Obésité infantile : 1 enfant sur 5 concerné

1
211

L’obésité infantile gagne du terrain. En France, l’excès de poids touche actuellement près d’un enfant sur 5. Cela étant, pas de panique, un bébé dodu n’a pas plus de risque de devenir gros plus tard qu’un nourrisson moins potelé.

« En règle générale un bébé est menu à la naissance, potelé à un an et s’affine à partir de l’âge de la marche », explique le docteur Sophie Treppoz, pédiatre et co-coordinatrice du réseau de prévention et de prise en charge de l’Obésité en pédiatrie sur le Grand Lyon (Répop GL).

Calculer l’IMC de votre enfant

«Notre objectif est de repérer les enfants dont le poids semble normal aux parents mais dont la courbe de corpulence évolue anormalement », explique Sophie Treppoz. «Ce qui nous intéresse ce n’est pas tant la taille et le poids que l’IMC qui est un rapport entre la taille et le poids», précise-t-elle. C’est en effet l’IMC (Indice de masse corporelle) qui permet d’établir la courbe de corpulence. Figurant dans le carnet de santé de l’enfant depuis 1995, cette courbe est un indicateur qui permet de repérer rapidement le surpoids avant même que celui-ci ne se voit.

Agir avant qu’il ne soit trop tard

«Quand l’excès de poids est visible physiquement, il est souvent déjà trop tard». Le docteur Treppoz constate qu’il est toujours plus facile de redresser la barre, par de simples mesures d’hygiène, si le surpoids est dépisté précocement. Un dépistage d’autant plus essentiel que la « corrélation entre un excès de poids à l’âge de 6 ans et la survenue d’une obésité persistante à l’âge adulte est aujourd’hui largement démontrée ».

En savoir plus pour lutter contre l’obésité infantile :

RepopGL : 04 72 56 09 55 et www.repopgl.org
Association française de pédiatrie ambulatoire : www.afpa.org

Catherine Foulsham

Quiz Santé : “Chloé mange de tout”

 

Chargement des commentaires facebook ...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here