Signature du contrat local de santé à Lyon le mardi 10 janvier 2023.
Élus et acteurs de la santé ont officialisé leur partenariat autour du nouveau Contrat local de santé, ce mardi 10 janvier 2023. ©Pascal Auclair

Une trentaine d’acteurs locaux ou régionaux de la santé ont signé, ce lundi, le nouveau Contrat Local de Santé de la Ville de Lyon. Cette volumineuse feuille de route engage les signataires autour de quatre grands axes. Objectif : garantir la santé physique, morale et sociale des Lyonnais jusqu’en 2027.

Organisée dans le salon d’honneur de l’Hôtel de Ville de Lyon, la signature du nouveau Contrat Local de Santé a réuni plus de deux cents personnes ce lundi 10 janvier 2023. Une affluence à la hauteur des enjeux de ce CLS qui constitue une sorte de feuille de route de la santé locale jusqu’en 2027.

Dans un contexte bien particulier, à la sortie d’une crise sanitaire qui aurait révélé une profonde crise de notre système de santé, ce volumineux document entend améliorer la santé physique, morale et sociale des Lyonnaises et des Lyonnais.

Concrètement, le nouveau CLS s’articule autour de 43 actions regroupées autour de quatre grands axes :

  • Promouvoir des milieux de vie favorables à la santé et au bien-être de tous.
  • Développer et améliorer la prévention, la promotion et l’éducation de la santé.
  • Favoriser un accès à la santé et aux droits de santé pour tous
  • Développer la coordination, la mise en réseau et l’expertise de l’écosystème des acteurs du champ de la santé.

À Lyon, le concept « One Health » au cœur de la réflexion santé

Ces quatre grandes thématiques tournent toutes autour d’un axe transversal, en l’occurrence appréhender la santé dans son acception globale, en lien avec la démarche One Health de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Pour rappel, le concept One Health « une seule santé » reconnaît les liens étroits entre la santé humaine, la santé animale et l’environnement.

Parmi les 43 actions listées dans le nouveau CLS figurent ainsi, par exemple :

  • Un plan d’action contre les perturbateurs endocriniens (axe 1)
  • Un plan d’action pour l’air intérieur des établissements recevant du public (axe 1)
  • Limiter l’exposition aux champs électromagnétiques (axe 1)
  • Développer et coordonner des actions de prévention, de promotion et d’éducation à la santé à destination des jeunes de 18 à 25 ans (axe 2)
  • Renforcer les actions de prévention et de promotion de la santé à destination des 60 ans et plus (axe 2)
  • Faciliter l’accès au médecin traitant, aux soins d’urgence et aux soins non programmés (axe 3)
  • Accompagner l’installation de professionnels de santé pour répondre aux besoins en matière de santé des habitants et davantage mailler le territoire (axe 3)
  • Créer une Maison des Femmes (axe 4)
  • Développer la formation en santé mentale pour les élus et les agents (axe 4)

Une liste à la Prévert qu’il s’agira désormais de mettre en œuvre de manière concrète et efficace… pour que toutes ces bonnes intentions ne restent pas lettre morte. Les trente-cinq signataire du CLS 2022-2027 ont moins de cinq ans pour relever ce défi.

À SAVOIR

Voici la liste des 35 signataires du Contrat Local de Santé de la Ville de Lyon : Ville de Lyon, ARS Auvergne-Rhône- Alpes, CCAS de Lyon, Mairies d’arrondissement de Lyon, France Asso Santé, Préfecture du Rhône, CPAM du Rhône, CAF du Rhône, Métropole de Lyon, Académie de Lyon / Education Nationale, Hospices Civils de Lyon, Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc, Centre Léon Bérard, Centre Hospitalier Saint-Cyr-au-Mont-d’Or, Centre Hospitalier Saint-Jean-de-Dieu, Centre Hospitalier Le Vinatier, Universités de Lyon, RES, IREPS, URPS médecins, URPS infirmiers, URPS masseurs-kinésithérapeutes, URPS pharmaciens, URPS sages-femmes, URPS chirurgiens-dentistes, l’ANSES, Ligue contre le Cancer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here