intoxication alimentaire
Chaque année, 2 millions de personnes ont une intoxication alimentaire. ©freepik

Poissons manquant de fraîcheur, aliments légèrement avariés ou contaminés par certaines bactéries… Certains plats, durs à digérer, peuvent entraîner quelques symptômes gastriques dont on se passerait volontiers. Mais qu’est qu’une intoxication alimentaire ? Quels sont ses symptômes et comment la soigner ? Quelle différence avec la gastro? Les réponses à nos questions avec le Dr Annie Russo, médecin généraliste à Tassin-la-Demi-Lune, dans le Rhône.

Certains aliments sont parfois lourds de conséquences pour notre système digestif. Quelques heures après leur ingestion, des symptômes similaires à la gastro-entérite surviennent. Ne vous inquiétez pas, il s’agit d’une simple intoxication alimentaire ! Mais de quoi s’agit-il ?

 

L’intoxication alimentaire, c’est quoi ? 

Une intoxication alimentaire est une infection digestive due à l’ingestion de certains aliments ou d’eau contaminés par des agents pathogènes comme les virus, bactéries ou parasites. Il s’agit d’une infection souvent bénigne qui résulte d’une inflammation du tube digestif. La plupart du temps, ce sont les bactéries qui sont responsables d’une intoxication alimentaire car elles libèrent des toxines, qui sont des substances toxiques, dans l’organisme.

En général, les aliments sources d’intoxication alimentaire sont les laitages, la charcuterie, les poissons, les crudités, les œufs et les champignons. Ces aliments peuvent être contaminés si la date de péremption a été dépassée depuis longtemps, à cause d’une mauvaise cuisson, d’une rupture de la chaîne de froid ou après être restés trop longtemps à la chaleur.

  

Les symptômes de l’intoxication alimentaire

Les symptômes se manifestent très rapidement. Seulement quelques heures après l’ingestion de l’aliment contaminé. Les plus courants sont :

  • Les nausées et vomissements
  • Les diarrhées
  • De la fièvre
  • Des maux de tête et de ventre
  • Une importante fatigue physique

 

Comment la soigner et la prévenir ?

Généralement, les symptômes disparaissent rapidement, 48 heures après l’intoxication. Et la guérison se fait spontanément, il n’y a donc aucun traitement spécifique. Il est important de bien s’hydrater, de préférence par petites gorgées. Il faut également adapter son alimentation jusqu’à la guérison totale.

En fonction des toxines ingérer, le médecin peut prescrire un traitement médicamenteux avec des antibiotiques et des antispasmodiques. Dans des cas très rares, une hospitalisation est nécessaire. Mais si les symptômes persistent plus de 48 heures après l’intoxication, un avis médical est nécessaire.

Pour éviter une intoxication alimentaire, il est important de :

  • Respecter les règles d’hygiène, de préparation et de conservation des aliments
  • Prêter une attention particulière à la fraicheur des crustacés, poissons et œufs ainsi que de faire suffisamment cuire les viandes
  • Respecter la date limite de consommation présente sur l’emballage d’un aliment.
  • Faire preuve d’une grande hygiène avec un lavage des mains régulier
  • Ne pas recongeler les produits décongelés
  • Jeter les produits présentant un aspect ou une odeur inhabituels

 

Consultez la liste de tous les médecins généralistes près de chez vous sur www.conseil-national.medecin.fr.

 

À SAVOIR

Comme pour la gastro, le principal risque d’une intoxication alimentaire est la déshydratation qui survient rapidement à cause des vomissements répétés et de la diarrhée. Les personnes les plus fragiles (bébés, femmes enceintes, personnes âgées) doivent consulter un médecin le plus vite possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here