aliments ultra transformes AUT
Les aliments ultra transformés ont envahi nos espaces déjeuners, en particulier au travail... Au détriment parfois de la santé. ©CANVA

Déjà préparés, dosés, juste à réchauffer… Nul doute sur la praticité des aliments ultra transformés. Au niveau de leur bienfaits pour la santé en revanche, ils sont loin d’obtenir le meilleur score. Coup de loupe sur ce qui se cache dans ces produits qui envahissent les rayons…et nos assiettes, avec l’aimable concours du Dr Evelyne Chartier, médecin généraliste et spécialisée en nutrition, à Chamalières, au Puy-de-Dôme.

Les aliments ultra transformés sont par définition des produits dont les matières brutes ont été intensivement modifiées par des procédés industriels (déshydratation, chauffage à très haute température, fractionnement…). Celles-ci sont souvent mélangées à plusieurs additifs (les fameux « E…») pour améliorer leur saveur et leur conservation.

 

Pourquoi c’est mauvais pour la santé ?

Leur valeur nutritionnelle est souvent réduite. Les éléments à bonnes valeurs nutritives tels que vitamines, minéraux et fibres sont en effet souvent manquants dans ces produits finis. Les aliments transformés sont également riches en sel, en sucre, en lipides et en substances additives. En plus d’être dénués de nutriments, certains additifs chimiques (sulfites, glutamate, édulcorants…) sont suspectés d’être cancérigènes.

 

Comment les reconnaître ?

plats surgeles aliments ultra transformes AUT
Les plats surgelés tout préparés et ultra transformés possèdent généralement une faible valeur nutritionnelle. ©Pixabay

Nuggets, chips, plats surgelés… Si la mention « aliments ultra transformés » n’apparaît pas sur les étiquettes, quelques indices peuvent permettre de les repérer. Le nombre d’ingrédients, par exemple, est souvent un bon indicateur. Plus on transforme un produit, plus on ajoute d’ingrédients et notamment des additifs ! Une étiquette à rallonge remplie de termes souvent difficilement compréhensibles est donc suspecte. Un autre signe peut être la forte teneur en sucre, en gras, en sel…et en calories !

 

Les aliments peu transformés sont-ils toujours meilleurs ?

Les produits peu transformés ne sont pas forcément malsains. Cela dépend de la façon dont ils ont été transformés et surtout, de la quantité consommée. Les charcuteries par exemple, sont des aliments qui n’ont pas subi énormément de changements. Pourtant, leur valeur nutritionnelle n’est pas forcément intéressante.

À l’inverse, certains aliments transformés peuvent l’avoir été avec attention et présenter une bonne valeur nutritionnelle, comme le chocolat noir peu sucré, par exemple. Vous l’aurez compris, pour choisir son produit, il faut regarder son étiquette et sa composition !

 

Nutri-score : l’allier du bien manger ?

Adopté le 2 avril 2019 en France, le nutri-score est un système de classement des produits alimentaires selon leur valeur nutritionnelle. Il s’agit d’une aide, notamment pour les personnes en surcharge pondérale, pour mieux manger. Les scores sont de cinq niveaux de A à E, soit des aliments les plus sains…aux moins intéressants. Mais attention ! Certains aliments industriels obtiennent un bon score en jouant sur certains critères mais ne sont pas forcément sains ! Le bon geste reste de jeter un œil attentif sur l’étiquette.

 

À SAVOIR

Selon une étude de 2018 du BMJ (BRITISH MEDICAL JOURNAL), en association avec l’INSERM, une augmentation de 10% d’aliments ultra transformés dans son régime alimentaire induirait un risque de cancer accru de 10% également.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here