osteopathie osteopathe bébé nourrisson enfant
Les enfants et notamment les nourrissons peuvent consulter un ostéopathe dès la naissance. ©Freepik

Attention, bien-être, allaitement… L’ostéopathie peut s’avérer particulièrement bénéfique pour les plus jeunes. Plus répandue chez les adultes, cette médecine complémentaire serait particulièrement adaptée aux enfants et nourrissons, dès leurs premières heures de vie. Explications et détails avec Dominique Blanc, praticien et président de l’association Ostéopathes de France. 

Non, les ostéopathes ne sont pas cantonnés au fameux « craquage » des membres ! Dans leur panoplie de gestes, ils sont même capables de la plus grande douceur lorsqu’ils sont appelés à prendre soin des nourrissons.

Des séances peuvent en effet être réalisées dès la naissance et les premières minutes de vie de l’enfant. L’ostéopathie viendrait en effet au secours de nombreux maux mais pourrait également les prévenir. Zoom sur les bienfaits insoupçonnés de cette médecine complémentaire en pédiatrie avec Dominique Blanc, praticien à Lyon et président des Ostéopathes de France.

 

Ostéopathie : des soins possibles dès l’accouchement 

À partir de quel âge consulter un ostéopathe ?

On peut consulter un ostéopathe dès la naissance. Certains ostéopathes travaillent dans les cliniques et peuvent ainsi voir les bébés dès l’accouchement. Des premières séances peuvent ainsi être réalisées sur le crâne de l’enfant ou encore au niveau viscéral. Celles-ci vont permettre aux enfants de bien démarrer leurs débuts en facilitant notamment l’allaitement.

Lors de l’accouchement, il peut en effet y avoir des pressions qui s’exercent sur la tête du bébé, entraînant parfois des déformations telles que la plagiocéphalie (ou syndrome de la tête plate). Dans ces cas, il est réellement nécessaire de consulter un ostéopathe rapidement.

 

Quand faut-il faire consulter son bébé ?

Différents cas nécessitant une consultation. L’ostéopathie est particulièrement indiquée dans le cas des coliques du nourrisson par exemple, très fréquentes. Le praticien pourra ainsi travailler à la fois au niveau viscéral et au niveau du crâne, ce qui permettra de faciliter les tétés et la consommation des biberons.

Plus tard, quand l’enfant commence à marcher, il peut être amené à faire des chutes parfois importantes. Dans ces cas, consulter un ostéopathe peut être intéressant pour constater l’équilibration des membres inférieurs ou encore celui du bassin.

 

Ostéopathie : l’allié santé et bien-être des enfants 

Pourquoi consulter un ostéopathe au cours de l’enfance ? 

À l’école ou dans le cadre de loisirs, les enfants sont très mobiles et les chutes sont fréquentes. Il peut s’en suivre parfois des traumatismes pour lesquels l’ostéopathie peut s’avérer particulièrement utile.

On voit également de plus en plus de cartables lourds. Même dans les cas où les sacs sont équilibrés, les enfants ont parfois tendance à se pencher en avant ou se tordre. Le dos souffre donc de ces positions. Pour soigner les maux de dos, il est donc intéressant de consulter un ostéopathe.

 

Manque d’attention à l’école : en quoi l’ostéopathie peut-elle aider ?

Les enfants peuvent parfois être surmenés à l’école, en particulier à la fin du premier trimestre. Un défaut d’attention ou de concentration peut être observé par les instituteurs. Il est donc intéressant de faire une séance d’ostéopathie afin de détendre l’enfant. Son attention en sera donc améliorée.

 

Un remède pour de nombreux maux 

Quels autres problèmes traite l’ostéopathie ?

Vers l’âge de 10-11 ans, les enfants sont nombreux à porter des appareils dentaires. Il est toujours intéressant dans cette période de consulter un ostéopathe avant le traitement, avec au moins une première séance, puis tout au long du traitement. Des tensions sont en effet générées par ces appareils qui tirent sur les dents et en même temps sur le crâne. Cela peut ainsi créer des troubles notamment de l’attention. Le fait d’être suivi par un ostéopathe tout au long de l’appareillage orthodontique est important pour l’enfant.

 

Plusieurs séances sont-elles nécessaires ?

Cela dépend des cas. Pour certains, une seule séance peut suffire et permettre à l’enfant de repartir dans de bonnes conditions. Pour d’autres, des problèmes peuvent être « incrustés dans les tissus » et nécessiter deux à trois séances au cours de l’année par exemple.

 

À SAVOIR

Afin de s’assurer de consulter un ostéopathe capable de prendre en charge les enfants et leurs spécificités, consulter un ostéopathe pédiatrique. Ce professionnel est ainsi formé et habitué à s’adapter aux particularités des petits patients.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here