docteur fanny nusbaum secret des performants
Le docteur Fanny Nusbaum a trouvé le secret de la performance ©O.Jacob

Après le succès de son ouvrage sur les “philo-cognitifs”, le docteur Fanny Nusbaum explore un autre aspect de l’intelligence. Dans son livre “Le secret des performants”, la psychologue lyonnaise experte en neurosciences explique comment certains individus sont capables de sortir du lot et d’atteindre une forme de plénitude intellectuelle. Une démonstration originale illustrée par le témoignage de seize “super performants”. Artistes, sportifs, dirigeants d’entreprise, scientifiques… Ils dévoilent leurs astuces pour améliorer vos performances au quotidien.

Pourquoi publier un nouvel ouvrage sur l’intelligence et la performance ?

Parce que l’intelligence ne se résume pas, comme on le pense souvent, à une simple capacité de raisonnement ou à un QI (Quotient Intellectuel). Ce n’est pas quelque chose d’intrinsèque, quelque chose que l’on a ou que l’on a pas. C’est un état. Il est donc possible d’améliorer son intelligence à certains moments de la journée, comme on entre par exemple en état de méditation. Pour l’enfant comme pour l’adulte, cet état d’intelligence va contribuer à améliorer la performance en optimisant ses capacités.

 

Quels contextes favorisent cette optimisation de la performance?

Tout dépend de l’individu, de sa personnalité, de ses aptitudes, de ses fonctions de raisonnement. L’homme est un peu comme une Ferrari. Le bolide développera tout son potentiel sur un circuit. Mais il sera beaucoup moins performant sur une route de montagne ou un chemin caillouteux. Toute la difficulté, c’est de savoir quel est l’écosystème qui développe au mieux les capacités de chacun.

 

Donc, un sportif peut être très intelligent…

Evidemment ! Certains sportifs constituent même le summum de l’intelligence. On se moque souvent de leurs capacités de penser. Or, la philo-cognition n’est pas un gage d’intelligence. Bref, on peut être philo-cognitif et complètement stupide !

 

Intelligence et performance, là est la nuance…

Secret des performants fanny nusbaum
Chut, Fanny Nusbaum dévoile le secret des performants ©O.Jacob

Mais la notion d’intelligence rime-t-elle toujours avec performance ?

Le top de l’intelligence, c’est la performance. Pour être claire, il y a trois états d’intelligence. Avec le premier, l’antiphase, l’individu n’est pas en phase avec son écosystème. Il se sent rejeté, exclu, car ses capacités ne peuvent s’exprimer. Intermédiaire, l’état de compétence permet de s’adapter à son environnement. Enfin, le must, c’est l’état de performance pour exprimer le meilleur de soi-même. Dans cet état, le performant ne réfléchit pas. Il est en symbiose avec son écosystème.

 

Artistes, sportifs, scientifiques… Vous avez rencontré seize “performants” de différents milieux. Avez-vous découvert un dénominateur commun ?

Oui. Ils ont trois points communs. D’une part, une forme de connexion à leur environnement. Tout leur paraît facile quand ils sont en état de performance. Tous les voyants sont au vert, ils agissent de manière presque instinctive. Cela n’empêche pas un gros travail en amont. Autre point commun, tous les performants sont des hyperactifs. Mais attention, hyperactivité ne signifie pas forcément avoir la bougeotte. C’est plutôt la faculté de réagir très rapidement, voire de traiter plusieurs choses en simultané. Par exemple, téléphoner en écrivant une texte tout en regardant la télé. Enfin, le troisième dénominateur commun, c’est l’autonomie émotionnelle et sensorielle. Les performants sont capables de convaincre leur entourage, de faire adhérer à leur mode de pensée alors qu’ils montrent une différence. Bref, ce sont des guides et non des suiveurs.

 

Mais n’est-ce pas tout simple le charisme…

Beaucoup de performants sont charismatiques… mais pas tous ! Le charisme est une notion très subjective. Le performant est surtout autonome dans sa manière de pensée et de s’exprimer.

 

Conseils et astuces pour devenir performant

Vous avez donc rencontré des performants introvertis ?

Bien sûr ! L’aisance relationnelle n’est pas indispensable à la performance. Je connais des introvertis hyper performants. Par exemple, Jean Todt (ancien patron de l’écurie Ferrari) ou le chanteur Jean-Jacques Goldman. Ils sont en conscience totale, donc en “connexion avec l’univers”. Ils sont aussi hyperactifs et totalement autonomes sur le plan émotionnel. Mais ce sont de vrais introvertis !

 

Pour conclure, quels conseils pouvez-vous donner pour être plus performant dans la vie ?

D’une part, apprendre à penser vite. Par exemple, je me force à écouter des livres audio en accéléré. Au début, on est un peu largué. Mais assez rapidement, le cerveau s’adapte et tourne lui aussi en accéléré ! Un excellent exercice mental. La méditation favorise aussi la performance car elle permet de se trouver en conscience totale, en connexion avec l’univers.

 

Encore une astuce au quotidien sur le plan comportemental ?

Apprendre à marcher dans la rue en sortant les épaules. Faire ainsi en sorte qu’avec cette attitude, qu’avec votre simple présence, les gens vous cèdent naturellement le passage. Comme pour le Pape ou le président de la République. Mais la performance n’empêche pas le respect de vos aînés. Donc, n’appliquez pas ce principe si vous croisez une vieille dame…

Le secret des performants, aux éditions Odile Jacob. 352 pages. 22,90 €. Parution le 13 janvier 2021.

A SAVOIR

Psychologue, sophrologue, hypnothérapeute, thérapeute familiale et chercheur associé en psychologie et neurosciences à l’Université Lyon I sur le sujet de l’intelligence et de la performance, le docteur Fanny Nusbaum est aussi à la tête du Centre PSYRENE, Dans ce centre, elle dirige une équipe pluridisciplinaire prenant en charge les enfants, adolescents et adultes en psychologie, neuropsychologie et développement de potentiels. Le docteur Fanny Nusbaum a notamment écrit un ouvrage à succès avec Olivier Revol et Dominic Sappey-Marinier sur les “philo-cognitifs”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here