digestion mal de ventre
22% des Français disent souffrir d'un transit irrégulier. ©Pixabay

Brûlures, ballonnements, gaz… Ces désagréments peuvent parfois nous rendre la vie infernale. Le Dr Julien Scanzi, hépato-gastroentérologue à Thiers et Clermont-Ferrand, nous donne ses astuces pour retrouver… la paix intérieure.

48% des Français souffriraient de problèmes de digestion selon un sondage IFOP (2017). Notre ventre peut parfois devenir notre pire ennemi : ballonnement, douleurs, gaz… Tant de désagréments qui peuvent transformer une journée agréable en véritable enfer. Le Dr Julien Scanzi, hépato-gastroentérologue à Thiers et Clermont-Ferrand, délivre cinq conseils simples pour favoriser une bonne digestion. Et pour que se nourrir… ne rime pas avec souffrir !

 

Premier conseil pour une bonne digestion ? Bien mastiquer !

Une bonne digestion commence par une bonne mastication. Bien mâcher permettra de réduire la taille des aliments et de les mélanger à la salive, qui va débuter la digestion grâce à la présence d’enzymes. Tout cela facilitera donc grandement le travail à votre estomac !

 

Prendre le temps de manger 

Un repas doit rester un moment privilégié, une sorte de pause gourmande au sein d’une journée souvent bien remplie. Lorsque l’on mange, il faut éviter d’être stressé, on ne doit pas être concentré à travailler ou à regarder la télé. Cela peut aussi être un moment convivial, de discussion en famille ou entre collègues. Votre cerveau doit intégrer le fait que vous mangez, faute de quoi vous risquez d’avoir rapidement faim après avoir mangé.

 

Manger sain et équilibré 

Il est important de manger des aliments sains, si possible de saison, et d’équilibrer vos repas. Évitez les plats déjà préparés et autres produits transformés. Évitez de
manger trop gras, trop sucré, et également de manger trop de pain. Pensez à
consommer un maximum de fibres, parce c’est excellent pour votre microbiote
intestinal et pour votre santé. Vous en trouverez dans les fruits, les légumes, les
céréales complètes, les légumes secs (légumineuses), les fruits oléagineux et les
graines.

Attention néanmoins : consommés en excès, certains fruits (pommes, poires…) ou légumes (asperges, choux, artichauts…) peuvent entraîner un excès de fermentation
et entrainer des ballonnements et des flatulences. Limiter également le lait de vache,
le lactose étant parfois mal toléré.

 

Boire de l’eau, mais pas trop

Parmi les autres conseils pour une bonne digestion, Il est important de bien s’hydrater, et donc de boire de l’eau. Mais surtout entre les repas ! A table, contentez-vous d’un ou deux verres afin d’éviter de trop remplir votre estomac.

 

De la marche plutôt qu’une sieste 

Marcher un peu au lieu de faire une sieste en cas de repas copieux. Attention toutefois, autant une petite promenade aide à digérer, autant une activité physique plus intense est à proscrire juste après avoir mangé. Et pour retrouver une haleine fraîche, évitez les chewing-gums, qui augmentent les ballonnements, mieux vaut vous laver les dents !

 

À SAVOIR

Selon Le ministère des solidarités et de la santé, “Pour les adultes, il est recommandé de pratiquer 30 minutes d’activité physique développant l’aptitude cardio-respiratoire d’intensité modérée à élevée, au moins 5 jours par semaine, en évitant de rester 2 jours consécutifs sans pratiquer. Les activités physiques à visée cardiorespiratoire et celles à visée musculaire peuvent être intégrées dans une même activité ou au cours de la même journée. Pour les enfants et adolescents de 6 à 17 ans, il est recommandé de pratiquer au moins 60 minutes par jour d’activité physique d’intensité modérée à élevée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here