Recherche médicale: une semaine de mobilisation en Rhône-Alpes

0
144
Les donateurs bénéficient d'une déduction d'impôt de 66%.
La recherche médicale exige toujours davantage de dons pour vaincre les maladies ©D.Stojanovic

La huitième édition des Journées de la Santé en Rhône Alpes se déroulera du 30 mai au 5 juin. Pierre Pigeon, président du Comité Rhône-Alpes de la Fondation pour la Recherche Médicale, rappelle l’importance de cette mobilisation pour la lutte contre la maladie.

Pourquoi les Journées de la Santé en Rhône-Alpes Auvergne ?

Les journées s’intègrent dans l’action nationale dans la Fondation pour la Recherche Médicale. Il y aura une communication particulière à la région pour sensibiliser le public et toucher nos donateurs. Rhône-Alpes est la 2ème région en terme de donateurs pour la FRM.

Comment se déroulent ces Journées de la Santé ?

Il va y avoir une communication presse et une campagne d’affichage dans la ville de Lyon, mais aussi des actions de sensibilisation des donateurs, avec notamment des visites de laboratoires.

25 projets financés chaque année en Rhône-Alpes

Comment procéder pour faire des dons à la Fondation ?

Les dons peuvent se faire sur le site internet de la Fondation pour la Recherche Médicale. Il est possible de faire un chèque à envoyer à la Fondation Médicale à Paris. Les dons sont centralisés à Paris. L’utilisation des dons est décidée par un conseil scientifique à Paris, d’où la déconnexion entre le lieu du don et son utilisation. Le donateur peut choisir où sera utiliser son don, en le spécifiant lors de celui ci. Il y a 30 000 donateurs en Rhône-Alpes. Au niveau national, il y en a 300 000.
La Fondation finance à peu près 45 millions d’euros par an de recherche. En Rhône-Alpes, sur les deux dernières années, la fondation a financée 50 projets pour 5 millions d’euros.

Concrètement, à quoi servent les dons ?

Ils servent à financer des projets de recherche, essentiellement de recherche fondamentale. C’est à dire de la recherche de laboratoire et non de l’essai clinique. Le but est de développer des projets nouveaux et non de tester un médicament. Les dons servent à trouver de nouvelles pistes pour lutter contre les maladies. Les dons ne sont reçus que de personnes privées ou d’entreprises. La FRM ne reçoit pas de subvention de l’Etat. Mais les dons ne financent que des laboratoires publics : L’INSERM, l’Université et le CNRS.

Recherche médicale, cancer et maladies orphelines

En quoi cet appel aux dons se distingue-t-il des autres ?

La particularité de la Fondation pour la Recherche Médicale est de toucher toutes les maladies alors que la plupart des autres organismes qui collectent de l’argent pour la recherche sont spécialisés dans un domaine comme par exemple la Ligue contre le Cancer ou le Téléthon. La FRM couvre toute les maladies et en particulier les maladies qui ne sont pas financées par les organismes spécialisés, et il y en a beaucoup. Aucune maladie n’est laissée de coté. Dès qu’une maladie est identifiée et qu’il n’y a pas encore de financement pour celle-ci, le FRM finance des recherches.
Les maladies orphelines et les maladies rares, par exemple, font l’objet de financements de la FRM même si le cancer représente 20% des fonds alloués.
Bref, il n’y a pas de focalisation sur une seule maladie, tous les domaines sont abordés. Les domaines les plus importants à la Fondation pour la Recherche Médicale sont la neurologie (sclérose en plaques, Parkinson et Alzheimer par exemple), la cancérologie, les maladies infectieuses et le vieillissement cellulaire.

A SAVOIR

Si vous souhaitez faire un don, vous avez la possibilité d’effectuer un versement en carte bleue sur le site de la FRM, par téléphone au 08 05 21 62 16 ou par chèque à l’adresse de la Fondation pour la Recherche Médicale (54, rue de Varenne, 75007 Paris). Les dons bénéficient d’une déduction de 66% de l’impôt sur le revenu, dans la limite de 20% du revenu net imposable.

 

Chargement des commentaires facebook ...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here