Urgences: à Lyon, l’hôpital Jean Mermoz voit grand

0
726
Le service des urgences de Jean Mermoz, à Lyon, est désormais beaucoup plus vaste

A Lyon, l’hôpital privé Jean Mermoz (avenue Jean Mermoz) vient d’inaugurer l’extension de son service d’urgences. Les délais d’attente sont désormais affichés en temps réel sur le site internet de l’établissement et à l’accueil.

Les Urgences de l’hôpital privé Jean Mermoz, à Lyon, dans le huitième arrondissement, ont désormais des locaux à la mesure de leur fréquentation. L’établissement du groupe Ramsay Générale de Santé vient d’inaugurer ce nouveau service des urgences offrant à la fois plus de confort, plus d’efficacité et une meilleure gestion des flux. Jusqu’à présent installé au deuxième étage du bâtiment, il occupe désormais une position plus facile d’accès depuis la rue pour les usagers comme les ambulances, au rez-de-chaussée. La surface du service est passée de 400 à 700 mètres carrés. Une extension qui a permis de porter le nombre de places de consultations à 12, contre 9 précédemment, alors que la capacité d’accueil totale est portée à 21 patients contre 15 jusqu’alors. “Cette extension répond à une forte augmentation de la fréquentation du service qui, en cinq ans, est passée de 11 000 à 20 000 passages, la majorité des patients vus en consultations venant du Grand Est Lyonnais, de Saint-Priest à Vénissieux, de Bron à Meyzieu jusqu’à Bourgoin-Jallieu“, explique Patrick Mignot, directeur du Pôle Lyon de Ramsay Générale de Santé.

Une radiologie pour un patient sur deux

Sur place, 7 urgentistes seniors assurent la prise en charge médicale. “Nous avons aussi beaucoup travaillé sur l’aspect fonctionnel des lieux, la coordination des équipes. Songez que plus d’un patient sur deux qui se rend aux urgences a besoin d’une radiologie. On peut ainsi accéder très rapidement à l’imagerie médicale via un ascenseur et donner toutes les informations nécessaires au médecin urgentiste afin qu’il pose dans la foulée un diagnostic fiable. Dans de telles situations, le temps est essentiel. Ce nouveau service des urgences répond à un réel besoin de l’offre de soins sur la Métropole de Lyon“, insiste Pascal Roché, directeur général du groupe Ramsay Générale de Santé.

Moins de vingt minutes d’attente aux urgences

Par ailleurs, sachant que le délai de prise en charge dans un service des urgences est le principal critère de qualité perçu par le patient, l’hôpital privé Jean Mermoz a décidé d’innover en mettant en place un affichage en temps réel de prise en charge, la durée estimée de l’attente étant consultable sur le site internet de l’établissement mais aussi à l’accueil du service des urgences. “Une démarche qualitative, structurée et novatrice qui répond à l’attente de nos patients“, souligne Patrick Mignot.
Cette démarche de communication du temps d’attente s’inscrit dans la stratégie de digitalisation du groupe, un tel affichage en temps réel étant déjà opérationnel dans plusieurs établissements d’Ile-de-France. “On a fait d’énormes progrès en matière de temps d’attente aux urgences. Aujourd’hui, la durée moyenne se situe entre dix et vingt minutes pour obtenir une consultation par un médecin urgentiste, soit le temps d’attente le plus faible de France. Ce gain de temps significatif, constaté depuis quelques années, a été obtenu grâce à une coordination optimisée entre les équipes médicales et paramédicales, une forte adaptabilité en cas de pic de fréquentation ou de situation imprévue, et une capacité à réagir rapidement. Un patient qui entre dans un service d’urgences n’est pas fait pour y rester. On doit donc pouvoir très vite porter un diagnostic pour libérer de l’espace, seulement 10% des patients étant ensuite hospitalisés. Plus le délai de prise en charge est rapide et moins il est nécessaire d’avoir recours à une hospitalisation. A la clé, un bénéfice pour le patient mais aussi pour la Sécurité Sociale !“.

Un investissement de 6 millions d’euros

Au total, l’hôpital privé Jean Mermoz a investi plus de 6 millions d’euros pour se doter de ce service d’urgences high tech. “Nous allons accueillir plus de 20 000 patients aux urgences en 2015 et, avec cette organisation et ces nouveaux moyens fonctionnels, l’établissement est en capacité d’accueillir près de 25 000 patients aux urgences à l’horizon 2015“, conclut Patrick Mignot.
En 2014, près de 18 millions de passages ont été comptabilisés dans les services d’urgences en France, dont seulement 2 millions dans le secteur privé. Premier groupe privé de soins et services à la santé, Ramsay Générale de Santé en a accueilli à lui seul près du tiers dans ses 115 établissements et centres.

L'entrée des ambulances a été repensée à Jean Mermoz
Un accès beaucoup plus facile pour les patients comme pour les ambulances

A savoir

Selon une enquête réalisée par la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), en moyenne, en France, 70% des personnes admises aux urgences sont vues dans les dix minutes et 80% avant 20 minutes. Mais dans un cas sur dix, le patient est contraint de patienter plus de 30 minutes. Par ailleurs, cette étude révèle qu’il vaut mieux se présenter entre minuit et 8 heures du matin. C’est en effet dans cette tranche horaire – qui ne représente que 10% des passages – que l’attente moyenne est la plus faible. Enfin, à noter que 50% des patients admis aux urgences restent moins de deux heures dans le service. Le temps moyen d’une consultation simple est de l’ordre de 76 minutes, mais il passe à 95 minutes si un avis spécialisé est requis, voire à 106 minutes lorsqu’un examen s’avère nécessaire. La consultation peut même durer en moyenne près de trois heures si un acte de biologie (notamment une prise de sang) est jugé indispensable.

 

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here