Auvergne-Rhône-Alpes

Actuellement, six hôpitaux équipés de service de médecine infectieuse sont devenus des références pour la prise en charge des cas de coronavirus en Auvergne-Rhône-Alpes. Il s’agit des centres de Lyon, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand, Grenoble, Chambéry. Le nombre de cas augmentant d’heure en heure, le service capable de prendre en charge les patients atteints de coronavirus au sein du CHU d’Annecy Genevois est saturé depuis le 2 mars.

Si l’épidémie devait se propager, plusieurs autres hôpitaux de la région pourraient traiter et confiner des patients notamment à Aurillac, Roanne ou au Puy-en-Velay.

Les cas actuels de coronavirus font l’objet d’une prise en charge spécifique dans l’un des ces établissements référents. C’est notamment le cas à Lyon, où plusieurs patients sont hospitalisés à l’Hôpital de la Croix Rousse.

Hôpital Croix Rousse : des dispositifs pour gérer une épidémie

A Lyon, le service des maladies infectieuses de la Croix-Rousse a pris en charge ces patients. 

Une capacité d’accueil de 20 patients en isolement

Le service de médecine infectieuse et tropicale de l’hôpital de la Croix-Rousse est l’un des premiers services de France capables de prendre en charge les plus dangereux virus de la planète. 

L’unité peut ainsi gérer les patients atteints du coronavirus 2019-nCoV en évitant sa propagation. Il existe en effet, deux chambres en dépression et à haut isolement pour contrer le risque de contagion entre patients.

En cas d’épidémie, l’hôpital pourrait gérer un afflux soudain de personnes contaminées. Une douzaine de chambres classiques peuvent ainsi être transformées en chambres d’isolement. Dans cette configuration, le service pourrait prendre en charge jusqu’à 20 patients infectés et devant être confinés. 

 

À SAVOIR

Les recommandations pour se prémunir du virus 2019-nCoV sont les mêmes que pour les virus transmissibles par voies aériennes. Éviter tout contact avec une personne présentant des symptômes associés à une infection respiratoire aigüe. Observer des règles d’hygiènes simples, à commencer par un lavage régulier des mains. Tousser ou éternuer dans le creux de son coude. Face à la pénurie des masques anti-projections et de type FFP2, ces derniers seront bientôt réservés aux professionnels de santé dans la Région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here