orties et ses bienfaits médicinaux
Souvent qualifiées de mauvaises herbes, les orties sont des plantes aux multiples bienfaits médicinaux. On peut les consommer en soupe, en jus, en tisane... ©pixabay

Riche en vitamines, en minéraux et en oligo-éléments (cuivre, zinc, fer), l’ortie cache des vertus insoupçonnées. Souvent restreinte à ses feuilles piquantes et à son effet urticaire, cette plante consommée depuis la nuit des temps multiplie les bienfaits anti-inflammatoires, anti-anémiques et autres… Explications toutes simples, avant d’aller préparer votre première soupe d’ortie…

L’ortie est une plante herbacée connue de tous de la famille des urticacées. Souvent désignée par la société comme une plante mal-aimée à cause de ses épines aux composantes urticantes, elle cache pourtant des vertues insoupçonnées. Utilisée depuis très longtemps pour ses bienfaits médicinaux, l’ortie est l’une des plantes soignantes naturelles les plus efficaces.

Tisanes, comprimés, soupes… Ses racines, feuilles et graines sont utilisées et transformées sous de multiples facettes comme remède naturel. Et comme dirait le proverbe irlandais « en mai, trois bons repas d’orties écartent toutes les maladies ».

 

Remède naturel : l’ortie, un bon complément alimentaire

Son apparence piquante et irritante cache une incroyable richesse minérale et vitaminique. L’ortie est naturellement composée en vitamines A, B, C mais également fortement minéralisée en fer. De nombreuses personnes, plus généralement les femmes, ont au moins une carence en fer, également appelée anémie, au cours de leur vie. Ce qui se traduit par une grande fatigue, des cheveux et des ongles cassants, un teint pâle, des vertiges, des palpitations…

Pour traiter les anémies, l’ortie est un très bon remède naturel. La plupart des aliments qui sont riches en fer (fruits, légumes, oeufs…) nécessitent une combinaison avec de la vitamine C. En effet, manger des aliments riches en fer ne suffit pas. Pour faciliter l’absorption du fer par l’organisme, prendre de la vitamine C aide son assimilation. L’ortie est une plante qui possède de la vitamine C et du fer ce qui représente un avantage non-négligeable.

Les orties sont donc riches en oligo-éléments (fer), en vitamines (A,B,C), mais également en minéraux. En effet, l’ortie contient du calcium, du phosphore, du potassium et du magnésium. De plus, cette plante herbacée représente un apport en protéines supérieur au soja. Idéale pour se remettre en forme, l’ortie est donc un parfait complément alimentaire.

 

Un excellent anti-inflammatoire

L’ortie est un excellent anti-inflammatoire naturel. Elle soulage les brûlures d’estomac, l’arthrite et les rhumatismes en bloquant les substances responsables de l’inflammation.

Les feuilles d’orties contiennent du calcium ce qui favorise la reminéralisation des os tout comme le zinc, également présent dans les feuilles de cette plante. On retrouve également de la silice, forme naturelle du dioxyde de silicium, qui permet de booster les défenses immunitaires et de préserver la santé osseuse.

C’est également une plante antioxydante qui protège notre organisme contre de nombreuses maladies.

 

L’ortie diminue les problèmes de prostate

L’ortie facilite la fonction de différents organes en cas d’inflammation comme la prostate, les reins et la vessie. Cette plante herbacée est vivement conseillée en cas d’infection urinaire.

Les racines de l’ortie sont utilisées dans le traitement des troubles urinaires et pour freiner l’hypertrophie bénigne de la prostate, chez les hommes. Cette inflammation progressive de la glande exocrine de l’appareil génital masculin, située sous la vessie, touche un quart des hommes de plus de 50 ans. Elle se manifeste principalement par des difficultés à uriner.

Remède naturel : l’ortie et ses effets secondaires indésirables

Nausées, diarrhées, allergies cutanées… Quelques effets secondaires indésirables peuvent surgir. Mais néanmoins, ils restent très rares. De plus, chez l’homme, des troubles de l’érection sont possibles.

L’utilisation de cette plante est également défendue en cas d’œdème, de cancers de la prostate ou de troubles du coeur.

L’ortie est une plante aux multiples bienfaits médicinaux mais il ne faut pas en abuser. Les feuilles d’ortie peuvent provoquer, en cas d’utilisation prolongée, des réactions allergiques.

 

 

À SAVOIR

L’ortie est simple à cuisiner. Cette plante se consomme comme un légume classique sous de multiples façons : jus, salade, soupe, tarte, cake, smoothies… La recette la plus connue est évidemment LA SOUPE D’ORTIE, recette de nos grand-mères.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here