L'ASMR, une technique de relaxation étrange à découvrir sur le web.
Les chuchotements sont les techniques ASMR les plus courantes proposées sur les vidéos des spécialistes de cette méthode de relaxation... résolument insolite. Photo Freepik

Chuchotements, tapotements, mouvements légers… Farfelue pour les uns, envoûtante pour les autres, l’ASMR est une méthode de relaxation qui fait de plus en plus d’adeptes 2.0. Car si ses bienfaits sur le stress et le sommeil n’ont pas été scientifiquement prouvés, le phénomène intrigue tout de même les spécialistes, curieux de savoir comment ces stimuli étranges agissent sur le cerveau. Les explications de notre consultante beauté et bien-être Ma Santé Anaïs Peresson, avec le concours de Tatiana Raitif, experte en méditation et pratiques somatiques à Lyon.

Depuis quelques années maintenant, l’ASMR semble bel et bien devenue une méthode de relaxation à part entière. Selon une étude publiée dans le journal scientifique PeerJ en 2015, 82% des consommateurs de vidéos ASMR les utilisent pour trouver le sommeil. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Cette technique encore méconnue a-t-elle de réels bienfaits ?

Zoom sur ce qui est devenu pour certains un véritable rituel sommeil, avec la collaboration de Tatiana Raitif de Corpus Vitae, accompagnatrice en méditation, yoga et pratiques somatiques à Lyon.

 

Qu’est-ce que l’ASMR ?

« ASMR » est l’abréviation anglaise de « Autonomous Sensory Meridian Response » qui est l’équivalent en français de « réponse sensorielle culminante ». Il s’agit d’un état émotionnel complexe déclenché par des stimuli (communément appelés déclencheurs) auditifs et/ou visuels. Cet état émotionnel se traduit généralement par une sensation de bien-être profond, accompagnée de picotements et frissons.

Les déclencheurs ASMR se consomment le plus souvent sur Youtube, à travers des chaines spécialisées dont les propriétaires sont souvent considérés comme de véritables artistes, communément appelés « ASMRistes ».

 

Mais vous connaissez déjà l’ASMR…

Même si vous n’en avez jamais consommé sur Youtube, l’ASMR est une sensation que vous avez certainement déjà vécu sans même vous en rendre compte…en écoutant une personne vous chuchoter à l’oreille, les gouttes de pluie tomber sur la fenêtre ou le bruit répétitif de la brosse passer dans vos cheveux.

 

Que contient une vidéo ASMR ?

On le disait, Youtube est la plateforme incontournable des vidéos ASMR, de toute sorte et pour tous les goûts. Toutefois, même s’il y en a de très diverses, elles ont toutes pour point commun d’établir une proximité virtuelle avec la personne qui regarde. Tous les ASMRistes s’adressent toujours directement au spectateur face caméra et à voix basse, comme pour immerger le spectateur dans une bulle d’intimité apaisante. Ensuite, chaque vidéo est consacrée à un ou plusieurs déclencheurs, tels que le tapping, qui consiste à tapoter sur des objets (un simple pot de yaourt peut constituer un objet ASMR), le chuchotement, les bruits de bouche (les sons croustillants par exemple) ou encore les mouvements de mains.

Par ailleurs, de nombreuses vidéos sont consacrées « à l’attention personnelle ». L’ASMRiste, ici, prend soin du spectateur à travers des mots réconfortants, un soin bien-être/beauté ou de la lecture chuchotée. Les roleplays ont également beaucoup de succès ; il s’agit de vidéos ASMR dans lesquels les ASMRistes s’improvisent acteurs pour une expérience immersive encore plus intense… Le spectateur se retrouve absorbé par un univers particulier, face à un personnage qu’il prend plaisir à découvrir.

Décrire l’ASMR peut sembler un tantinet… étrange. Le mieux est de vous faire votre propre idée. Toutefois, sachez que tout le monde n’est pas réceptif à l’ASMR. Certains seront mal à l’aise, d’autres indifférents. Mais pour ceux qui sont réceptifs, l’ASMR deviendrait très vite addictif, selon quelques témoignages… Si vous voulez tester, voici quelques chaines ASMR qui font du bien

 

Quels sont les bienfaits de l’ASMR ?

Lorsque l’on est réceptif, les bienfaits de l’ASMR varient selon les profils. Mais pour beaucoup d’internautes, le principal bienfait de l’ASMR est de favoriser l’endormissement et de réduire le stress. Certaines personnes souffrant de dépression voient également des améliorations temporaires de leur humeur. Par ailleurs, d’autres internautes atteints de douleurs chroniques affirment ressentir une sensation d’apaisement après une session d’ASMR. La focalisation de la pensée sur un objet ou un son permet en effet de se détacher du bavardage mental. Et, laissant moins de place aux pensées, de ressentir davantage de quiétude. C’est pour cette raison que l’on associe souvent l’ASMR à la méditation en pleine conscience. Dont les bienfaits sont aujourd’hui reconnus par la science.

Toutefois, Tatiana Raitif rappelle que « les deux pratiques restent très différentes puisque la méditation de pleine conscience ne rajoute pas de stimuli extérieurs mais invite plutôt la personne à explorer le silence. Le pratiquant apprend à cultiver sa capacité à être en présence au réel et à trouver de l’aisance dans ce réel, quelles que soient les circonstances. » L’accompagnatrice en méditation de pleine conscience reste toutefois sceptique quant à la pratique de l’ASMR comme véritable méthode de relaxation : « Nous sommes déjà surabondés en termes de stimuli extérieurs et il me paraît plus bénéfique de cultiver notre capacité à se ressourcer dans le silence. Ce qui permet ainsi de se rendre autonome dans cette  »quête » de sommeil et bien-être et non dépendant d’un nouveau stimulus extérieur… ».

 

Que dit la science à propos de l’ASMR ?

La communauté scientifique ne s’est intéressée que très récemment au phénomène de l’ASMR. Une des premières études fut réalisée en 2015 par deux psychologues britanniques, Emma L. Barratt et Nick J. Davis de l’Université de Swansea au Royaume-Uni publiée dans le journal scientifique PeerJ ; l’objectif était de déterminer la sensation et les motivations des personnes adeptes de l’ASMR.

L’étude révèle que 98% d’entre elles voient ces vidéos comme un véritable moyen de relaxation et gérer le stress au quotidien. Par ailleurs, de nombreux médias évoquent l’ASMR comme un « orgasme cérébral ». Sauf que toujours selon cette étude scientifique, les personnes qui recherchent une stimulation sexuelle à travers ces vidéos ne comptent seulement que 5% des répondants.

Plus récemment, une étude américaine publiée en juin 2018 dans la revue scientifique en ligne PloS ONE est également venue faire avancer la recherche sur l’ASMR. En démontrant notamment que les stimuli auditifs induisaient un bien-être instantané en faisant baisser la fréquence cardiaque et en libérant des endorphines (hormone plus connue sous le nom d’hormone du bonheur). Une autre étude américaine publiée en 2019 souligne que l’utilisation thérapeutique des vidéos ASMR apporte une amélioration de l’humeur et du développement comportementale des personnes atteintes du TSA (Trouble du Spectre de l’Autisme).

En somme, bien que prometteuses, peu d’études scientifiques ont à ce jour été réalisées sur le phénomène ASMR. Cela viendra sans doute, car il n’en reste pas moins qu’il suscite un engouement croissant… et bien réel.

 

Anaïs Peresson, consultante beauté & bien-être Ma Santé, partage conseils et bons plans sur son blog mots errants.

 

A SAVOIR

Selon un rapport d’Ahrefs, le mot-clé « ASMR » présente aujourd’hui un volume de recherche qui s’élève à près de 15 millions. A partir du top 100 des mots clés sur Youtube, l’ASMR se place ainsi en seconde position aux États-Unis et en troisième position à l’échelle mondiale.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here