La Blanchisserie Centrale sera en partie détruite à Lyon
Pour conserver une partie du patrimoine architectural, près de la moitié du bâtiment d'origine sera conservé ©Altarea Cogedim

Transférée à Saint-Priest, la Blanchisserie Centrale du cours Lafayette, à Lyon, va faire l’objet d’un important programme de reconversion urbaine. Fin 2018, le site accueillera logements et commerces de proximité sur plus de 17 500 mètres carrés. Montant des travaux: plus de 20 millions d’euros.

C’est un pan du patrimoine architectural lyonnais qui s’apprête à disparaître. Créée en 1877 pour laver le linge de l’ensemble des établissements des Hospices Civils de Lyon, la Blanchisserie Centrale de Lyon, situé cours Lafayette, dans le sixième arrondissement de Lyon, cédera bientôt la place à un programme mixte de grande envergure incluant commerces de proximité, services et logements divers. Une opération de reconversion urbaine exceptionnelle dont aura la charge le groupe Altarea Cogedim, retenu à l’issue d’une consultation et d’un appel à projet lancés en janvier 2015.
“La modernisation de la blanchisserie était impérative, tant du point de vue de la sécurité que de celui des conditions de travail des agents, et impliquait sa délocalisation. Cette opération qui s’inscrit dans la stratégie immobilière active engagée par les Hospices Civils de Lyon, va permettre une nouvelle dynamique pour ce quartier marqué depuis près de 150 ans par la présence des Hospices civils de Lyon », estime Dominique Deroubaix, directeur général des HCL.

Logements et commerces autour d’un îlot de verdure

PLus de 20 millions de travaux pour la reconversion de la Blanchisserie Centrale de Lyon
Un îlot central végétalisé va voir le jour au cœur de l’ancienne Blanchisserie Centrale ©Altarea Cogedim

Concrètement, ce projet pharaonique prévoit la création de 3400 mètres carrés de commerces de proximité, d’activités et de services en pied d’immeubles, autour d’un îlot central rectangulaire, aménagé et végétalisé, ouvert au public en journée, dont les arbres se dresseront entre deux barres d’immeubles. Des logements en accession à la propriété, des logements sociaux familiaux ainsi que des logements à prix abordables seront aussi créés, alors que les liens intergénérationnels seront favorisés avec la réalisation d’une résidence dédiée aux seniors, une crèche et une résidence pour jeunes actifs. L’opération de reconversion de l’ancienne Blanchisserie Centrale comprendra aussi une salle de sports, un cabinet médical et la création de places de stationnement sur 2 niveaux de sous-sols.
« La reconversion d’un élément du patrimoine sur la Ville de Lyon est toujours l’occasion de se réinterroger sur les besoins de la Ville et des citoyens, en lien avec l’histoire des sites. La programmation doit être adaptée aux enjeux de préservation du patrimoine, mais également à un marché et à une ambition métropolitaine en matière de diversification de l’habitat et d’activités. Ici, les questions de l’usage des rez-de-chaussée et de traitement du cœur d’ilot étaient prégnantes et nous ont conduit à choisir un projet ouvert sur son environnement et porteur de sens pour Bellecombe”, souligne Michel Le Faou, adjoint au mairie de Lyon, délégué à l’urbanisme.
Selon le planning prévisionnel, le dépôt du permis de construire doit intervenir avant la fin avril 2016, pour un démarrage des travaux eu deuxième trimestre 2017 et une livraison prévue entre fin 2018 et début 2019. Le montant global des travaux est estimé à plus de 20 millions d’euros HT.

Commerces et logements à la place de la Blanchisserie Centrale du cours Lafayette
L’ancienne Blanchisserie Centrale de Lyon en 2019 ©Altarea Cogedim

A savoir

Depuis fin 2014, la  Blanchisserie inter-hospitalière de Lyon est située à Saint-Priest, aux côtés de la stérilisation centrale et de l’unité centrale de production alimentaire.

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here