Trois centres Dentexia ont été fermés dans le Rhône
Les patients victimes de la liquidation de Dentexia ont désormais un numéro vert à leur disposition ©DR

L’Agence régionale de santé Auvergne Rhône-Alpes va mettre à disposition, dès le lundi 2 mai, un numéro vert gratuit pour recueillir des témoignages et répondre aux questions des patients de Dentexia dont les trois établissements, liquidés, ont été fermés dans le Rhône.

Comment obtenir réparation ? Pourquoi je ne suis pas remboursé ? Autant de questions que se posent les patients à la suite de la faillite Dentexia. L’association, dont les trois centres de la région lyonnaise (Tête d’Or, Grange Blanche et Vaulx-en-Velin) ont été fermés à la suite de la liquidation judiciaire prononcée, en mars dernier, par le tribunal de grande instance d’Aix-en-Provence, a laissé de nombreux patients dans le désarroi. Pour répondre à leurs interrogations et les aider dans leurs démarches, l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne Rhône-Alpes a décidé de leur mettre à disposition un numéro vert. Ce numéro gratuit, ouvert ce lundi 2 mai, est destiné à les “écouter, accompagner et orienter vers des interlocuteurs susceptibles de répondre à leurs besoins”.
L’accompagnement des patients s’organise, pour répondre aux différents types de difficultés qu’ils rencontrent “, précise l’ARS qui applique une instruction ministérielle faisant état de ” difficultés liées aux soins, à la prise en charge, d’ordre financier ou psychologique ” des patients.

Un collectif contre Dentexia

Par ailleurs, l’ARS précise que les patients peuvent demander une copie de leur dossier médical auprès du conseil départemental de l’ordre des chirurgiens-dentistes ou du conseil national et obtenir un certificat de situation bucco-dentaire auprès de l’établissement de santé ou le dentiste de son choix. Un démarche prise intégralement en charge par l’assurance maladie
Au lendemain de la liquidation judiciaire de Dentexia, de nombreux patients s’étaient retrouvés démunis avec des soins interrompus qu’ils devaient continuer à rembourser.  Pour défendre leurs intérêts, les victimes se sont depuis regroupées au sein d’un collectif contre Dentexia qui recense à ce jour plus de 2 200 personnes dans toute la France, et notamment dans le Rhône.
Le numéro vert est le 0 800 100 378, ouvert à partir du 2 mai, du lundi au vendredi de 9h à 12h30.

A SAVOIR

Créée en 2011, l’association Dentexia avait pour vocation de “mettre la santé dentaire à la portée de tous » en pratiquant des prix deux à trois fois inférieurs au marché. Son concept: des dentistes salariés et une rationalisation des actes pour proposer aux patients des tarifs défiant toute concurrence. Dentexia avait des centres à Paris, Chalon-sur-Saône et Lyon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here