Le yoga, une activité très pratiquée dans les Alpes
La zen attitude, une tendance en vogue à la montagne ©Keolan

Un vent de bien-être souffle sur les sommets des Alpes, où les mythiques sports d’hiver laissent progressivement la place à la notion de ”vacances à la montagne”. Explications.

 Finies les vacances tout schuss ? Aujourd’hui, le séjour au ski se consomme aussi en mode zen, suivant les préceptes d’une société toujours plus attentive à son bien-être. Il s’agit même, depuis quelques années, de l’une des tendances les plus fortes en matière d’activités ‘’hors pistes’’.
Surfant sur la vague, les stations de sports d’hiver rivalisent en effet d’ingéniosité pour répondre à la demande, comme le confirme l’ancienne championne olympique Perrine Pelen, aujourd’hui responsable marketing de Savoie Mont Blanc Tourisme. « Le ‘’tout ski’’ est derrière nous. Les vacances sont un temps pour soi, pour se ressourcer, s’aérer l’esprit, rompre d’avec son quotidien. La diversification des activités douces et de bien-être répond à ce souhait de mettre à distance les tensions pour un repos salvateur. C’est toute la promesse de la montagne qui agit comme une thérapie douce et favorise le maintien d’un bon état de santé ; c’est une fabrique naturelle d’endorphines ! »

Montagne, des spas à foison 

Plus une station, donc, sans son spa, son centre de balnéothérapie ou son espace aqualudique dernier cri. Cet hiver, La Plagne découvre ainsi les 1500 m2 de son nouveau ‘’Spa Deep Nature’’, entre parcours aquatiques extérieurs, grotte de sel, cabines de soins et animations relaxantes. Et les jeunes couples ne sont plus la seule clientèle visée : à Valloire, l’institut Les Sens des Cimes propose une formule de soins ‘’Au pays des enfants’’, réservée… aux 6-14 ans. Certains forfaits donnent même directement accès aux espaces bien-être, comme à Courchevel, où la formule wellness combine 6 jours de ski et deux entrées à l’espace Aquamotion.

Bienvenue dans l’ère du ‘’snowga’’

Près des cimes, on se détend, et on avale un grand bol d’air pur. Aux Saisies, l’unique salle hypoxique de France, jusqu’ici réservée aux sportifs de haut niveau, accueille désormais tous ceux qui souhaitent s’oxygéner dans des conditions ultimes. Mais rien ne vaut le plein air. Et le cirque des montagnes, à la fois apaisant et vivifiant, offre un cadre de rêve aux adeptes de la méditation et autres pratiques de relaxation douce.
Aux Gets, Barbara Porret anime des séances de yoga à 1750 mètres d’altitude, quand la formule ‘’Morzine prend soin de vous’’ (11-15 mars), aux Portes du Soleil, combine marche nordique, yoga, pilates, sophrologie et auto hypnose. Même concept au Grand-Bornand, avec l’option Rando natur’forme, qui mêle yoga, balade en raquettes et marche nordique, ou encore aux Ménuires, qui décline un séjour complet Yogiski, du 6 au 13 avril, avec marche méditative, réflexologie plantaire et shiatsu sur le front de neige…

La montagne, source d’inspiration 

« La montagne est une source d’inspiration qui a façonné mon parcours de vie et continue de me nourrir », témoigne Caroline Vincent. La jeune femme, monitrice et thérapeute en médecine chinoise, organise des sorties ski & Qi Gong à Val Thorens. Elle fait partie des professionnels labellisés ‘’happiness provider’’ par la station qui, souvent à la pointe, a fait appel à un médecin spécialisé dans la gestion du stress, le docteur Philippe Rodet, pour certifier cette démarche baptisée… My Serenity. Si même les domaines les plus sportifs s’y mettent, le zen… est au zénith !

A SAVOIR

In tartiflette we… don’t trust ! Symbole d’un certain art de vivre montagnard, la table aussi fait sa révolution aux sommets, balayée par les tendances healthy et slow food. A Brides-les-Bains, station thermale spécialisée dans l’amaigrissement, on invite ainsi les chefs locaux à proposer aux skieurs la même assiette qu’aux curistes. Plusieurs restaurants (L’Athéna, l’Altis-Val Vert, l’Hôtel Amélie) affichent ainsi à leurs cartes des plats résolument diététiques, mais tout aussi gourmandes : une tartiflette revisitée, un cassoulet ou un aïoli allégé… Une expérience culinaire poussée encore plus loin le temps d’une semaine Eskilibre et Gourmandise, qui mêle du 14 au 18 janvier ateliers, initiations, dégustations et autres démonstrations.

Chargement des commentaires facebook ...

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here