Tiré du livre de Marie Chioca et du docteur Avril “Mes recettes détox super gourmandes”, un plat proche de l’idéal d’un point de vue nutritionnel : une céréale complète, une légumineuse, des légumes crus et cuits, plus une petite portion de protéines animales de qualité. Vous pourrez donc servir ce plat festif et raffiné pour recevoir vos amis sans déroger d’un iota aux règles de votre cure.

 

Une paella super détox signée par Marie Chioca

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 15 à 20 minutes

Pour 6 personnes :

  • 500g de riz thaï ou basmati complet
  • 200g de filets de poulet bio, coupés en petits cubes
  • 6 crevettes bio ou sauvages
  • 100g de calmars ou d’encornets
  • 4 oignons tiges
  • 2 poignées de petits pois bio surgelés
  • 1 bonne poignée de coques
  • 1 bonne poignée de moules du bouchot
  • 6 cuil. à soupe d’huile d’olive
  • 2 poignées de jeunes pousses d’épinards rincées et essorées
  • Quelques brins de ciboulette
  • Poivre du moulin
  • Sel

Préparation :

  • Mettre à cuire le riz dans une grande casserole d’eau bouillante salée pendant 10 minutes précises (pas de cuisson pilaf, cela évite de faire surchauffer l’huile)
  • Faire revenir doucement le poulet, les crevettes, les calmars et les oignons tiges finement émincés dans une grande poêle ou dans un wok avec 4 cuillères à soupe d’huile d’olive. Saler et poivrer
  • Quand tout est bien doré, jeter les petits pois dans la poêle pour 5 minutes précises (ils doivent rester croquants). Terminer en jetant les coques et les moules dans le wok, et éteindre le feu dès qu’elles sont bien ouvertes
  • Quand le riz est cuit, ajouter l’huile d’olive restante, puis la garniture poêlée et les jeunes pousses d’épinards crues.
  • Saupoudrer de ciboulette ciselée, mélanger et servir tiède.

La couverture du livre de Marie Chioca

A savoir

Riches en chlorophylle, les épinards protègent le foie et purifient le sang. Il faut les choisir absolument en bio car lorsqu’ils sont traités, ils accumulent les nitrates. Quant aux crustacés (crevettes, coques, moules…), ils sont riches en taurine, une substance hépato-protectrice qui fait parfois un peu défaut lorsqu’on adopte une alimentation pauvre en viande. Deux bonnes raisons pour mettre ce délicieux plat au menu lors d’une cure détox.

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here