Pourquoi est ce que l’on ronfle ? Le ronflement est en général dû à une obstruction de l’appareil respiratoire. Le bruit du ronflement est lié à une vibration des muscles et des muqueuses de la gorge, relâchés lorsque l’individu dort. Les éléments qui vibrent sont le voile du palais, et notamment, la luette (le petit appendice […]

Pourquoi est ce que l’on ronfle ? Le ronflement est en général dû à une obstruction de l’appareil respiratoire. Le bruit du ronflement est lié à une vibration des muscles et des muqueuses de la gorge, relâchés lorsque l’individu dort. Les éléments qui vibrent sont le voile du palais, et notamment, la luette (le petit appendice situé au fond de votre bouche) mais aussi les joues, la langue, les amygdales. Le ronflement est favorisé par certains comportements tels que le tabagisme, l’alcool ou encore l’obésité.

Attention à l’apnée du sommeil

Les ronflements entraînent des désagréments au quotidien notamment lors de la journée de travail (fatigue, mauvaise humeur, difficultés à se concentrer). Attention, beaucoup de personnes, au-delà de la gène ressentie, ignorent que le ronflement peut cacher une pathologie plus importante, à savoir l’apnée du sommeil (arrêt de la respiration pendant le sommeil, provoquant un manque d’oxygénation et des micro-réveils). Il faut dans ce cas consulter un médecin qui peut proposer différentes solutions.

Ronfler n’est pas une fatalité

Dans certains cas d’obstructions nasales, le problème peut être résolu en prenant certaines mesures pour combattre les causes les plus fréquentes du ronflement. Éviter l’alcool le soir ainsi que les somnifères. La perte de poids peut également résoudre la plupart des problèmes de ronflement. Changer de posture peut également résoudre certains cas, car le ronflement est favorisé par le fait de dormir sur le dos (la langue tombe en arrière et « obstrue » les voies respiratoires). Il existe également des objets comme des appareils dentaire, dilatateur de narines en plastique. Les spray sont en général déconseillés. Les cas les plus extrêmes, la chirurgie est aussi une solution. Elle consistera en général en l’ablation de la luette (ou sa réduction au laser, en une dizaine de séances).

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here