Le point sur les maladies de la peau les plus fréquentes
L'acné est la maladie de la peau la plus fréquente. Elle touche 70% à 80% des adolescents. ©Freepik

Démangeaisons, plaques rouges, boutons… Tous ces symptômes font, hélas, partie de notre quotidien. Heureusement, ces maladies de la peau sont généralement bénignes. Toutefois, certaines prennent des formes plus graves, il est alors nécessaire de les identifier à temps. Quelles sont les maladies de la peau les plus fréquentes ? Quels sont leurs symptômes ? Quand faut-il s’alarmer ? Ma Santé s’est penché sur le dossier avec le concours du Dr Mona Amini Adle, dermatologue à Lyon.

Les maladies de la peau concernent près de 16 millions de Français (âgés de plus de 15 ans), selon une étude menée par la Société Française de Dermatologie. Le point sur les principales pathologies cutanées avec le Dr Amini-Adle, onco-dermatologue au Centre léon-Bérard, à Lyon.

 

L’eczéma : une maladie de la peau tenace

L’eczéma est dans la majorité des cas une dermatose sans gravité. Cette maladie chronique est très fréquente puisque 34% des Français l’ont déjà contractée, selon une étude menée par Sanofi en 2020. 

 

 Les symptômes

  • Plaques rouges
  • Vésicules (petite cloque d’eau sous la peau)
  • Irritations
  • Croûtes 
  • Une modification de la pigmentation
  • Démangeaisons

 

Les causes 

Les causes de cette maladie sont nombreuses : allergie, origine génétique ou encore une exposition prolongée avec une substance chimique. Les poussées peuvent être favorisées par le stress.

Par ailleurs, il est important de bien faire la distinction entre l’eczéma atopique et l’eczéma de contact. L’eczéma atopique survient dans un contexte familial et se développe chez les individus ayant une prédisposition à contracter des allergies courantes. L’eczéma atopique est un des symptômes de l’atopie.

L’eczéma de contact, lui, survient suite à une sensibilisation allergique à une substance chimique, compliquant le plus souvent une exposition de la peau avec ce produit chimique.

 

Les traitements

Le traitement va être établi en fonction du type d’eczéma. Mais il n’existe pas, à proprement parler, de remèdes contre cette maladie. Les traitements prescrits vont permettre de soulager les symptômes. Il faut donc prendre son mal en patience et consulter un médecin en cas d’eczéma sévère.

 

Le virus du Zona, une réactivation de la varicelle

Si vous avez déjà contracté la varicelle, vous êtes alors porteur du virus varicelle zona. Près de 90% des adultes dans le monde ont déjà eu la varicelle. Le zona correspond à une réactivation tardive de ce virus, qui survient chez 10% de la population porteuse du virus de varicelle zona. 

Les symptômes

  • Vésicules suivant un trajet nerveux
  • Plaques au niveau du thorax, du visage ou des membres
  • Fièvre
  • Douleurs s’apparentant à celle d’une brûlure 

Les causes 

L’apparition du Zona s’explique par une faiblesse du système immunitaire qui va littéralement perdre sa capacité à contrôler le virus de la varicelle qui sommeillait jusque-là. 

Les traitements

Le Zona nécessite un traitement local au niveau des plaques, cela passe par un nettoyage à l’eau froide ainsi qu’une désinfection, il faut à tout prix éviter l’eau chaude.

Le zona doit être traité rapidement pour éviter des douleurs résiduelles appelées douleur post zostérienne. Il faut penser à consulter rapidement un médecin, en cas d’apparition de brulures, vésicules disposées de manière linéaire. Si le diagnostic est précoce (dans les 48h), le médecin pourra proposer un traitement anti viral par voie orale.

 

La couperose : une maladie de la peau très fréquente et inesthétique

La couperose est la forme de rosacée (affection touchant les vaisseaux du visage) la plus fréquente qui touche les vaisseaux sanguins du visage. Cette maladie de la peau est très visible et se manifeste par des plaques rouges sur le visage. Elle peut donc se révéler, pour les cas les plus sévères, très inesthétique. La maladie concerne essentiellement les femmes à la peau claire et se déclare généralement entre 40 et 50 ans. 

Les symptômes

  • Plaques roses sur le visage (menton, joues, nez ou encore le front)
  • Irritation au niveau de ces plaques (picotement, douleurs)
  • Gonflements 
  • Brûlures au niveau des yeux
    La couperose touche plus de 4 millions de Français. ©Unsplash

Les causes

Ces rougeurs sont généralement le résultat d’épisodes de bouffées de chaleur, ces dernières vont dilater les vaisseaux sanguins du visage. Elles surviennent à la suite :

  • D’une consommation excessive d’alcool
  • D’un changement brutal de température
  • D’efforts physiques importants
  • D’une forte fièvre

Le développement de ce type de maladie de la peau est, dans la majorité des cas, dû à une prédisposition génétique. 

Les traitements

La couperose se traite localement avec différentes crèmes qui vont diminuer les rougeurs. Le recours au laser peut également se montrer efficace pour éliminer les vaisseaux les plus tenaces. En cas de lésions à type d’acné associé à la couperose, un traitement par antibiotique peut être proposé.

 

L’acné : la bête noire des adolescents

À la puberté, il est difficile de passer à côté des boutons et autres désagréments de l’acné. En effet, cette maladie de la peau très banale touche 70% à 80% des adolescents et jusqu’à 15% des adultes. En maintenant une bonne hygiène de la peau, ces derniers peuvent être améliorés. Parfois, un traitement médicamenteux s’avère nécessaire.

Les symptômes 

  • Des boutons essentiellement sur le visage mais aussi dans le dos, le cou et le thorax
  • Peau du visage grasse
  • Points noirs
  • Points blancs
    La majorité des traitement contre les maladies de la peau sont locaux, sous la forme de pommades ©Unsplash

Les causes

  • Héréditaire
  • Les hormones sexuelles

 Les traitements 

De nombreux traitements locaux sont proposés pour les formes d’acné les moins importantes. Ils se composent essentiellement de crèmes qui vont assécher des zones locales. Pour les formes sévères, des traitements oraux peuvent vous être proposés. Ils font appel entre autres à des antibiotiques. Entretenir sa peau reste une affaire quotidienne où un bon nettoyage et une hydratation par des crèmes adaptées ne pourront qu’aider le traitement proposé par le dermatologue.

 

Le psoriasis, la maladie de la peau inesthétique par excellence

Le psoriasis est une maladie chronique non contagieuse de la peau qui touche 2% de la population française. Elle est très peu connue et revêt une mauvaise image, bon nombre d’idées reçues circulent à son sujet. On lui prête souvent la faute de s’attaquer aux nerfs, ce qui n’est pas le cas. Elle est non invalidante dans 90% des cas.  

Les symptômes 

  • Épaisses plaques rouges 
  • Plaques accompagnées de lamelles de peau blanche
  • Au niveau des zones de contact (genoux, coudes
  • Démangeaisons

Les causes

Le psoriasis n’est pas une maladie grave ©Unsplash
  • Héréditaire
  • Le stress
  • Un traumatisme
  • Facteur immunitaire : système immunitaire qui se dérègle

Les traitements 

Localement, de nombreuses pommades à base de corticostéroïdes existent afin de calmer l’inflammation. Pour les cas les plus graves, où la surface à traiter est supérieure à 10%, la voie systémique (orale ou par injection cutanée) est alors préconisée. Les médicaments vont alors cibler l’immunité des malades.

 

La dermatite séborrhéique, à ne pas confondre avec le psoriasis

Cette dermatose inflammatoire récidivante apparaît par de fortes poussées, elle n’est pas contagieuse. C’est une maladie très fréquente et gênante qui touche aussi bien les femmes que les hommes. Le pic de contraction se situe entre 18 et 24 ans. Heureusement, celle-ci se soigne très bien. 

Les symptômes 

  • Plaques rouges
  • Fines lamelles blanches ou jaunes
  • Éruptions au niveau du cuir chevelu, du nez et des lèvres, du thorax
  • Démangeaisons 
  • Pellicules du cuir chevelu

Les causes 

Les causes ne sont pas encore entièrement connues. Néanmoins, on sait que les malades ont une sorte d’intolérance avec un champignon microscopique présent pourtant sur toutes les peaux : le Malassezia. 

Les traitements 

Pour soulager les poussées, des traitements locaux sont envisageables. Ils sont à base d’antifongiques et répétés lors de chaque nouvelle poussée. En revanche, ce type de traitement ne va pas permettre de guérir de la maladie.

Un traitement à base de dermocorticoïde sera prescrit pour les formes les plus sévères et ainsi réduire l’inflammation.  

Il est important de bien consulter son dermatologue à la découverte de symptômes qui correspondent afin de bien identifier la maladie. En effet, les symptômes qui sont les siens sont propres à de nombreuses maladies de la peau dont le psoriasis.

 

Les cancers de la peau, en hausse constante

Les cancers cutanés sont parmi les cancers les plus faciles à dépister. En effet, ils prennent forme à même notre peau, au moindre doute, il faut contacter à tout prix votre dermatologue. Plus d’un individu sur six risque d’en contracter un dans sa vie. Le mélanome est une variété de cancer de la peau survenant le plus souvent chez le sujet jeune. IL s’agit d’ailleurs de la première cause de cancer du sujet jeune.

 

Les symptômes

Un grain de beauté qui est asymétrique, mesure plus de 6 mm de diamètre, a des contours déformés, a plusieurs couleurs et qui montre des évolutions : autant de symptômes qui doivent conduire à une consultation auprès d’un spécialiste.  

Les causes 

  • Une surexposition aux rayons ultraviolets
  • Hérédité
  • Peau claire comprenant un grand nombre de grains de beauté

Les traitements

De nombreux traitements sont possibles en fonction du type de cancer de peau, la chirurgie étant la principale :

  • La chirurgie : retrait de la tumeur
  • La cryothérapie : la tumeur est brûlée par le froid
  • Certaines pommades : détruise la tumeur par action toxique ou en stimulant la défense immunitaire localement
  • La radiothérapie : détruire la tumeur par l’irradiation
  • L’immunothérapie : stimule le sytème de défense immunitaire pour détruire  la tumeur
  • La chimiothérapie : médicament détruisant les cellules cancéreuses par action toxique sur leur multiplication.

 

Retrouvez la liste de tous les dermatologues de votre ville ou de votre quartier sur : www.conseil-national.medecin.fr

 

À SAVOIR

Avec le retour des beaux jours, il est difficile de ne pas succomber à un bain de soleil. On est tous au courant des effets néfastes du soleil sur notre peau mais on ignore pourtant qu’aucune crème solaire ne la protège totalement. En effet, l’appellation “écran total” n’est désormais plus autorisée en France pour son aspect mensonger. Seul le sigle SPF 50+ fait encore preuve d’autorité en complément, bien sûr, de l’adoption de comportements responsables. Pas de surexpositions entre 11h et 16h, porter une casquette, mettre de la crème SPF 50+ toutes les deux heures et bannir le recours aux dispositifs de bronzage artificiel. 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here