Les pieds plats, ou pieds plats valgus ne laissent pas de traces avec des courbes.
Les pieds structurellement plats, eux, n’ont presque pas de voûte plantaire. ©Pexels

Les pieds plats sont-ils une maladie ? S’ils sont structurels, donc d’origine génétique, ils n’engendrent aucune douleur. À l’inverse, des pieds plats valgus entraînent leur lots de complications sur la santé. Comment les reconnaître ? Quels en sont les traitements et peut-on les prévenir ? Explications avec Meriem Kouidri, pédicure podologue à Lyon.

Il y a pied plat… et pied plat ! Il faut en effet distinguer les pieds plats structurels et les pieds plats pathologiques. Les deux types se confondent généralement, sans pourtant se ressembler.

Un pied plat, dit structurellement plat, ne présente que très peu de voûte plantaire, voire pas du tout. « Les traces de pas sur le sable d’une personne qui a les pieds structurellement plats sont totalement plates, aucune courbe n’est visible », explique la pédicure-podologue lyonnaise Meriem Kouidri. Ce phénomène n’est donc pas pathologique, mais génétique. « C’est comme avoir un nez crochu ». Les individus d’origine africaine sont les plus susceptibles d’avoir des pieds structurellement plats.

Le pied plat, que l’on appelle pied plat valgus, est à l’inverse un défaut. L’axe du pied a tendance à trop s’orienter vers l’intérieur. « Un pied plat valgus est un pied hypotonique, qui ne soutient pas le poids du corps et donc qui s’affaisse entièrement sous ce dernier. » Cette pathologie est ainsi directement liée à une hypotonie musculaire. Les muscles du corps ne sont pas toniques et ne tiennent en effet pas la structure du pied. Un pied pathologiquement plat est généralement lié à un manque d’activité physique ou de sensations et peuvent avoir de réelles conséquences sur la santé. Les personnes en surpoids sont par généralement les plus concernées par cette pathologie du pied.

Quelles peuvent être les conséquences ?

Le pied plat valgus peut être identifié à l’aide d’examens médicaux au cours desquels le médecin traitant remarque une certaine usure de la chaussure et une démarche particulière. Chez l’enfant entre 8 et 12 ans, les parents peuvent aussi remarquer qu’il a tendance à marcher vers l’intérieur. Le médecin peut ensuiteé prescrire un bilan podologique à son patient. Le pédicure-podologue va alors pouvoir réaliser des examens plus complets. Essentiellement concentrés sur l’axe de l’arrière-pied.

Cette pathologie engendre une importante fatigue de la cheville. Elle est aussi responsable de certaines douleurs : « les étages supérieurs tels les genoux, le dos, les lombaires, les hanches vont en pâtir », affirme Meriem Kouidri.

Le pied plat structurel, lui, n’entraîne pas de conséquences particulières, ni de douleurs. Selon la pédicure-podologue, « beaucoup de basketteurs ont les pieds structurellement plat et cela ne les empêche toutefois pas de pratiquer ce sport« .

Comment prévenir les pieds plats valgus ?

Laisser son enfant marcher pieds nus sur différentes surfaces comme l’herbe, les cailloux, les balles à picots permet de limiter au maximum l’apparition d’un pied plat valgus dans les années à suivre. L’objectif est de rendre le pied « le plus mature possible au niveau sensoriel ». Il faut donc « éviter le plus possible de mettre des chaussettes à tout-va aux enfants », préconise la pédicure-podologue. Pour ce faire, il existe des tapis d’éveils sensoriels pour les mains mais aussi les pieds.

Comment les traiter ?

Les traitements contre les pieds plats valgus dépendent du poids de la personne et de l’avancée de la pathologie. « Si le patient est en surpoids, alors il lui faudra un soutien de voûte. Il sera aussi nécessaire qu’il perde du poids en faisant de l’exercice physique. » Si les semelles et les chaussures adaptées restent les traitements les plus courants pour lutter contre les pieds plats valgus, les pédicure-podologues peuvent également mettre en place des protocoles d’exercices.

Porter des chaussures adéquates est également une condition indispensable à la santé des pieds. « Une chaussure est dite adaptée si elle répond à plusieurs critères. On ne doit pas pouvoir pincer facilement l’arrière-pied de la chaussure, il doit être résistant. Aussi, le matériel de la chaussure au niveau de la voûte plantaire ne doit pas être trop souple. Et il ne doit pas y avoir de trop grande différence entre l’arrière et l’avant-pied, pas plus de trois centimètres », explique Meriem Kouidri. Acheter des chaussures déjà utilisées est également à proscrire.

Dans les cas les plus évolués de pieds plats valgus, une opération chirurgicale peut être envisagée. Il faut toutefois s’y prendre assez tôt. « On ne pourra pas opérer un pied plat valgus si le patient est en fin de croissance », conclut la pédicure-podologue.

À SAVOIR

Les pédicure-podologues travaillent souvent en collaboration avec des kinésithérapeutes pour venir à bout du problème d’hypotonie musculaire. Les patients pourront en effet avoir un suivi plus régulier avec un kiné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here