sport sante conseil bienfaits obésité
L'activité physique régulière et adaptée est essentielle pour maintenir l'organisme en bonne santé. ©shutterstock_Studio Romantic

Après deux années complexes de crises sanitaires, dont de longues journées confinés devant les écrans, il est plus que temps de bouger. L’inactivité physique est en effet devenue la première cause de mortalité évitable dans le monde, selon l’OMS. Se dépenser, de manière adaptée, est donc l’allier santé indispensable, à tout âge ! La preuve par 10 avec le palmarès des bienfaits d’une activité physique sur l’organisme. Plus d’excuses pour paresser !

On ne le répètera jamais assez, la pratique de sport régulier est l’un des remèdes les plus efficaces pour rester en bonne santé. Sauf que la crise sanitaire est passée par là, cristallisant de manière inédite les dégâts provoqués par l’un des grands fléaux de notre siècle : la sédentarité.

« Après la période que l’on vient de vivre, il est essentiel de retrouver une activité physique quotidienne et régulière », prévient en effet le Dr Jean-Marcel Ferret, médecin du sport notamment pour les footballeurs des Bleus et de l’Olympique Lyonnais.

D’autant plus lorsque cette pratique découle de réflexes simples, bien loin des efforts réclamés au marathonien selon le médecin du sport. « La priorité, c’est de se bouger : prendre le vélo plutôt que la voiture, monter les escaliers plutôt qu’emprunter l’ascenseur, effectuer ses trajets à pied plutôt qu’en transports en commun… Cette pratique quotidienne de l’activité physique correspond à une dépense énergétique beaucoup plus importante qu’une séance de sport par semaine. Bref, rien ne vaut les bonnes pratiques quotidiennes. Quand je vois les ados ou les jeunes adultes prendre systématiquement un escalator plutôt qu’un escalier, je suis un peu désespéré et inquiet pour les générations futures. » Si vous n’êtes toujours pas convaincu, voici le palmarès des bienfaits d’une activité physique sur la santé.

 

Améliorer son cardio !

Bien qu’il s’agisse d’un organe vital, on ne chouchoute pas assez son cœur. Il est donc grand temps de changer la donne. L’activité physique, nécessaire à son bon fonctionnement, augmente jusqu’à 20% la contraction cardiaque. L’exercice permet ainsi une meilleure adaptation du cœur à l’effort. Et ses bienfaits sont reconnus pour tous. Chez les personnes souffrant déjà d’une pathologie cardiaque par exemple, une activité adaptée et régulière diminue la mortalité de près de 35% selon le Ministère des Sports.

 

Éviter le surpoids ou l’obésité

Pour perdre les kilos superflus de cet hiver, ou des dix dernières saisons hivernales, il faut également passer par la case sport ! Transpirer oui, mais toutefois de manière progressive. Nul besoin de se lancer des défis de perte de poids excessivement rapide, dangereux et difficilement atteignables. Aux oubliettes le challenge de moins de 10kg en une semaine ! Le bon rythme : se bouger un peu plus chaque jour et chasser définitivement la sédentarité, principal responsable de la surcharge pondérale. Il est en effet urgent de remplacer sa télécommande par des haltères : en France, 53% des hommes et 44% des femmes sont obèses.

 

Prévenir les maladies

sport sante conseil bienfaits
Santé mentale, prévention de maladies ou encore booster de sommeil… Le sport engendre de nombreux effets positifs sur la santé. ©svetlanasokolova/Freepik

Si elle est responsable de nombreux méfaits, l’absence d’activité physique est le premier facteur de risque de plusieurs pathologies telles que le diabète de type 2. À l’inverse, le sport s’inscrit sur ordonnance  pour prévenir et soigner les maladies chroniques. Objectifs : maintenir le corps en activité et améliorer les fonctions de l’organisme, notamment celles des défenses immunitaires ! La circulation sanguine est en effet améliorée quand on bouge : les anticorps et globules blancs peuvent donc plus facilement agir. Alors plutôt que de se gaver de compléments alimentaires pour préserver sa santé, pourquoi ne pas enfiler ses baskets ?

 

Booster son moral 

Quoi de mieux qu’une bonne marche ou course pour se remettre d’aplomb ? Les bienfaits de l’activité physique sur le stress ne sont plus à prouver. La pratique de sport permet, entre autres, de réduire tous les symptômes de l’anxiété voire de la dépression, d’améliorer son estime de soi et de développer sa créativité ! Son incidence très positive sur le développement intellectuel et la santé mentale sont observés depuis des siècles. En la jouant sport collectif, les facultés sociales telles que l’écoute, l’empathie ou encore la coopération sont également améliorées. Une séance de sport est donc indispensable dans tous les programmes cocooning qui se valent !

 

Dormir comme un bébé

S’il faut bien dormir pour avoir la forme, l’inverse est aussi vrai ! La dépense physique a une réelle incidence sur la qualité du sommeil, via différents biais. Les hormones du bien-être sécrétées lors d’une pratique sportive favorisent le sommeil profond. La température qui augmente dans tout le corps, permet également en diminuant progressivement, d’améliorer l’endormissement. 20 à 30 minutes d’endurance sont donc une bien meilleure option pour la santé que des somnifères… Attention toutefois à ne pas pratiquer d’activité intense en soirée au risque d’avoir l’effet inverse sur le sommeil. 

 

Protéger ses muscles !

Comme du beurre en été, les muscles fondent également passé un certain âge. En bien plus de temps heureusement, on estime en moyenne que la force des muscles diminue de près de 2% par an à 50 ans. Exercer une activité physique régulière permet toutefois de réduire la fonte des muscles. En travaillant, ces derniers se contractent et deviennent de plus en plus toniques. Progressivement, les muscles sont plus endurants et se renforcent. Une bonne façon de maintenir la forme plus longtemps ! 

 

Maintenir une bonne densité osseuse 

Le squelette aussi a besoin de se renforcer, à tout âge de la vie. Si le calcium est bon pour les os, le sport l’est aussi. L’activité physique améliore la densité des tissus osseux en favorisant leur minéralisation. Autrement dit, les os se renforcent et se solidifient en faisant du sport. En particulier, ceux à impact modéré tels que la course, le fitness ou encore le tennis en prenant bien sûr garde à ne pas se blesser ! 

 

Améliorer son transit intestinal

Rien de mieux qu’une bonne marche après le repas pour digérer. Cette pratique entrée dans les mœurs est toutefois de moins en moins réalisée… À tort ! L’activité physique en général améliore significativement le transit. La contraction et la stimulation des muscles intestinaux favorisent en effet leur efficacité. À l’inverse, l’un des principaux facteurs de constipation est la sédentarité. En restant assis et inactif trop longtemps, le système digestif finit également par devenir paresseux ! Le sport est donc un bon allié pour éviter de faire partie des 20% de Français régulièrement coincés aux toilettes.

 

Préserver son dos grâce au sport

Véritable mal du siècle, les douleurs au dos touchent désormais quasiment toutes les générations. Cela est pourtant loin d’être une fatalité ! Les tensions qui s’accumulent au niveau des muscles et de la colonne vertébrale peuvent être limitées par plus de dynamisme. Le simple fait de marcher davantage améliore la mobilité, essentielle à l’autonomie. Course, natation, vélo, gymnastique… La multitude de sports individuels et collectifs, réalisés d’une manière adaptée à sa morphologie, permet de varier les plaisirs et de réduire les problèmes de dos.

 

Vivre mieux, plus longtemps 

Maladies chroniques, obésité, fonte de muscles… L’inactivité physique augmente significativement les risques de mortalité. Elle est par ailleurs responsable de plus de 600 000 décès chaque année en Europe. Bonne nouvelle toutefois : l’inverse est également vrai. Marcher pendant 15 minutes chaque jour réduirait de 15% la mortalité ! Et ce, quel que soit l’état de santé des personnes. Le sport étant bénéfique pour l’amélioration de la santé en générale et du fonctionnement des organes vitaux, il permet donc de profiter de la vie plus longtemps, en meilleure forme !

 

À SAVOIR

« Jusqu’à 5 millions de décès par an pourraient être évités si la population mondiale était plus active 5 millions de décès », selon l’OMS.

L’activité physique ce n’est pas seulement courir ou marcher. Si les sports individuels et collectifs sont variés, d’autres activités quotidiennes permettent également de se dépenser. C’est le cas notamment du jardinage, du bricolage ou encore du ménage. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here