La marche nordique, bon pour le dos, bon pour la forme ! ©paologhedini_Pixabay

Si la marche nordique favorise le redressement de la colonne vertébrale, cette pratique sportive procure bien d’autres bienfaits sur la santé. Zoom sur cette activité physique aussi agréable que thérapeutique.

Et si on apprenait à marcher autrement ? Munis d’un bâton dans chaque main pour avancer, les pratiquants de la marche nordique sont de plus en plus nombreux. La raison ?Près de deux fois plus d’efforts et de calories dépensés que lors d’une marche classique. Le point sur ce sport qui arrive progressivement dans nos villes. 

 

Qui peut pratiquer de la marche nordique ?

À tout âge et pour tous les niveaux, la marche nordique peut aussi bien convenir aux sportifs qu’aux personnes plus fragiles. Il s’agit par ailleurs, d’une activité particulièrement adaptée aux seniors, pour garder la forme. L’intensité des efforts et leur durée pouvant être adaptés à chacun, il est recommandé de débuter par une séance découverte et d’être accompagné lors du premier essai.

Les problèmes cardio-vasculaires ou encore la fragilité osseuse ne sont pas des freins à cette pratique lorsqu’ils restent modérés. Cependant, « la marche nordique est contre-indiquée pour les personnes ayant des maladies articulaires avancées (arthrose, arthrite, rhumatismes aigus) des douleurs pathologiques sévères aux épaules ou au dos », précise le Dr. Claude Hohn, médecin fédéral de la Fédération Française de la Retraite Sportive de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Les bienfaits de la marche décuplés 

Pratique de la marche nordique : votre dos vous remercie

La marche nordique est ainsi un excellent exercice pour le dos ! Contrairement à la marche classique, cette activité sollicite également les membres supérieurs du corps. Grâce au processus de propulsion, la pression émise sur la colonne vertébrale et les genoux est réduite de 30 %. Les muscles du dos étant stimulés, cela permet également d’adopter une meilleure posture grâce à l’ouverture de la cage thoracique. 

« Moi qui suis lombalgique, la marche nordique me fait du bien. Je ressens moins de douleurs grâce au redressement de la colonne vertébrale et cela permet de me muscler » confie Marie-Pierre Allegre, kinésithérapeute et animatrice bénévole de marche nordique de la FFRP (Fédération Française de Randonnée Pédestre) dans le Puy de Dôme.

 

Un allié minceur de taille !

Pour une séance d’1h30 en moyenne, la marche nordique permet de perdre près du double des calories qu’une marche classique ! La demande d’énergie serait la même que pour la pratique du ski de fond.  La majorité des muscles du corps étant sollicitée, la marche nordique permet favorise ainsi la perte de la masse graisseuse. 

 

Une véritable thérapie pour le corps 

Les bienfaits de la marche nordique ne s’arrêtent pas à ceux pour le dos. « Comme toute activité physique adaptée, la marche nordique améliore toutes les fonctions respiratoires, cardiologiques, osseuses, musculaires et articulaires, explique le Dr. Hohn. Il s’agit également d’une activité thérapeutique pour les asthmatiques mais également pour les personnes atteintes de maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer…) ou après un cancer. »  

 

À SAVOIR

Chaque année en octobre, Lyon accueille NordicWalkin’Lyon. Un évènement sport et santé pour (re)découvrir les bienfaits de la marche nordique. Débutants ou expérimentés, peuvent profiter de différents parcours citadins. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here