Du pain sans gluten au déjeuner
Le pain sans gluten fait de plus en plus d'adeptes

Le gluten, un vrai danger pour la santé ? Alors que la mode est aux régimes sans gluten, des voix s’élèvent pour mettre en garde contre certaines idées reçues. C’est le cas de l’allergologue lyonnais Patrick Ajzenberg.

Idée reçue n°1 : Le régime sans gluten ferait maigrir

Le régime sans gluten ne fait pas maigrir. Il peut même engendrer du surpoids si les gens modifient leurs habitudes alimentaires et compensent l’absence de gluten (par exemple en se privant d’un morceau de pain) par quelque chose de plus sucré (comme une glace ou autre).

Idée reçue n°2 : Manger sans gluten serait plus sain

Non, ce n’est pas plus sain. De manière générale, l’alimentation, c’est une histoire d’équilibre. Ce qui est sain, c’est de ne pas manger trop sucré, trop gras.

Le sans gluten exige le suivi d’un spécialiste

Idée reçue n°3 : Tout le monde peut suivre un régime sans gluten

Suivre un régime sans gluten n’est indiqué que si l’on souffre d’une réelle intolérance au gluten, ou d’une allergie au blé, validée par des tests médicaux. Déséquilibrer son alimentation n’est pas bon, et ce, pour tout le monde. De surcroît, ce régime ne peut se faire sans le suivi d’un spécialiste.

Idée reçue n°4 : Le régime sans gluten permettrait d’améliorer les performances sportives

C’est totalement subjectif. Pour corroborer cette thèse, il faudrait organiser une étude rigoureuse sur des sportifs.

Idée reçue n°5 : La forte présence du gluten dans les aliments (à cause de la sélection variétale du blé moderne), pourrait avoir entraîné une augmentation des cas d’intolérance au gluten

Il n’y a pas d’augmentation des cas d’intolérance au gluten car la grande majorité des gens qui se disent intolérants au gluten ne le sont pas. En revanche, s’il y avait une augmentation avérée des cas d’allergie au blé, les cas d’intolérance pourraient être liés à ça.

Retrouvez la liste de tous les allergologues de votre ville ou de votre quartier sur www.conseil-national.medecin.fr

A savoir

D’après l’association française des intolérants au gluten, une personne sur 100 pourrait développer une intolérance au gluten en Europe. En France, seulement 10 à 20% des cas seraient aujourd’hui diagnostiqués. Maladie auto-immune, l’intolérance au gluten (maladie coeliaque) provoque une inflammation de l’intestin entraînant la mauvaise absorption de nutriments essentiels à l’organisme (fer, calcium, vitamines A, D, E, et acide folique) lors de l’ingestion d’aliments contenant du gluten.

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here