L’asthme Infantile

0
119

Traitement de crise, traitement de fond et éducation thérapeutique… les solutions pour venir à bout de l’asthme chez l’enfant sont multiples.

L’asthme est une inflammation des bronches qui touche près de 10 % des enfants. Les premiers épisodes de gêne respiratoire peuvent se manifester très tôt souvent sous la forme d’une bronchiolite. « Des nourrissons ayant présenté des épisodes répétés de bronchiolite peuvent développer une maladie asthmatique », observe André Stagnara, kinésithérapeute à l’Ecole de l’asthme « Souffler, c’est jouer » au sein de La Maisonnée à Francheville.

Traitement de la crise d’asthme

Dès les premiers signes de la crise (sifflements, toux), le médecin administre des broncho-dilatateurs. Ces médicaments débloquants sont prescrits via une chambre d’inhalation, réservoir en plastique avec un embout par lequel respire le petit asthmatique.
Les particules médicamenteuses se posent sur les parois des bronches et dès les premières secondes, elles entraînent un relâchement de leurs muscles, permettant ainsi à l’air de mieux circuler. « Si l’enfant est encombré (nez plein), un drainage sera d’abord réalisé par un kinésithérapeute pour libérer les voies aériennes supérieures complété par de fréquents lavages de nez avec du sérum physiologique. ».

Traitement de fond

En dehors des crises, le kinésithérapeute peut aussi pratiquer un drainage classique des bronches. En l’absence de signes, il est nécessaire de poursuivre chaque jour un traitement de fond préventif à base d’anti-inflammatoires (corticoïdes) et d’un médicament débloquant (Ventoline®, Bricalyl®…). « Une partie du travail éducatif consiste à aider les parents à supprimer les allergènes responsables de l’asthme (acariens, fumée du tabac…) et à bien gérer le traitement de leur enfant », indique André Stagnara.

Education thérapeutique

A partir de 6 ans, l’enfant peut suivre un protocole d’éducation thérapeutique dans une école de l’asthme. Il apprendra à reconnaître les premiers signes de la maladie, à distinguer une crise légère d’une crise grave et à prendre ses médicaments selon un code couleurs (bleu=débloquant, rouge=anti-inflammatoire). « C’est aussi l’occasion de l’inciter à faire du sport en insistant sur les séances d’échauffement et de relaxation pour mieux maîtriser sa respiration ». Plus tôt l’enfant est éduqué, « mieux il va vivre » avec son asthme et plus il réduira le risque de voir réapparaître la maladie à l’âge adulte.
Il existe 5 Centres d’éducation thérapeutique en Rhône-Alpes :
A Bourg-en-Bresse, Francheville, Chambéry, Dieulefit et Grenoble

  • La Maisonnée

Ecole de l’asthme “Souffler, c’est jouer”
www.la-maisonnee.com
Cliquez « Centre Médical Pédiatrique »

  • Association Asthme & Allergies

N° Vert (appel gratuit) : 0 800 19 20 21
www.asthme-allergies.org

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here