port masque obligatoire lyon
A Lyon, dans le centre-ville comme rue de la République, les plus de 11 ans devront porter un masque en permanence ©P.Maier

Le masque est obligatoire depuis ce samedi 22 août dans les principales artères de Lyon. Une décision attendue, déjà en vigueur dans quelques grandes métropoles en France, de nature à freiner une reprise de l’épidémie de coronavirus sur la ville. D’autres agglomérations de la région Auvergne-Rhône-Alpes devraient prendre une mesure de prévention identique avant la rentrée.

Le port du masque obligatoire est désormais une réalité dans la troisième ville de France. La menace planait depuis plusieurs semaines au dessus de Lyon. C’est une réalité à partir de ce samedi 22 août. Il est interdit de déambuler dans les principales artères et certains quartiers de la cité rhodanienne sans porter le précieux accessoire.

Cette obligation de porter un masque a été officialisée par la nouvelle municipalité écologiste. Elle souhaite ainsi prévenir une probable résurgence de l’épidémie de Covid-19 à la rentrée. Soit au retour des vacanciers potentiellement porteurs du virus. “Le Rhône est devenu le département le plus touché par l’épidémie de coronavirus en Auvergne-Rhône-Alpes“, explique le directeur général de l’Agence Régionale de Santé, Jean-Yves Grall.

Ce dernier précise que la ville de Lyon présente notamment une “augmentation significative” du nombre de cas détectés. Principales victimes, les jeunes actifs de la tranche d’âge 20-40 ans. Une population très contagieuse qui risque d’accélérer la reprise de l’épidémie à la rentrée. Un spectre inquiétant, d’autant que les feux virent déjà à l’orange dans l’agglomération.

On constate une dégradation des indicateurs. Il faut être vigilant. On cherche à mettre en place des mesures pour contenir la propagation du virus. Mais ces mesures doivent être proportionnées car il est inutile de faire peur de manière excessive, au risque de ne pas être crédible“, insiste le nouveau maire de Lyon, Grégory Doucet.

 

Port du masque obligatoire dans le centre-ville

plan port masque obligatoire lyon
En bleu et en rouge, les secteurs concernés par le port du masque en extérieur à Lyon ©Préfecture

La décision prise en concertation par la préfecture du Rhône et les services municipaux concerne certains secteurs géographiques bien délimités. Le caractère obligatoire s’impose aussi à certaines tranches d’âges et durant tranches horaires.

Concrètement, seuls les plus de 11 ans doivent s’astreindre à porter un masque dans plusieurs quartiers de la ville. Entre 10 heures et 23 heures, il vous faut mettre un masque si vous souhaitez déambuler dans le centre-ville entre l’Hôtel de Ville et la place Bellecour, ainsi que dans la rue Victor-Hugo jusqu’à la place Carnot. Le secteur de la Part-Dieu (autour de la gare) et le quartier de la Guillotière (place Gabriel Péri, rue Paul Bert, cours Gambetta, grande rue de la Guillotière) figurent aussi sur le plan fourni par la préfecture.

Enfin, sont également concernés les habitués de certains lieux fréquentés la nuit. Ceux qui aiment prendre l’air ou se rassembler sur les berges du Rhône et de la Saône. Mais aussi dans les ruelles des pentes de la Croix-Rousse. Des zones où le masque est obligatoire entre 18 heures et 2 heures du matin.

 

A Lyon, on va sensibiliser avant de sévir

Cette mesure de port du masque obligatoire dans les espaces extérieurs ouverts au public s’applique à partir du 22 août jusqu’au 15 septembre. Mais il est probable qu’elle soit reconduit par la suite en raison des risques de résurgence de l’épidémie à l’automne.

Une signalisation spécifique à été installée pour avertir la population de l’entrée en vigueur de cette mesure de prévention collective. Durant tout le week-end, les forces de l’ordre se contentent d’informer et de sensibiliser les passants. En revanche, dès lundi 24 août, les contrevenants ne seront pas à l’abri d’une prime…

Déjà en vigueur dans plusieurs métropoles françaises (Lille, Nice, Toulouse…) et dans certains quartiers de Paris, le port du masque obligatoire est aussi imposé dans plusieurs villes d’Auvergne-Rhône-Alpes. C’est le cas, par exemple, à Annecy, à Chamonix et à Megève. Les municipalités des autres grandes agglomérations de la région (Grenoble, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand…) étudient aussi la possibilité de rendre le masque obligatoire dans les espaces publics ouverts à la rentrée.

A SAVOIR

Le non port du masque risque de vous faire mal au porte-monnaie. Si vous êtes contrôlé dans les secteurs visés sans la protection adéquate, il vous en coûtera une amende de 135 euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here