Le retour de couche est le retour des règles après l'accouchement.
Le retour de couche correspond au retour des règles après l'accouchement. Ces dernières peuvent être irrégulières et plus abondantes le temps que le cycle naturel se rétablisse. @Freepik

Le retour de couche correspond au retour des règles après l’accouchement. La date de leur survenue reste variable d’une femme à une autre, notamment en cas d’allaitement. Comment sont ces premières règles ? À partir de quand faut-il reprendre un moyen de contraception ? Le point avec Morgan Stockman, sage-femme à Lyon.

Le retour de couche est le signe que le corps se remet en route. Même avant la survenue des premières règles il est possible de tomber enceinte. Si le projet d’un deuxième enfant n’est pas d’actualité, il est important de prévoir une contraception adaptée. Certaines sont notamment compatibles avec l’allaitement. Le point avec Morgan Stockman, sage-femme à Lyon. 

Le retour de couche, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit du retour des règles après l’accouchement. Elles surviennent en général six à huit semaines après l’accouchement. En cas d’allaitement, le retour des règles est peut être plus tardif. En effet, elles peuvent se faire attendre pendant la totalité de l’allaitement soit six mois voire au-delà. Ce temps est variable d’une femme à une autre.

Comment sont les premières règles après l’accouchement ?

Elles sont souvent plus abondantes et pas toujours régulières. C’est variable d’une femme à l’autre. De manière générale, il faut laisser le temps au cycle naturel de se remettre en place. 

Attention : il est possible de retomber enceinte avant le retour de couche.

Quand peut-on reprendre un moyen de contraception?

Sans allaitement, une contraception est à prévoir à partir du 21ème jour après l’accouchement. En effet, passé ce délai il est possible d’être à nouveau enceinte, même sans retour de couche. 

Les pilules oestroprogestatives peuvent être prises à partir de 42 jours après l’accouchement. Il est possible de raccourcir ce délai à 21 jours s’il n’y a pas de facteurs de risque (phlébite, risque cardiovasculaire ou thromboembolique, etc.). Ces pilules sont à éviter pour les femmes qui allaitent dans les six mois après l’accouchement. 

Les pilules progestatives peuvent être prises à partir de 21 jours après l’accouchement. Elles sont recommandées pour les femmes qui allaitent. 

Outre les méthodes contraceptives hormonales, d’autres moyens de contraception sont possibles tels que le préservatif, le diaphragme, le DIU (Dispositif Intra-Utérin) au cuivre et la méthode « MAMA » (Méthode de l’Allaitement Maternelle et de l’Aménorrhée).

Qu’est-ce que la méthode « MAMA » ?

Cette méthode se base sur l’infécondité naturelle générée par l’allaitement. À chaque fois que le bébé tète, cela entraîne une montée d’hormones dont la prolactine qui bloque l’ovulation. 

Pour que cette méthode soit efficace, quatre conditions doivent être réunies : un allaitement exclusif, jour et nuit (six à huit tétées par jour dont deux la nuit), pas plus de 6h entre deux tétées la nuit et pas plus de 4h le jour ainsi qu’une absence de retour de couche. 

Les pilules progestatives sont adaptées pour les femmes qui allaitent.

Que faire en cas de rapports sexuels à risque fécondant ?

Il existe deux types de pilule Norlevo (ou son générique Levonorgestrel) efficace pendant 3 jours après le rapport sexuel et EllaOne, efficace pendant 5 jours après le rapport. Dans tous les cas, plus la pilule est prise rapidement, plus elle est efficace.

Le Norlevo est sans ordonnance contrairement à Ellaone. Les pilules d’urgence ne sont pas des pilules abortives. L’allaitement est possible avec Norlevo mais pas avec EllaOne.

On pensera au préservatif (ou DIU) jusqu’au prochain cycle. Le DIU au cuivre peut être aussi utilisé dans les 5 jours du rapport à risque. 

Quels sont les maux associés au retour de couche ?

Les femmes peuvent ressentir une tension dans la poitrine, des douleurs dans le bas ventre, de la fatigue, une modification de l’humeur, etc. Autant de maux qu’elles connaissent et qui sont courants au cours de la période menstruelle. Cela montre que le corps se remet en route. 

Quand reprendre une activité sexuelle ?

Les rapports reprennent souvent au bout de six à huit semaines. Mais en pratique la reprise des rapports seront surtout quand la femme se sentira prête physiquement et émotionnellement. La première semaine étant rythmée par l’arrivée du nouveau-né. Cette période s’explique aussi par un temps de cicatrisation nécessaire en cas de déchirure du périnée, épisiotomie ou césarienne. Et par un temps de rééducation du périnée. Ce travail va permettre à la femme de se réapproprier son corps qui n’est plus le même et de mieux le connaître.

À SAVOIR 

En moyenne, 10% des femmes ovulent avant leur retour de couche. Il est donc important de penser à un moyen de contraception avant de reprendre une activité sexuelle. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here