Si l’avion reste le moyen de transport le plus sûr au monde, 10 % des voyageurs avouent avoir peur en avion et 30 % des personnes sont anxieuses voir terrorisées pendant un voyage. Une phobie aux origines multiples.

On a beau rappeler que l’avion reste le moyen de transport le plus sûr du monde, 10 % des voyageurs ont peur en avion et 30 % des personnes sont anxieuses voir terrorisées pendant un voyage. En France, 1 personne sur 2 serait concernée par le stress (plus ou moins grand) lié à un voyage en avion. Il faut savoir que la plupart des peurs liées à l’avion restent de l’ordre de l’irrationnel et résultent d’une méconnaissance du fonctionnement d’un appareil. Dans une interview accordée à l’Express, la psychologue Marie-Claude Dentan (qui a co-créé le centre antistress aéronautique à Air France, en 1993), distingue deux types de phobies aéronautiques.
Celles des terriens, à l’aise dans n’importe quel véhicule terrestre (voiture, train, bus, etc) et marin. Leur anxiété est en général due à une incompréhension : comment un objet aussi grand et aussi massif peut-il voler dans du « vide » ?
Il y a ensuite les décideurs, des personnes qui ont en général un poste à responsabilité dans leur activité professionnelle et qui ont du mal à ne pas tout « contrôler ». Ces personnes ont besoin de faire confiance à ceux qui les transportent.
À ces catégorie, on peut aussi ajouter d’autres types de phobies.
Les anxieux, qui ont tendance à imaginer le pire des scénarios. On sait par exemple que 30% des Français craignent un attentat ou un accident. Les médias y sont pour beaucoup…
Viennent ensuite les spatiophobes, dont les angoisses sont proches de la claustrophobie. Ces personnes ont surtout peur de n’avoir aucune issue en cas d’accident. D’autant qu’un vol peut parfois être long.
Les traumatisés complètent les différents types d’angoisses rencontrées dans un avion. Ces personnes ont connu un vol difficile (turbulences, trous d’air fréquents, etc.).

Chargement des commentaires facebook ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here