Différences troubles de la vision
Pas toujours facile de voir la différence entre les troubles de la vision ! Shutterstock

Dans l’univers de la vision, les uns voient de près, les autres de loin, et certains… ni près ni loin. Petit lexique simplifié pour y voir enfin plus clair, à travers l’œil expert du Dr Anne Gourraud, ophtalmologue à Point Vision Ambroise Paré, à Lyon.

Myopie: le plus fréquent des troubles de la vision

C’est quoi ? La myopie est le trouble de la vision le plus répandu : 29% des adultes en sont atteints en France, selon la Haute Autorité de Santé. Elle est due à une déformation de l’œil (œil “trop long“) et/ou cornée trop bombée, l’ensemble faisant converger les rayons lumineux en avant de la rétine. La myopie serait d’origine génétique et environnementale. Le manque de lumière naturelle est également pointé du doigt. La myopie apparaît souvent entre l’enfance et l’adolescence et a tendance à s’aggraver durant quelques années. Elle se mesure en dioptrie. On distingue les myopies légères (-0,25 à -2,50 dioptries), moyennes (-2,75 à -6) et fortes (au-delà de 6).

Effets : Le myope voit bien de près, mais sa vision lointaine est floue.

Symptômes : difficultés de lecture de loin et de conduite, plissement des paupières…

Traitement : le port de lunettes à verres correcteurs négatifs (unifocaux et concaves) corrige la vision. Les lentilles de contact sont une autre option efficace. Vouée à aplatir la cornée, la chirurgie au laser se généralise et permet de traiter le défaut optique de la myopie de manière définitive.

 

Hypermétropie, un trouble de la vision post 40 ans

C’est quoi ? À la différence de la myopie, la cornée est trop plate et/ou l’œil “trop petit“. L’ensemble fait converger les rayons lumineux en arrière de la rétine. Présente dès l’enfance, l’hypermétropie est naturellement corrigée par le cristallin. Elle se manifeste donc plutôt après 40 ans. Elle se mesure également en dioptrie, mais positives : on parle d’hypermétropie faible (0 à 2 dioptries), modérée (2 à 6 dioptries), et forte (6 à 20 dioptries).

Effets : l’hypermétrope voit assez bien de loin, mais sa vision proche est floue ou contraignante.

Symptômes : maux de tête, fatigue visuelle, strabisme éventuel.

Traitements : Le port de lunettes à verres convergents ou positifs (convexes) permet de corriger la vision. Les lentilles de contact sont encore plus efficaces. La chirurgie au laser, qui vise à bomber la cornée pour en augmenter la courbure, est aussi une bonne solution.

 

Astigmatisme: un trouble de la vision… de près comme de loin

C’est quoi ? Souvent associé à la myopie ou à l’hypermétropie, l’astigmatisme résulte d’un défaut de courbure de la cornée et/ou du cristallin dont l’origine peut être héréditaire ou liée à un traumatisme oculaire. L’image se forme avant ou après la rétine et s’en trouve ainsi déformée. L’astigmatisme peut être d’intensité variable (léger, modéré, fort). 15 millions de Français sont concernés.

Effets : La vision est déformée de près et de loin, principalement en périphérie. Les détails sont plus difficiles à distinguer.

Symptômes : vision trouble, difficultés de lecture, fatigue visuelle, maux de tête…

Traitements : le port de lunettes à verres toriques permet d’y remédier. On peut aussi recourir à la chirurgie au laser (amincissement de la cornée pour l’arrondir).

 

Presbytie: 20 millions de Français concernés !

C’est quoi ? La presbytie est un effet inéluctable du vieillissement : le cristallin perd de sa souplesse et gêne l’accommodation entre la vision de près et de loin. Le phénomène apparaît parfois dès 40 ans, mais plus généralement vers 45 ans. Il évolue par palliers successifs jusqu’à 65 ans, ce qui oblige le patient à modifier régulièrement sa correction optique. Passé cet âge, la presbytie se stabilise. 20 millions de Français sont concernés.

Effets : la vision de près est altérée.

Symptômes : vision floue, difficultés de lecture de près (on commence à tendre les bras pour adapter sa vision).

Traitements : le port de lunettes de vue munies de verres progressifs permet d’ajuster la vision de près et de loin. La chirurgie au laser, qui consiste à remodeler la cornée ou à procéder au remplacement chirurgical du cristallin par un implant multifocal, obtient de bons résultats.

 

Retrouvez la liste de tous les ophtalmologues de votre ville ou de votre quartier sur www.conseil-national.medecin.fr

 

À SAVOIR

Le coût moyen d’une chirurgie optique est de 2 à 3000€ pour les deux yeux. Considérée comme une opération de confort, elle n’est toutefois pas prise en charge par la Sécurité sociale. De plus en plus de mutuelles santé proposent un remboursement partiel ou total.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here