Lyon Maison Halppy care
Les dirigeants et fondateurs de la maison HALPPY care autour du docteur Olivier Revol ©P.Auclair

Unique en France, la maison HALPPY care, dédiée à la santé mentale, souffle sa toute première bougie. À Lyon, plus de 1000 patients ont foulé les portes de cet établissement, changeant la vie de 800 familles. Portrait de cette offre de santé lyonnaise créative.

En France, une personne sur cinq souffre de troubles mentaux plus ou moins graves. Un chiffre impressionnant qui se heurte à la réalité du manque de soins. Depuis 60 ans, les centres médico-psychologiques (CMP) accessibles gratuitement, rencontrent certaines limites (temps d’attente trop long pour un rendez-vous, manque de moyens…). Face à ce constat, les fondateurs d’HALPPY care à Tassin-la-Demi-Lune, dans la banlieue de Lyon, ont décidé de proposer une nouvelle offre de soins. Avec le financement de l’Association Lyonnaise de Prévoyance (ALP), ils mettent sur pied une maison prenant en charge la santé mentale de la crèche à l’âge adulte, en passant par l’entreprise. Les enjeux de cet établissement tels que la prévention et la prise en charge dès le plus jeune âge, sont également novateurs. 

 

A Lyon, une structure unique en France

La maison HALPPY care détient un concept inédit en France en terme de prévention et d’accompagnement pluridisciplinaire à visée médico-psycho-pédagogiques. Ce centre dédié à la santé mentale accueille les personnes de tout âge, à chaque étape de leurs vies, avec leurs spécificités et besoins. Il se veut également être un lieu de répit et de soutien psychologique pour les aidants familiaux.

Une équipe pluridisciplinaire composée d’une trentaine de professionnels de santé (médecins pédopsychiatres, orthophonistes, neuropsychologues, ergothérapeutes, ostéopathes…) est complétée par des experts en éducation. Ces professionnels s’organisent autour des six pôles d’expertise de la maison HALPPY care :

  • Le langage (oral, écrit et logico-mathématiques)
  • L’apprentissage,
  • L’éducation
  • La vision et l’orthoptie (composée également de psycho-motricité)
  • La psychologie
  • Le pôle santé

La pluralité des compétences scientifiques permet ainsi une adaptation des offres de soin selon les profils et besoins de chaque patient

Ce centre de santé fait partie du groupe HALPPY care qui intervient également auprès des salariés des entreprises est composé de plusieurs structures notamment d’un groupement de crèches inclusives et indépendantes pour répondre au manque de places actuel. 

 

Maison HALPPY care : 75 % des patients ont moins de 15 ans

Depuis un an, la maison HALPPY care a accompagné plus de 800 familles pour différents motifs de consultation. Les plus courants sont les « DYS » (dyslexie, dyspraxie, dysphasie, troubles de l’apprentissage…), le stress et l’anxiété ou encore les hauts potentiels. La majorité des patients ont en effet entre 7 et 15 ans, une période propice au développement de problèmes de santé mentale. On compte par ailleurs une recrudescence du nombre de tentatives de suicides chez les jeunes de moins de 20 ans. 

« La période de la pré-adolescence est souvent fondamentale chez les jeunes, en particulier chez les filles. L’entrée au collège est le début de nouveaux changements. Il s’agit d’une période où se développe le plus de maladies psychologiques. Une prise en charge à temps est donc très importante pour le futur de la personne », explique le Dr Olivier Revol, pédopsychiatre membre du comité scientifique d’HALPPY care et chef du service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent au CHU de Lyon. 

 

Plus qu’un lieu de soin, un refuge pour certains patients

Les couleurs vives des coussins qui bordent les nombreux coins détente complètent les divers jeux qui jonchent le sol. Dans cette maison dédiée à la santé mentale, l’accent est mis sur le côté chaleureux. Cela participe au bien-être des patients et en particulier celui des quelques 750 enfants suivis. 

jeux Maison HALPPY Care santé mentale_ Ra SAnte
Les jeux sont à disposition des jeunes patients de la maison HALPPY care. ©MG
maison HALPPY care sante mentale _ Ra Sante
Un coin de détente au sein de la maison HALPPY Care. ©MG

De nombreux ateliers (cuisine, art thérapie, comédie, slam, habilité sociale, sciences…) sont ainsi mis en place pour rendre les séances le plus agréable possible. Grâce à ces différentes approches dynamiques, les enfants participent ainsi volontiers aux séances, comme Honorine, 13 ans. Elle confie : « je viens ici depuis un mois. C’est ma maman qui m’a inscrite pour que je puisse faire des tests. On savait que j’avais des problèmes de logico-mathématiques mais on en était pas sûr. Ça me plait de venir ici parce qu’il y a une bonne ambiance. Il n’y a pas de pression comme au collège, donc ça change. »   

La démarche ludique est également ce qui a su mettre en confiance le millième patient de la maison HALPPY care : Lorenzo, 9 ans, atteint de phobie scolaire. Il explique : « je viens deux fois par semaine et ça me fait du bien. On fait souvent des jeux, on lit… et je peux aussi ramener mon plat parce que j’ai du mal avec la nourriture. J’aime bien ». 

 

Maison HALPPY care : une prise en charge par étape 

La maison HALPPY care est ouverte à toute personne souffrant de mal-être psychologique ayant un impact sur sa vie quotidienne. La prise de rendez-vous peut être faite soit par le patient lui-même, soit par son médecin. Après un entretien d’accueil d’une heure environ, le professionnel de santé établit les objectifs du patient et son profil. Les différents membres de l’équipe médico-psycho-pédagogique se réunissent ensuite pour déterminer la formule de soins à proposer au patient. Après une première prise de contact, il faut compter une quinzaine de jours avant l’obtention d’une première réponse.

L’accompagnement du patient se fait généralement sur une période de sept à dix semaines. Le parcours de soins de la personne est réévaluée tout au long de cette prise en charge afin de l’adapter au mieux aux évolutions constatées. 

 

Des perspectives d’évolution à l’échelle nationale

Le concept d’HALPPY care étant unique en France, les demandes d’admissions accroissent au fil des mois. Pour y répondre, le centre propose des téléconsultations avec les professionnels de santé. Selon les profils, les patients de différentes villes de la région Auvergne-Rhône-Alpes peuvent ainsi bénéficier d’un suivi. À long terme, le groupe HALPPY care souhaite créer de nouveaux établissements améliorer aux quatres coins de Lyon. Les fondateurs nourrissent également l’espoir que ce type d’offres pluridisciplinaires dédiées à la santé mentale, se développent à l’échelle nationale. 

 

À SAVOIR

Les consultations proposées par la maison HALPPY care ne sont pas remboursées par l’Assurance maladie. Elles peuvent toutefois être prises en charge par certaines mutuelles. Il faut compter environ 75 euros pour un premier rendez-vous et 65 euros pour une consultation. Une assistante sociale est à disposition des personnes rencontrant des difficultés financières pour envisager des solutions de financement. 

1 COMMENTAIRE

  1. Intéressant … Mais je ne vois pas d’ophtalmo ni de podologue dans votre équipe ! Or les dys sont en grande partie liés à un trouble postural bien avant d’être cognitif …
    Néanmoins le projet est intéressant.
    Bonne continuation

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here