Comment choisir une maternité à Lyon ?

0
401

Depuis 1998, les maternités sont organisées en quatre niveaux. Une organisation qui fonctionne plutôt bien, même si certaines patientes, au nom d’un besoin de sécurisation injustifié, encombrent les maternités de niveau III autour de Lyon.

 

Les maternités de niveau III à Lyon

– Elles disposent d’une unité de réanimation néonatale, d’une unité de soins intensifs et de lits de néonatologie. Elles possèdent également un service de réanimation polyvalente adulte pour les mères.
– Elles accueillent les grossesses pathologiques à haut risque d’accouchement avant 32 semaines ; les futures mamans d’enfants dont le poids de naissance est estimé à moins de 500 g ; les grossesses à très haut risque materno-fœtales (pathologies maternelles ou fœtales).
– Il existe 6 maternités de niveau III en Rhône-Alpes : CHU de Saint-Etienne, hôpital Edouard-Herriot, CHU de Grenoble, hôpital de la Croix-Rousse, Centre hospitalier Lyon-Sud, centre hospitalier de Chambéry.

Les maternités de niveau II B à Lyon

– Elles disposent d’une unité de néonatalogie avec une unité de soins intensifs. Elles possèdent également un service de réanimation polyvalente adulte pour les mères ou disposent d’une convention avec un établissement en disposant.
– Elles accueillent les grossesses où il existe un risque d’accouchement entre 32 et 34 semaines du fait d’un état pathologique.
– Il existe 5 maternités de niveau IIB en Rhône-Alpes : Centres hospitaliers d’Annecy, de Villefranche, Roanne, Valence et Bourg-en-Bresse.

Les maternités de niveau II A à Lyon

– Elles disposent d’une unité de néonatalogie sans unité de soins intensifs. Elles possèdent également un service de réanimation polyvalente adulte pour les mères ou disposent d’une convention avec un établissement en disposant.
– Elles accueillent les grossesses où il existe un risque d’accouchement entre 32 et 34 semaines du fait d’un état pathologique.
15 maternités de ce type sont autorisées en Rhône-Alpes : Hôpitaux Drôme Nord à Romans, Centres hospitaliers d’Aubenas, Montélimar, Voiron, Annonay, Vienne, Albertville-Moûtiers, Hôpitaux du Léman, Hôpitaux du Mont-Blanc, clinique du Val-d’Ouest, Hôtel-Dieu, clinique privée Rockefeller (issue du regroupement Monplaisir/Champleuri/Pasteur), Centre hospitalier privé de la Loire, clinique Belledone et Centre hospitalier intercommunal Annemasse-Bonneville.

Les maternités de type I

– Elles prennent en charge des grossesses et accouchements de leur zone d’influence. En cas de risque identifié, le suivi prénatal des grossesses est assuré en concertation avec les maternités du réseau en fonction du degré de pathologie.
En Rhône-Alpes, 31 maternités de ce type sont autorisées.

(Sources : Tonic, journal interne des Hospices civils de Lyon, SROS III).
Catherine Foulsham

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here