Médipôle Lyon-Villeurbanne : ouverture du plus grand centre hospitalier privé de France

0
118
Le Médipôle, une structure hospitalière géante dans le Rhône
La façade du Médipôle Lyon-Villeurbanne ©N.Fusser

Le Médipôle Lyon-Villeurbanne a accueilli ses premiers patients aux urgences. Avec 764 lits et plus de 250 000 consultations programmées chaque année, la plus grande structure hospitalière de France regroupe sept établissements de santé, dont les Cliniques du Tonkin et du Grand Large.

Le Médipôle Lyon-Villeurbanne, considéré comme l’un des plus grands – voire le plus grand – centres hospitaliers privés de France, a accueilli ses premiers visiteurs ce mercredi 2 janvier, avec déjà une première naissance dans le service de maternité. Le service des urgences a vu déferler ses premiers patients, lui,  ce jeudi 3 janvier 2019. Un démarrage sur les chapeaux de roues pour un projet pharaonique qui aura nécessité plus de quatre ans de travaux et 200 millions d’euros d’investissement, dont 30 millions d’euros pris en charge par l’Agence Régionale de Santé (ARS).

 

Médipôle, le regroupement de sept établissements

Situé le long du périphérique de Lyon, facile d’accès par les transports en commun (métro, bus, tramway), ce bâtiment gigantesque de 60 000 mètres carrés, haut de 26 mètres, long de 170 mètres et large de 80 mètres, regroupe les activités de sept établissements de santé jusqu’alors disséminées sur la grande région lyonnaise.
Deux de ces établissements appartenaient au groupe Capio (Clinique du Tonkin, Clinique du Grand Large). Cinq autres établissements étaient gérés par Résamut (1): Clinique Mutualiste de Lyon, Clinique de l’Union, SSR Les Ormes, SSR Centre Bayard, SSR La Fougeraie.
“C’est un projet unique en matière d’offre de soins, une première en France”, souligne Antoine Catinchi, directeur général de Résamut. Ce dernier fait notamment référence au challenge d’associer  sur un même site un groupement mutualiste régional et un grand groupe privé “afin de proposer l’offre hospitalière la plus complète et innovante de l’agglomération lyonnaise”, insiste Nicolas Carrié, directeur général Capio Médipôle Hôpital Privé.
“Cette expérience est suivie de près par le ministère de tutelle. D’autres établissements sur le même modèle devraient voir le jour dans les années à venir en France“, estime Antoine Catinchi, qui espère la présence d’Agnès Buzyn, ministre de la Santé, lors de l’inauguration officielle du Médipôle, en avril prochain.

 

Près de 750 lits au Médipôle

Le Médipôle Lyon-Villeurbanne a nécessité 150 millions d'euros d'investissement
Le Médipôle Lyon-Villeurbanne regroupe sept établissements de santé de la région lyonnaise ©Medipole

Conçu pour recevoir jusqu’à 50 000 urgences, accueillir 250 000 consultations et célébrer 2 800 naissances chaque année, ce centre hospitalier XXL dispose de 28 blocs opératoires et 2 salles de césarienne. Ses sept étages abritent 746 lits dont 309 lits gérés par le groupe Capio (intégré au groupe Ramsay, voir ci-dessous). Ces lits sont réservés aux activités chirurgicales, de soins intensifs, de réanimation, de médecine aiguë (cardiologie, néphrologie).
Outre le transfert des équipes de SOS Mains du Tonkin vers le Médipôle, Capio dispose aussi à Villeurbanne d’un plateau technique/ambulatoire et de 60 postes de dialyse pour réaliser 40 000 séances de dialyse par an.
Les 437 autres lits sont sous la responsabilité du groupe Résamut qui a en charge les urgences, la maternité, la néonatalogie, un pôle femme/enfant ainsi que les autres spécialités médicales en plus des soins de suite et de réadaptation.
Au total, ce sont près de 1500 professionnels de santé et 250 praticiens qui mettent en commun leurs compétences au sein d’une structure à la pointe de la technologie. Conformément aux orientations du Programme Régional de Santé, ce regroupement des activités de deux opérateurs sur un site unique permet de rationaliser les équipements et les lits, tout en développant la prise en charge de l’ambulatoire“, se réjouit Marie Mancilla, directrice générale Médipôle Hôpital Mutualiste.

 

Privilégier l’ambulatoire

L'équipe dirigeante du Médipôle Lyon-Villeurbanne
Géraldine Charoy, Antoine Catinchi,Nicolas Carrié, Marie Mancilla et Yves Mataix ©P.Auclair

De fait, jusqu’à présent, les cinq établissements gérés par Résamut abritaient 665 lits, alors que les cliniques du Tonkin et du Grand Large disposaient de 590 lits, soit un total 1255 lits contre seulement 746 dans le nouveau Médipôle. “Une réduction du nombre de lits rendue possible grâce à une meilleure rotation des patients grâce à l’optimisation du fonctionnement des plateaux technique et le développement volontariste des prises en charge ambulatoire“, insiste Marie Mancilla.
Le dernier patient hospitalisé de la Clinique du Tonkin a été transféré au Médipôle Lyon-Villeurbanne ce vendredi. De même, le service de dialyse du Centre Tonkin Bayard à Villeurbanne prendra en charge son dernier patient dialysé ce soir. Prochaines étapes pour le Médipôle, l’ouverture des services de dialyse (7 janvier) et de médecine (14 janvier), avant celle de l’hôpital de jour. Une brasserie sera également inaugurée en mars prochain.
L’installation d’une hélistation est également prévue sur le toit de l’établissement. “On a déjà l’accord de la mairie “, confie Antoine Catinchi. Par ailleurs, le pôle médical Grand Large – OL City, où officieront des praticiens du Médipôle, ouvrira ses portes en juin prochain à l’ombre du Groupama Stadium. Quant à la maison médicale issue du Tonkin, elle devrait être livrée fin 2019.

(1) Le Réseau de santé mutualiste (Résamut) a été créé en 2005. Il regroupe des établissements sanitaires et médico-sociaux ainsi que centres de santé dentaire implantés dans l’Est lyonnais.

 

A SAVOIR

Dans le cadre d’une OPA, Capio (troisième groupe d’hospitalisation privé en France) vient d’être repris par le numéro 1 européen, Ramsay Générale de Santé, déjà propriétaire de plusieurs établissements dans la région Auvergne-Rhône-Alpes dont de l’hôpital privé Jean Mermoz, à Lyon, la Clinique Mon Repos à Ecully, la Clinique Iris à Marcy-L’Etoile, l’Hôpital Privé de la Loire à Saint-Etienne et la Clinique Saint-Victor.

Des couloirs immenses au Médipôle
Le Médipôle dispose de 60 000 mètres carrés ©P.Auclair
Porte du Médipôle Lyon-Villeurbanne
Des couleurs en fonction des services au Médipôle ©P.Auclair
Accueil du Médipôle lyonnais
L’accueil du Médipôle Lyon-Villeurbanne ©P.Auclair
Entrée principale du Médipôle Lyon-Villeurbanne
L’entrée du Médipôle Lyon-Villeurbanne©P.Auclair
Vue extérieure du Médipôle
Le Médipôle Lyon-Villeurbanne vu de l’extérieur ©P.Auclair
Le Médipôle Lyon-Villeurbanne dispose d'un service d'urgences
Le service d’urgences du Médipôle Lyon-Villeurbanne est désormais ouvert ©P.Auclair
L'équipe dirigeante du Médipôle Lyon-Villeurbanne
Géraldine Charoy, Antoine Catinchi,Nicolas Carrié, Marie Mancilla et Yves Mataix ©P.Auclair
Le Médipôle Lyon-Villeurbanne a nécessité 150 millions d'euros d'investissement
Le Médipôle Lyon-Villeurbanne regroupe sept établissements de santé de la région lyonnaise ©Medipole
Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here