Maternité : à Lyon, création d’une “Forêt des naissances”

0
1144
Une "forêt des naissance" à Lyon va permettre à chaque bébé de s'offrir un arbre ©Pizibear

Pour lutter contre le réchauffement climatique, une maternité lyonnaise et la Métropole de Lyon viennent d’annoncer une initiative inédite: la création d’une “Forêt des naissances”. Le principe: un arbre planté pour chaque naissance.

 

Pour célébrer son dixième anniversaire, l’hôpital privé Natecia, à Lyon, vient d’annoncer ce vendredi 3 mai 2019 une initiative originale et inédite: la création d’une “Forêt des naissances” sur la Métropole de Lyon. Cette forêt sera implantée à l’Est de l’agglomération,  sur un terrain d’une vingtaine d’hectares minimum appartenant à la Métropole.

Concrètement, ce partenariat entre l’hôpital privé et la Métropole de Lyon va se traduire par la plantation d’un arbre par bébé né chaque année sur les deux sites de Natecia, à Lyon 8e et à Rillieux-la-Pape (Rhône). L’acquisition du foncier, la plantation et la gestion des arbres seront à la charge de la collectivité locale.

 

Une “Forêt des naissances” pour freiner le réchauffement climatique

Dix ans pour Natecia à Lyon
Fabien Labeeuw, Jean-Loup Durousset, David Kimelfeld et le dr Bolzinger pour souffler les dix ans de Natecia ©P.Auclair

Dans les prochaines semaines, les parents des enfants nés en 2018 à Natecia seront ainsi invités à sélectionner l’essence d’arbre qui symbolisera cette naissance lors d’un évènement de mobilisation citoyenne organisée par la Métropole de Lyon et l’hôpital privé, le 30 juin prochain, au Parc de Miribel-Jonage (Rhône).

Cet événement, ouvert à tous, qui proposera de nombreuses activités et la poursuite des ateliers de travail autour du climat, s’inscrit dans la démarche de mobilisation et d’engagement citoyens et de la solidarité initiée par le Président de la Métropole de Lyon, le 9 mars dernier. Il est en cohérence avec le Plan Canopée qui vise à augmenter significativement les plantations d’arbres sur l’agglomération. “C’est l’un des piliers de la stratégie d’adaptation du territoire au réchauffement climatique, a expliqué David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon. Ce partenariat avec Natecia est un symbole riche de sens et une action concrète pour freiner le processus de réchauffement de la ville en influant sur le climat“.

 

Une naissance, un arbre…

Dans les prochains mois, ce sont donc 3781 arbres – soit le nombre de naissances enregistrées en 2018 sur les deux sites de Natecia à Lyon et à Rillieux – qui seront mis en terre sur un domaine dédié à ces plantations. Chaque année de naissance fera l’objet d’un carré où cohabiteront une vingtaine d’essence différentes, choisies en fonction de leur résistance aux évolutions climatiques. “Les enfants qui naissent aujourd’hui ont potentiellement la chance de vivre centenaires. J’espère donc qu’ils verront grandir longtemps leurs arbres“, a confié Jean-Loup Durrousset, président du groupe Noalys, qui a souligné que cette initiative allait aussi permettre de “sensibiliser de manière ludique les mamans et les familles aux problématiques environnementales“.

Sachant que chaque arbre sera acheté environ 10 euros, le groupe Noalys prévoit de débloquer un annuel de 35 000 à 40 000 euros pour enrichir progressivement la “Forêt des naissances” lyonnaise. Un budget qui pourrait même aller au delà en cas d’inflexion de la courbe démographique pour l’instant guère favorable à la prospérité des maternités françaises…

 

A SAVOIR

L’ambition du Plan Canopée se résume en 3 chiffres : planter 300 000 arbres pour atteindre 30% de Canopée en 2030. Le ratio de 30% représente le coefficient de couverture arborée, appelé Canopée (Canopy Tree Cover pour les anglo-saxons). Cette couverture arborée comprend l’ensemble des arbres du territoire, sur le domaine public ou privé. Pour mettre en oeuvre ce plan Canopée, la Métropole a élaboré une Charte de l’Arbre, un dispositif partenarial qui réunit aujourd’hui plus de 115 acteurs du territoire issus des secteurs publics, privés et associatifs. L’objectif est de faire partager au plus grand nombre les enjeux de protection et de développement de l’arbre et de la nature en ville et d’inciter à la plantation d’arbres par l’ensemble de ces acteurs. Cette vaste action collective permettra de faire face aux grands enjeux que connaissent nos sociétés urbaines : métropolisation et densité urbaine, adaptation aux changements climatiques, lutte contre les îlots de chaleurs, amélioration de la qualité de l’air… 

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here