Psoriasis: une journée d’information à Lyon le 5 novembre

0
213

A l’occasion de la Journée Mondiale du Psoriasis, le 5 novembre, le centre hospitalier Lyon Sud proposera une conférence gratuite à destination des patients et de leur entourage. Les spécialistes lyonnais présenteront notamment les derniers traitements de cette maladie de la peau.

Pourquoi je souffre de psoriasis ? Comment apparaît la maladie ? Comment la traiter ? Autant de questions auxquelles les spécialistes lyonnais auront la possibilité de répondre à l’occasion de la Journée Mondiale du Psoriasis, le jeudi 5 novembre 2015. Dans ce cadre, les patients et leur entourage pourront suivre une conférence gratuite et poser toutes leurs questions aux médecins sur le site de l’hôpital Lyon Sud (Pavillon médical 1B). Nouveaux traitements dans le psoriasis cutané et articulaire, éducation thérapeutique, parcours de soin du patient seront notamment au programme de ces trois heures d’échange.

Le programme détaillé:
17H –17H15
Introduction : Dr Catherine GOUJON
Présentation de l’Association France Psoriasis : Mme Marie-Noëlle DARTEVELLE (déléguée régionale)

17H15 –19H
Les nouveautés thérapeutiques dans le psoriasis cutané et   articulaire : Dr Catherine GOUJON – Dr Mathilde COUTURIER
L’éducation thérapeutique : Mme Arlette MONTAGNE
Parcours de soin du patient : Dr Karima DAHEL
Questions / réponses

19H -20H
Conclusion et discussions autour d’un verre
Pr Fréderic BERARD, Dr Karima DAHEL, Dr Catherine GOUJON (dermatologue), Dr Mathilde COUTURIER (rhumatologue)

A savoir

Le psoriasis, qui touche près de 2% de la population française, est lié à une inflammation chronique de la peau. Cette maladie, présente à toute âge, touche principalement les personnes génétiquement prédisposées. Dans sa forme classique, elle se traduit par l’apparition de plaques rouges de forme ronde ou ovulaire recouvertes de morceaux de peau blanchâtre (squame) qui se détachent. Plusieurs facteurs favorisent le développement du psoriasis, dont le stress, la prise de certains médicaments (bêta-bloquants, antihypertenseurs…) ou les règles chez les femmes. Le soleil, l’alcool et le tabac sont aussi susceptibles d’aggraver ces inflammations de la peau souvent traumatisantes pour le patient.

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here