Face à la cinquième vague qui déferle sur la France, et dans la perspective d’une aggravation de la situation sanitaire liée au variant Omicron, Raymond Le Moign ne cache pas son inquiétude. Le directeur général des Hospices Civils de Lyon a déjà pris des mesures préventives, comme une limitation des droits de visite. D’autres, encore plus restrictives, sont à l’étude.

 

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Raymond Le Moign, directeur général des Hospices Civils de Lyon (HCL) dans cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here