Plus de 150 millions d’euros investis dans un Médipôle à Villeurbanne (Rhône)

1
4
Plus de 250 médecins et chirurgiens travailleront dans le Médipôle
Le futur Médipôle de Lyon-Villeurbanne abritera tous les services de médecine et d'urgences dans un bâtiment de 53 000 mètres carrés ©DR

Nouveau pôle hospitalier de la Métropole de Lyon, le Médipôle de Villeurbanne sera inauguré en 2018. Objectif: regrouper sur un seul site les activités de cinq établissements. Un chantier pharaonique de plus de 150 millions d’euros dont la pose de la première pierre est intervenue ce mercredi.

Ce mercredi 27 avril a été posée officiellement la première pierre du Médipôle Lyon-Villeurbanne, le futur pôle hospitalier de la Métropole de Lyon. Projet hors-normes, ce complexe dédié à la santé est le fruit d’une démarche originale et innovante de coopération hospitalière entre le groupe Capio (Clinique du Tonkin-SSR Centre Bayard) et l’offre de soins du Réseau de santé Mutualiste dans le Rhône (Clinique Mutualiste de Lyon, Clinique de l’Union, Clinique du Grand Large, SSR Les Ormes). Ces deux opérateurs proposent actuellement 590 lits et 665 lits sur l’agglomération lyonnaise. A terme, les activités de ces cinq établissements seront regroupées sur un site unique de 5 hectares à l’Est de Villeurbanne, en bordure de périphérique, processus de rationalisation qui s’inscrit dans le cadre des orientations du Programme Régionale de Santé.

Développer la prise en charge ambulatoire

Les fondations du futur Médipôle sont en cours
A Villeurbanne, les travaux ont débuté sur le site du Médipôle ©J.Druillette

D’une surface de plus de 50 000 mètres carrés, haut de 26 mètres, long de 170 mètres, ce nouveau pôle de santé abritera au total 708 lits et places. Il proposera toutes les spécialités médicales et chirurgicales, de la cardiologie à la neurochirurgie, de la pédiatrie à l’ophtalmologie, en passant par la réanimation, la dialyse ou SOS Mains. Outre ces pôles d’urgences, de médecine et de chirurgie, le Médipôle accueillera également un centre de dialyse, un pôle Mère/Enfant,un centre de soins de suite et de réadaptation, un centre d’imagerie médicale et un laboratoire d’analyses médicales.
Objectif des deux opérateurs: “moderniser l’offre hospitalière dans le territoire de santé Centre, rechercher l’efficience de l’offre de soins, développer les prises en charge ambulatoires et réduire les capacités d’hospitalisation complète, améliorer la qualité des pratiques et des soins aux patients ». Pour cela, plus de 150 millions d’euros HT vont être investis à Villeurbanne, dont 12,5 millions d’euros sur fonds propres et 30 millions d’euros de subvention de l’Agence Régionale de Santé (ARS). Le reste soit près de 110 millions, sera financé par un crédit bail immobilier.

Plus de 1500 salariés sur le Médipôle

Début des travaux donné par les dirigeants de Capo et Resamut
Les présidents de Capio et Resamut posent la première pierre ©J.Druillette

Le bâtiment se composera de sept niveaux, dont un rez-de-chaussée réservé aux urgences, à la dialyse et à l’ambulatoire. Les étages abriteront les blocs opératoires et les “lits chauds” (1er), un pôle mère/enfant (2e), les soins de suite et de réadaptation (3e), la chirurgie (4e) et la médecine (5e).
Après la délivrance du permis de construire en janvier 2015 et le lancement des travaux de construction en octobre dernier, les travaux de gros œuvre viennent de débuter pour une livraison du bâtiment programmée au second semestre 2018. Un chantier pharaonique qui, dans deux ans, verra plus de 1500 salariés (dont 250 praticiens) gérer 40 000 urgences, réaliser 250 000 consultations et donner naissance à 2500 bébés par an.

A SAVOIR

Le projet de Médipôle à Lyon-Villeurbanne s’inscrit dans une démarche de développement durable avec notamment une priorité donnée aux déplacements par mode doux. Le futur pôle hospitalier sera en effet accessible via une piste cyclable, la ligne de tramway T3 qui relie Meyzieu à la Part Dieu (arrêt du tramway Bel Air), la ligne de métro A qui relie La Soie à Perrache (arrêt station Laurent Bonnevay) et la ligne de bus « C3 » avec un futur arrêt situé devant le Médipôle. Des places de parking sont également prévues sur le site.

Chargement des commentaires facebook ...

1 COMMENTAIRE

  1. bonjour,
    je visualise souvent la page et je pense que ce Médipôle va être sensationnel à toutes les étapes;
    ce que je souhaiterai savoir si vous allez recruter.
    bien cordialement.
    Madame BADACHE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here