Pollution: Rhône-Alpes respire à nouveau

0
55

La qualité de l’air s’est sensiblement améliorée en Rhône-Alpes, grâce à l’arrivée de la pluie et du vent du Nord. Même le bassin lyonnais et le Nord-Isère, jusqu’alors les plus touchés, ne sont plus concernés par cet épisode de pollution. L’arrivée d’une prochaine dépression devrait continuer de plaquer les particules au sol.

La qualité de l’air s’est sensiblement améliorée en Rhône-Alpes, grâce à l’arrivée de la pluie et du vent du Nord. Même le bassin lyonnais et le Nord-Isère, jusqu’alors les plus touchés, ne sont plus concernés par cet épisode de pollution. L’arrivée d’une prochaine dépression devrait continuer de plaquer les particules au sol.

Le retour de la pluie et un vent du Nord assez soutenu auront donc permis d’améliorer sensiblement la qualité de l’air, ce week-end et en ce début de semaine, sur l’ensemble de la région Rhône-Alpes. De fait, les niveaux de particules ont sensiblement baissé dans tous les départements.

Dans son communiqué quotidien, Air Rhône-Alpes note que ce début de semaine, plus aucun secteur de Rhône-Alpes n’est pas concerné par un épisode de pollution.Une bonne nouvelle alors qu’après avoir placé tous les territoires de Rhône-Alpes en “Alerte 1″ en fin de semaine dernière, Air Rhône-Alpes avait déjà baissé le curseur un peu partout, seule l’agglomération lyonnaise et le Nord-Isère restant à un seuil d'”information” de la population durant le week-end.

A savoir

En cas de pointe de pollution ou de risque important, deux niveaux sont mis en place. Au niveau d’information, des recommandations sanitaires et comportementales sont préconisées. Au niveau d’alerte, des mesures d’urgences de restriction des activités polluantes doivent être obligatoirement respectées.

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here