lyon confinement place bellecour
A Lyon (Rhône), la place Bellecour ne connaîtra pas un nouveau confinement ce week-end ©A.Pret

Un petit tour de vis mais pas de reconfinement. Le préfet du Rhône a annoncé quelques mesures supplémentaires dans le département, et notamment sur Lyon. Une dizaine de centres commerciaux et grandes surfaces de plus de 10 000 mètres carrés ont dû fermer leurs portes (voir la liste dans l’article). En revanche, les berges du Rhône et de la Saône restent ouvertes au public.

Contrairement à certaines rumeurs, le préfet du Rhône, Pascal Mailhos, n’a pas annoncé de mesures draconiennes pour freiner la progression de l’épidémie dans le département. Les berges du Rhône et de la Saône, devenues un véritable nid à virus dès les premiers rayons du soleil, vont ainsi continuer à connaître l’affluence ce week-end. Un choix surprenant après les annonces solennelles du Premier Ministre, Jean Castex, soucieux de limiter les risques de contaminations.

 

A Lyon, d’autres grands magasins ou centres commerciaux fermés

De fait, aucun lieu très fréquenté sur la Métropole de Lyon et le département du Rhône ne subira une nouvelle fermeture. Seule exception notable, les centres commerciaux et les grandes surfaces de plus de 10 000 mètres carrés (hors commerces essentiels). Cette décision concerne pour l’instant une dizaines de centres commerciaux ou de grands magasins :

  • Galeries Lafayette de Bron
  • Galerie marchande Carrefour de Vénissieux
  • Galerie marchande Géant Casino de Villefranche-sur-Saône
  • Galerie marchande Carrefour de Francheville
  • Galerie marchande de Grezdis Leclerc à Grézieu-la-Varenne
  • Les 7 Chemins
  • Décathlon de Bron
  • Castorama de Bron
  • Castorama de Dardilly
  • Leroy-Merlin de Vourles

Tous ces grands magasins ou centres commerciaux sont fermés depuis ce samedi matin.

 

Pas de reconfinement… pour l’instant

Cette liste s’ajoute aux neuf centres commerciaux ou grands magasins déjà fermés:

  • La Part-Dieu à Lyon
  • La Confluence à Lyon
  • Grand Ouest à Ecully
  • Auchan à Caluire
  • Portes des Alpes à Saint-Priest
  • Les 2 Vallées à Givors
  • Saint-Denis 2 à Saint-Genis-Laval
  • Porte de Lyon Aushopping à Dardilly
  • Ikea à Vénissieux

Pour l’instant, la menace d’un reconfinement local le week-end est (provisoirement) écartée. Le préfet du Rhône a ainsi fait “le choix de la confiance“. Dans cet esprit, il a aussi annoncé qu’aucune réunion ou manifestation publique programmée ce week-end serait reportée ou annulée en raison de la Covid-19.

 

Le préfet du Rhône veut “faire confiance”

Malgré tout, Lyon et le Rhône restent évidemment en “vigilance renforcée” sur la carte épidémiologique nationale. “La situation du Rhône est sérieuse mais maîtrisée. Nous sommes sur une ligne de crête. L’heure n’est plus à la pédagogie et les consignes sont à la fermeté“, a encore martelé Pascal Mailhos. Dans cet esprit, le préfet a annoncé un renforcement des contrôle de police pour faire respecter les mesures sanitaires et le couvre-feu à 18 heures.

Selon les derniers chiffres de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, le taux d’incidence dans le Rhône reste stable à 233 cas/100 000 habitants. Soit en dessous du seuil des 250/100 000. En revanche, plus inquiétant, le variant anglais est désormais à l’origine de 61% des nouvelles contaminations.

 

A SAVOIR

Pour accélérer la campagne de vaccination, la préfecture du Rhône et l’Agence Régionale de Santé ont annoncé l’ouverture ce week-end de sept nouveaux centres de vaccination sur la Métropole de Lyon. Le Rhône recevra près de 10 000 doses supplémentaires d’ici à mercredi. Une décision qui devrait permettre de tripler la capacité de vaccination sur l’agglomération lyonnaise dès la semaine prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here