Cet été, rendez-vous dans les hauteurs des montagnes, à la recherche du bien-être. ©RégionAuvergneRhoneAlpes-Lac d'Annecy

Cet été, et si on prenait de la hauteur sur l’anxiété d’un quotidien plombé par la crise sanitaire ? Rien de mieux, en effet, que de s’évader dans les reliefs montagnards pour faire le vide, se ressourcer et profiter des innombrables bienfaits régénérants de la montagne. Bon pour le cœur, les poumons et l’organisme en général ! Pour les vacances estivales, rendez-vous là où l’air est le plus pur. 

Dans notre quotidien très urbain, nous oublions souvent l’importance d’une pause au naturel. Et dans ce contexte pandémique, les reliefs de la montagne forment une destination plus que jamais privilégiée pour faire le plein de santé. Envie d’un bol d’air pur ? Cela tombe bien, Auvergne-Rhône-Alpes est la plus grande région montagneuse d’Europe ! Des profondes vallées alpines aux doux sommets auvergnats, la liste des destinations y est vertigineuse. Presqu’autant, en somme, que les bienfaits d’une escapade en altitude. 

 

L’altitude : une alliée santé de taille

En hauteur, l’oxygène se fait plus rare. Cette hypoxie, qui caractérise un apport moindre d’oxygène, s’avère bénéfique pour l’organisme à plusieurs titres. L’adaptation du système cardiovasculaire à la pression atmosphérique améliore ainsi les fonctions cardiaques. De même, l’oxygénation des poumons se fait plus homogène. Résultat ? Une respiration plus harmonieuse et une meilleure circulation sanguine dans les organes vitaux et au niveau cutané. « La modification atmosphérique permet un air plus pur et fait chuter les allergies », ajoute le médiatique cardiologue Dr Frédéric Saldmann. Un profit non négligeable en cette saison estivale !

 

Le lieu idéal pour lâcher prise

Se retrouver au milieu des montagnes et de ses points d’eau naturels constitue un environnement propice au bien-être. Une sensation pas seulement bonne pour le moral. « La diminution de la pollution sonore et visuelle permet une réduction importante du stress. Et le bien-être a des effets bénéfiques non négligeables sur la santé. La montagne est un lieu de prédilection pour se ressourcer et se recentrer sur soi. J’observe des gens qui y retrouvent la sérénité. Dans le contexte actuel, cela est très important », confirme le Dr Saldmann. Moins d’hormones de stress tels que le cortisol ou l’adrénaline équivaut à moins de de risques néfastes et irréversibles sur l’organisme (maladies cardiovasculaires, troubles musculosquelettiques, déficit immunitaire…). À l’inverse, on gagne en quiétude en détente et en tranquillité. Un confort qui booste l’immunité ! 

 

Des terrains de marche de qualité  

Randonnées, escapades à vélo, ou encore simple observation des éléments… Dans cette atmosphère réparatrice qui jongle entre calme apaisant des paysages et tumulte mélodieux des espèces qui y vivent (oiseaux, insectes, animaux sauvages…), toutes les activités sont bonnes à faire. « Pratiquer 40 minutes d’exercices par jour réduit de 40% les risques de cancers, d’Alzheimer et de maladies cardiaques », explique le Dr Saldmann.

De plus, en montagne, les profits sont décuplés. « Les terrains montagnards permettent une marche de qualité pour les articulations et les muscles. Il n’y a pas d’arrêt contrairement à la ville. Le côté graduel des dénivelés permet également une progressivité très intéressante », confirme le cardiologue nutritionniste. 

 

Adoptez la lenteur face aux grandeurs

L’altitude a des effets bénéfiques sur la santé mais ne doit pas être sous-estimée. L’oxygène étant plus difficile à atteindre en altitude, il est essentiel de prendre son temps en montée. En cas de problèmes cardiovasculaires ou respiratoires, il est aussi conseillé d’obtenir un avis médical pour évaluer un éventuel degré d’altitude qu’il conviendrait de ne pas dépasser. 

 

Les bonus santé de la montagne

Une meilleure luminosité 

La lumière naturelle régule notre horloge biologique. En absorbant les rayons du soleil, l’organisme produit également de la vitamine D qui améliore le fonctionnement du système immunitaire. 

Moins de virus 

Vierge de la pollution urbaine, la qualité de l’air est meilleure en pleine nature et d’autant plus en altitude. Sa pureté permet ainsi une réduction des allergies et de la diffusion des maladies virales, notamment la Covid-19.

Du repos visuel

En ville, les bâtiments à chaque coin de rue et la surexposition aux écrans nous pousse à regarder de plus en plus près. L’immensité des montagnes permet au contraire d’allonger sa vision et de reposer ses yeux… À condition de bien les protéger du soleil !

De bons ions négatifs

L’air ionisé naturellement négatif en montagne, particulièrement au pied de ses cascades, permet un renforcement de l’organisme à travers une meilleure oxygénation des tissus. Ils améliorent également l’humeur et la qualité du sommeil.

 

À SAVOIR

La Montagne en chiffres :

  • 8 Auverhonalpins sur 10 vivent en zone urbaine et pourtant, 80% du territoire auverhonalpin est en montagne. 

  • 9 000 km la distance totale des sentiers de randonnée rien que dans le département d’Isère. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here