Lyon: Merial va devenir Boehringer Ingelheim Santé Animale

0
251
Merial disposera d'un nouveau siège à Lyon, dans le quartier de Gerland.
Plus de 800 salariés seront transférés cet été dans le nouveau siège France de Merial à Lyon-Garland ©DR

Au lendemain de la finalisation du processus d’acquisition de Merial, le groupe Boehringer Ingelheim a dévoilé ce jeudi 19 janvier, à Lyon, ses ambitions et ses perspectives de croissance. La France est un maillon essentiel dans cette stratégie, en particulier la Métropole de Lyon, jusqu’alors siège monde de l’ex-filiale de Sanofi.

Briguer, à terme, le statut de numéro 1 mondial de la santé animale. Telle est l’ambition affichée par la direction Boehringer Ingelheim, l’un des plus grands groupes familiaux privés dans le monde, au lendemain de la finalisation du processus d’acquisition de Merial. Engagé en décembre 2015 et finalisé le 1er janvier 2017, ce rapprochement permet d’unir les forces de deux acteurs majeurs de la santé animale. Deux entreprises rentables et saines sur le plan économique dont la complémentarité dans de nombreux domaines et une politique d’innovation assumée confortent la pertinence de l’alliance.
« La fusion de deux leaders mondiaux est un processus complexe. Le rapprochement se fera donc progressivement, sachant que le siège mondial de la nouvelle entité, dont le nom est Boehringer Ingelheim, sera basé en Allemagne. Une nouvelle identité visuelle propre à la division santé animale sera dévoilée courant 2017. La prévention sera au cœur de notre stratégie de développement pour réduire l’utilisation des antibiotiques qui représentent aujourd’hui 35% du marché de la santé animale», a expliqué Joachim Hasenmaier, Directeur de la division Santé Animale de Boehringer Ingelheim et membre du Directoire Boehringer Ingelheim, lors d’une conférence de presse organisée ce jeudi 19 janvier à Lyon.

Aucun plan social à Lyon

Déjà leader mondial sur les segments des animaux de compagnie, des porcs et des chevaux, le groupe, également très bien positionné sur le marché des volailles et des bovins, vise donc, à terme, la place de numéro 1 mondial sur un secteur de la santé animale en pleine croissance avec une hausse d’environ 5% en 2016. Dans cette perspective, Boehringer Ingelheim entend s’appuyer sur l’outil de production et le savoir-faire des équipes françaises. « La France aura une place importante dans la stratégie de Boehringer Ingelheim. Ce rapprochement est une chance pour les effectifs qui vont, à l’avenir, contribuer à faire du nouveau groupe un leader mondial. L’expertise des équipes en place, tant sur le plan commercial, industriel ou de la R&D, a été un argument majeur du rapprochement», a insisté Erick Lelouche, président de Boehringer Ingelheim Santé Animale en France.
Dans ce contexte, Lyon et sa région devraient s’imposer comme un « maillon essentiel » dans la chaîne de valeurs de la nouvelle entité. Après l’embauche de 125 personnes sur des fonctions support dans le cadre de la fusion, ce « centre opérationnel clé » du groupe concentre désormais 1750 collaborateurs sur les sites de Lyon Portes-des-Alpes, Lentilly, Gerland et Saint-Vulbas. Un important plan d’investissement de 70 millions d’euros est notamment en cours à Saint-Priest. Quant aux 800 salariés basés à Lyon-Gerland (hors R&D), ils prendront possession d’un nouveau bâtiment ultra moderne, au cœur du Biodistrict, durant l’été 2017.

A SAVOIR

Ex-filiale de Sanofi, Merial emploie 6 900 salariés dans 150 pays, dispose de 15 sites de production et de 13 centres de R&D. Sur la seule région Auvergne Rhône-Alpes, l’entreprise emploie 1750 salariés sur 6 sites. Merial produit 600 millions de doses de vaccin /an, à la fois pour les animaux domestiques et d’élevage. Boehringer Ingelheim figure parmi les 20 premières entreprises du médicament au monde. Basée à Ingelheim, l’entreprise familiale fondée en 1885 emploie 50 000 collaborateurs et consacre chaque année plus de 20% de son chiffre d’affaires à la R&D.

 

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here